Partagez | 
 

 Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 19:57


Pheonix Sasha Hannigan
Feat. Alexandra Burimova

Date de naissance  06/05/1997
Lieu de naissance : Marysville, Montana
Age : 19 ans
Statut : Rien de sérieux
Groupe désiré : Moroï
Éphémère : Non
Élément (pour les moroïs) : Esprit
175*280



Caractère & Physique


La demoiselle est assez unique en son genre.  Quand on ne la connaît pas, on pourrait croire qu’elle est sage, une jeune fille modèle, et que tous les parents voudraient avoir mais ne vous y fier pas, c’est mal, très mal la connaître. Elle est même tout le contraire de l’image qu’elle renvoie.
Elle a changé du tout au tout quand elle vit ses parents mourir sous ses yeux. Avant elle été douce, à l’écoute d’autrui, studieuse, naïve aussi. Mais ça, c’était avant de perdre ses parents dans un meurtre affreux et sanguinaire. Depuis elle est manipulatrice, joueuse, capricieuse, instable et depuis quelques années, schizophrène ce qui l’a rend folle dans tous les sens du terme.
C’est son entrée à l’académie qui l’a changé il y a de ça 3 ans. Tout d’abord, avoir une autorité n’était pas dans son habitude. Ses parents lui cédait tout, elle était la petite princesse de la famille même si à l’époque elle n’en abusait pas mais c’est de là que ses caprices ont commencé quand on lui à imposer un règlement qu’elle ne respecte uniquement quand cela l’arrange. Elle apprit aussi à mieux utilisé son don de l’esprit ce qui lui sert presque tous les jours pour atteindre ses buts. Elle utilise en premier lieu son charme naturel, mais quand cela ne marche pas, elle use de son don. Elle est ainsi manipulatrice avec quiconque s’oppose à ses désirs. Donc autant vous dire que l’autorité n’est pas quelques choses qu’elle accepte.
Pour ne rien arrangé, cette perte lui a déclenché une maladie difficile à vivre : la schizophrénie. C’est la manière que son cerveau à trouver pour rester avec ses parents mais pas qu’eux. Il est vrai que très souvent ce sont ces proches qui sont ‘‘présent’’ mais il n’y a pas qu’eux malheureusement. Ça peut aussi être des anciens amis qu’elle a dû quitter en arrivant à l’académie.
En tout cas, à cause de ce comportement malsain, elle n’a pas su résisté à l’appel des drogues et de l’alcool pour se soulager. Car oui, pour récupérer de son don qui l’affaiblit grandement mais aussi pour faire taire ceux qui l’accompagne, elle s’est ainsi réfugiée là-dedans.

Pour ce qui est de son physique, c’est une jeune femme relativement attirante. Elle mesure 1m69, et pèse 60kg. On pourrait croire qu’elle est mince voire maigre mais elle a simplement un corps finement musclée. Elle fait attention à son apparence en toute circonstance. Sa peau n’est pas très pâle contrairement aux autres de son espèce qu’elle connaît, mais c’est aussi aidé par le maquillage qu’elle utilise tous les matins. La jeune moroï a également une longue chevelure châtain claire, qu’elle aime éclaircir en blond, ou certaine fois avec de simples mèches plus claires que sa couleur naturelle. Pour continuer avec sa chevelure, elle change souvent de coiffure mais aussi de coupe de cheveux mais cela encadre très bien son visage de poupon et fait ressortir ses yeux bleus qui peuvent virés au gris, souvent suite à ses prises de drogues ou d’alcool. Ses lèvres sont fines et peuvent affichés différents sourires selon son humeur du moment, mais il est, cependant, toujours présent. Pour son style vestimentaire, il est changeant, mais toujours plus ou moins provoquant.





Histoire



Premier chapitre : La famille.







Pheonix est née le 6 mai 1997. Elle été un bébé ravissant, avec de grosses billes bleues qui observaient tout ce qui se passait autour d’elle. Ce sont de ces yeux-là qu’elle vit pour la première fois sa mère. Et certainement la dernière. Mais cela, Pheo ne le sait pas. D’ailleurs, cette mère qu’elle n’a pas connue lui avait donné un prénom autre que Pheonix. « Je souhaiterais qu’elle s’appelle Sasha… S’il vous plaît… » Demande sa mère, donnant son dernier souffle. Oui, sa mère est décédée suite à des complications lors de la naissance de cette future belle blonde. Beaucoup de complications entre autre dû à son trop jeune âge. Elle avait tout juste 15 ans quand elle donna la vie en échange de la sienne.
Son père ? Il n’était pas là lors de l’accouchement. Il n’a même jamais été là pour la grossesse et encore moins dans la vie de cette petite fille. Pourquoi ? On dit qu’il a eu peur de prendre ses responsabilités. D’autres disent qu’il n’était même pas en couple avec l’adolescente. On dit aussi qu’il était beaucoup plus âgé que la mère et qu’il a fui pour ne pas avoir à assumer sa paternité avec cette enfant qui venait de devenir mère bien trop jeune. En bref, la petite Sasha ne connue ni sa mère ni son père. Mais, malgré tout cela, elle eut une vie pleine de douceur, de calme mais aussi rempli de mensonge.

Oui, plein de mensonges mais pas par n’importe qui. Et c’est là, dans cette partie de l’arbre généalogique que tout se complique. C’est sa tante qui prit le rôle de sa mère sans jamais donné sa vraie identité à la petite Sasha. Sasha qui fût d’ailleurs rebaptisé Pheonix. Pheonix pour symboliser sa nouvelle vie ou plutôt nouvelle famille. Sasha fût gardé en second prénom, en souvenir à sa mère biologique, et petite sœur de la mère adoptive. Mère adoptive qui était en couple depuis pas mal d’année désormais avec un homme qui prit le rôle de père pour Pheo.

Mais non, tout ne s’arrête pas là dans l’histoire compliqué de ce nouveau-né. Elle n’était pas comme tous les bébés normaux dans ce monde pas très normal non plus me diriez-vous. Oui, elle était une moroï. Une sorte de vampire né de parent de la même race qui n’est qu’autre que Moroï. Mais cela ne s’arrête pas là. Oui, sa mère adoptive est bien une moroï, mais son père lui, est un simple humain. Cette relation avait fait beaucoup de vague au début, elle avait énormément déplu mais, avec le temps, elle avait finie par être acceptée. Plus ou moins…




Second chapitre : L'enfance.







Les années passèrent ainsi, dans cette famille recomposée dans le silence de la vérité. « Mamaaaaaaan !!! Papaaaaa !!! » Fût le premier bruit entendu dans la maison encore endormie. C’était la petite Pheo, alors âgée de 10 ans qui venait de se réveillée et de sauter dans le lit, entre ses parents pour venir les réveiller. Il était 11h passée et la petite avait déjà pris son petit déjeuner toute seule comme une grande. Elle n’avait pas eu le choix d’apprendre à se débrouillée seule à cause des horaires de travail de ses parents. Non pas qu’ils étaient toujours absent, mais généralement, ils se levaient tard mais pensaient toujours à préparer le premier repas de la petite.
A 10 ans, elle était encore et toujours très proche de ceux qu’elle pensait être ses géniteurs. Ils formaient une famille soudée et complice comme pouvait le montrer leur réveil quelque peu brute mais qui les faisaient toujours autant rire. C’était devenu une habitude depuis toutes ses années.

Les années passèrent et tout se passaient pour le mieux malgré que la petite blondinette vivait cachée sous des vêtements assez long avec une capuche ou chapeau pour les jours de soleil. Elle devait vivre ainsi à cause de sa race qui lui obligeait. Elle ne s’en plaignait pas pour autant. Au moins, elle avait une vie presque normale. Elle allait dans une école d’humains en gardant son secret pour se protéger mais aussi sa famille. Elle avait rapidement compris ce qu’elle était et avait choisi de vivre ainsi connaissant les dangers de ce choix.
Elle avait de bonne notes à l’école, aucun problème particulier avec quiconque, et elle était une vraie petite princesse à la maison. Non, elle n’était pas capricieuse à cette époque, simplement que ses parents, connaissant son passé mais surtout, ne pouvant pas avoir d’enfant, ils avaient décidé de l’éduquer ainsi, la couvrant de cadeaux à n’importe quelle occasion et bien plus lors de son anniversaire.




Troisième chapitre : Le premier amour.







C’est dans sa quinzième année qu’une nouvelle facette de la vie s’invita. L’amour. Et oui, on y passe tous un jour n’est-ce pas ? Bah c’était au tour de la jeune Moroï de le rencontrer. C’était un beau jeune homme prénommé John. Il était un peu plus âgé que la jeune fille mais ça avait été le coup de foudre pour cette demoiselle qui n’avait encore jamais connu l’amour. Elle en était tombée amoureuse, mais pas aveuglement. Pas totalement. Cette idylle c’était passé durant près d’une demi-année en cachette. C’était bien la première fois qu’elle cachait quelques choses à ses parents d’ailleurs. Elle savait bien qu’ils n’auraient pas été contre. Ils s’en été même aperçut mais voulait laisser à la jeune fille son petit jardin secret, et ce, même s’ils étaient complice. Mais c’était surtout qu’elle ne se sentait pas prête à leur faire rencontrer celui qui faisait battre son cœur d’adolescente.
Cependant, alors que leur première année passée ensemble approchait, elle décida de rompre avec lui malgré l’amour grandissant qu’elle éprouvait à son égard. Elle se sentait s’éloigner de ses études, avoir les idées beaucoup trop occupé par ce jeune homme. Mais cela fût la première grosse erreur de la vie de la belle blonde. Comme vous l’aurez compris, il ne l’apprécia pas d’être rejeté ainsi et montra sa vraie nature. Oui, elle avait été bien naïve de ne voir que le bon côté de cet ange qui lui été apparu. Mais il en été bien loin, plus proche du démon que d’un ange.
Effectivement, Jo’ n’était rien qu’autre que son pire ennemi : un strigoï. Elle ne s’en rendit compte que bien trop tard malheureusement…

C’est un soir alors qu’elle rentrait de l’école en pleine nuit, prise de remord, qu’elle voulut envoyer un message à son ex petit copain Jo mais cela fût inutile. Étrangement, à l’approche de la porte d’entrée, alors qu’elle s’apprêtait à appuyer sur la poignée pour pénétrer chez elle, que la porte s’ouvrit violemment sur ce beau blond qui lui avait tant manqué. « Que… Qu’est-ce que tu fais-là.. ? » Elle s’était approché de lui pour l’enlacé, prête à lui dire qu’elle regrettait sa décision mais cela ne fût pas l’avis du blond qui partit sans un mot, laissant ainsi, penaude la jeune fille seule dans cette nuit noire. Les larmes lui avaient montés aux yeux mais ce n’était encore rien comme sensation d’abandon qu’elle pouvait ressentir. Elle prit une grande inspiration avant de rentré, ne voulant pas montré sa déception à ses parents.
A peine elle fût entré que l’odeur du sang frais lui prit les narines. Cependant, ce n’était pas l’odeur habituelle des bons repas que sa mère lui préparait. C’était un sang qu’elle connaissait. Que trop bien pour dire vrai. Elle avança lentement dans le salon mais c’est un pied de l’escalier que l’odeur s’amplifiait. La panique lui prit le ventre mais elle s’arma de son courage et monta lentement les marches après avoir allumé la lumière. Arrivant devant la porte de la chambre de ses parents, l’odeur était de plus en plus forte, saisissante. Elle poussa doucement la porte et elle entendit sa mère l’appeler doucement. « Pheonix… ? » Elle s’était engouffrée alors dans la chambre et découvrit un véritable bain de sang. Les deux corps gisaient au sol. Sa mère agonisait.
La jeune témoin approcha d’elle pour tenter de la secourir mais sa mère la stoppa. « Non… Il est trop tard… Je… Je t’aime ma fille… Mais tu m’as déçue… » Ces mots furent tels un électrochoc et failli arrêter les battements de cœur de la jeune fille. Sa mère tendit la main vers la table de nuit grossièrement nettoyée d’un mouvement de manche semblait-il, et elle y trouva un mot où l’écriture n’était pas méconnue de la demoiselle. Il était écrit :



‘ Chère Pheonix,

Je ne te l’avais jamais dis, mais tu n’aurais jamais dû prendre les devants et maintenant, tu payes ton erreur.

Au revoir Pheonix, et à bientôt je l’espère…’





Je sentais bien que dans ces quelques mots couchés sur le papier il n’y avait aucun remord, mais plutôt de l’hypocrisie, de la haine, provocateur et que tout cela sonnait faux.




Quatrième chapitre : Une nouvelle vie pour une nouvelle Pheonix.






On arrive désormais à aujourd’hui, 3 ans plus tard. La petite Pheonix qu’on connaissait est bien loin. Ceux qui la connaissaient avant ce terrible drame ne la reconnaîtrait plus. Elle est l’ombre de la lumière qu’elle était. Elle est son propre opposé. Elle est devenue froide, manipulatrice, c’est une fille qu’on ne reconnaît plus.
Elle est désormais dans une école, ou plutôt une académie où se trouvent ses semblables. Les Moroïs mais aussi les Dhampirs. Quand on l’y a emmené, on lui a dit que c’était pour sa sécurité mais elle ne veut pas de cette sécurité. Elle veut simplement se venger de Jo’ qui est désormais son ennemi numéro un. Elle se moque ouvertement du danger qu’il puisse représenter. Elle se moque d’ailleurs de tout dès à présent. Elle vit sa vie comme bon lui semble quitte à se mettre en danger. Elle suit les cours à l’académie. Et encore, quand elle ne décide pas de faire le mur pour aller en ville ou en forêt.
C’est d’ailleurs ainsi qu’elle a fait beaucoup de rencontre, dont une alchimiste pour qui elle s’est liée d’amitié. Elle lui a juré de prendre soin de la blondinette, mais sait-elle dans quel galère elle s’est mise ? Pheo, malgré son amitié envers cette jeune femme, ne s’est pas adoucit pour autant. De plus, depuis le départ précipité de ses parents, elle est devenue schizophrène. D’une certaine façon, elle refuse leur mort et vit auprès d’eux de cette façon…

Elle a fait d’autres rencontres, pas forcément très recommandées d’ailleurs, mais cela, elle s’en fiche. De par son comportement impulsif et sa passion pour le sport, elle sait se défendre, autant par la parole qu’avec les poings, sa rapidité, et sa dextérité avec un pieu.

Et vous ? Dans quel camp êtes-vous ? Appréciez-vous cette jeune étudiante fougueuse ? Êtes-vous un ami ? Un ennemi ? Quel est votre relation ?



Derrière le personnage
180*102

Qui se cache derrière ? ... Prénom / Pseudo PNK Age : 22 ans Comment es-tu arrivé ici ? J’suis une ancienne membre Un avis sur le forum ? Il est encore plus beau que dans mes souvenirs !
Tes petits hobbies ? Ma plus grande passion se porte pour les canidés même si j’suis encore en apprentissage, sinon c’est l’écriture et écouter de la musique…

Fiche de présentation réalisée par (c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 20:44

Bienvenue à nouveau sur le forum !
Contente de te voir de retour, et je suis ravie de voir que tu as choisi le prénom que je préférais !
J'ai hâte de lire l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:03

Merci Malia !

et oui, j'aime beaucoup puis j'trouve que ça lui va bien =)

Par contre, j'aurai une petite question... Je n'ai pas bien compris ce qu'était les éphémères... :cacher:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:10

C'est un groupe un peu particulier, c'est plutôt utilisé dans le cas des doubles comptes, pour un personnage que tu veux jouer, parce qu'il te tente bien, mais que tu sais que tu pourras pas le faire évoluer autant qu'un compte principale, d'où le fait que cela arrive souvent avec des parents qui sont là pour faire avancer d'autres personnages, mais qu'on ne peut pas faire évoluer. Sinon, c'est aussi dans le cas où tu sais d'avance que tu créeras un personnage, pour le faire mourir par la suite, donc il ne sera jouer que temporairement, d'où son caractère éphémère ! J'espère que c'est un peu plus claire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:31

oui merci pour ces précisions Smile du coup, Nix ne sera pas éphémère ^^

Petite question encore mais un peu " technique " comment ça se fait que j'reçois pas les notifications dans la toolbar ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:36

Parce que tu n'as pas du cocher la case pour cela dans ton profil > Préférence > Recevoir une notification à chaque réponse, ou quelque chose comme cela !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:40

Ah oui, ça doit être ça ^^' je viens de cocher " oui " donc normalement ça devrait fonctionner Very Happy

Merci en tout cas =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:41

Pas de soucis ! Si jamais tu as d'autres questions n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:41

Oui ça marche ! :choupi:

D'accord, pas de souci ! :cat:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   Mar 26 Avr - 21:56

Bienvenue officiellement ! :huggg:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un ange ? Ne vous y laisser pas tromper... [EN COURS]
» Créatures dangereuses, vous en vouliez, en voilà une. [Cours × Ouvert aux 5ème, 6ème et 7ème années]
» Quel(s) est (sont) le(s) film(s) qui vous ont fait le plus pleurer ?
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» L'ange des ténèbres est parmi vous mes amis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Les Moroïs-
Sauter vers: