Partagez | 
 

 Observer n'est pas espionner [Adrian & Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Observer n'est pas espionner [Adrian & Nina]   Sam 16 Jan - 12:39






Adrian Ivashkov - Nina Botchev
“ Observer n'est pas espionner ”
 

    L'entrainement est le moment le plus intense de la nuit, celui que j'apprécie le plus. Il faut se concentrer pour bien frapper, et ce n'est pas chose facile. Réunir toutes ses pensées autour d'un seul et même sujet, combattre. 
    Mais quelle est la chose la plus difficile, se concentrer ou faire semblant de ne pas voir le bel Adrian? 
    Et oui, tous les Dhampirs ou une bonne partie savent qu'Adrian a, comme qui dirait, un petit faible pour Rose. On le voit souvent observer attentivement nos entraînements. 
    L'espionnerait-il? Non je ne pense pas, il est trop souvent défoncé pour y arriver. Il n'empêche que ce soir le plus concentrer des élèves n'était pas un élève Dhampir mais Adrian qui avait l'air focaliser sur quelque chose ou quelqu'un plutôt, Rose sûrement.
    Je me suis mis en tête qu'à la fin de l'entrainement j'irai le sortir de ses pensées, j'ai besoin de rire en ce moment et il est la meilleur personne pour le faire. Peut-être m'enverra-t-il valser mais qui ne tente rien, n'a rien.


    Quelques combats faits et quelques nouvelles techniques apprises, l'entrainement toucha à sa fin. J'avais chaud et je souriais de tout mon être, quoi de mieux que cette sensation de nouvelle force et de renouveau!
    A la fin de chaque entrainement, j'ai toujours l'impression de renaître et d'être libérée d'un poids énorme, c'est tellement bon que j'ai l'impression d'en sortir changer, chaque jour un peu plus que la veille!
    Je me décide à exécuter le petit plan prévu une petite demi-heure plus tôt. J'arrive discrètement derrière Adrian et le fit sursauter. 




"Alors on se concentre sur autre chose que maîtriser son pouvoir! Ne cherche pas à nier on t'a tous vu."


    En disant cela, je lui fit un grand sourire. J'espère qu'il a compris que ce n'était pas méchant sinon tant pis, je n'en mourrai pas.



par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Observer n'est pas espionner [Adrian & Nina]   Dim 8 Mai - 21:52

Observer n'est pas espionner
Nina & Adrian


Qu’est-ce que je fais encore là, à observer ces futurs gardien(ne)s ? Et pourquoi est-ce que je me voile la face ? Ce n’est pas n’importe qu’elle femme, que je suis venu voir, ou plutôt devrais-je dire contempler, mais bien Rose, parce que cette femme attire tous les regards, mais en particulier le mien. Pourquoi est-ce que je suis obsédé par cette femme a ce point ? Pourquoi est-ce que je vais jusqu’à me lever tôt le soir pour l’observer ? Pour passer un peu plus de temps avec elle ? Pourquoi est-ce que je fais des efforts pour elle, alors que je n’en ai jamais fais pour aucune femme ? Qu’a-t-elle de spéciale ? C’est parce qu’elle n’est comme aucune autre, qu’elle a toute mon attention, parce qu’il s’agit de la meilleure gardienne de sa promotion.. Et parce que la désapprobation de ma tante ne la rend que plus intéressante encore.. oui, comme vous pouvez le voir, plus nous sommes en dehors des règles, plus cela s’avère excitant et plus cela m’attire. Et on ne fait pas plus hors de règles que Rose, j’en sais quelque chose, je me suis renseigné sur son compte.. Ne vous en faite pas, je ne suis pas un psychopathe, je cherchais juste à en savoir plus sur cette étrange aura noir qui l’entoure en permanence, et nos recherches regroupées nous aurons au moins permis dans apprendre plus sur le pouvoir de l’esprit, que Lissa et moi possédons.

L’entraînement prend fin, et je reste perdu dans mes pensées, assis sur l’un des bancs du jardin, alors que tous les gardiens novices, y compris Rose, ont déjà traversé les jardins pour rejoindre les dortoirs, et leurs prochains cours. Je reste là, de toute façon, je n’ai aucun cours qui m’attend, aucun rendez-vous dans mon agenda, et donc, rien qui presse. Je me permets d’observer la lune, alors que je pense une nouvelle fois à Rose. Accepterait-elle un rencard avec moi ? Et pourquoi je pense à ce genre de chose, ça n’a jamais été mon domaine, en temps normal, c’est les femmes qui vienne à moi, pas l’inverse, pourquoi cela changerait-il ? Je n’ai qu’à attendre un peu, et elle viendra d’elle-même jusqu’à moi. Et je ne m’attendais pas à me faire surprendre par une novice, qui n’a pas quitté le terrain en même temps que les autres. Je me retourne après avoir sursauté, pour découvrir Nina, que je connais depuis quelques temps maintenant. Je ne suis pas aussi proche d’elle que je pourrais l’être de Rose ou Lissa, mais je dois dire qu’il s’agit d’une personne assez intéressante, et qui ne s’intéresse pas à moi pour mon titre, ce qui est de plus en plus rare dernièrement, alors je profite de ce genre de personne au maximum.

« On dirait que tu m’as pris la main dans le sac, alors dis-moi, par combien de personnes ai-je été démasqué ? »

Autant prendre les choses sur un ton ironique, et ne pas m’attarder plus que davantage sur le véritable sens de ces paroles. Est-ce qu’elle parlait de Rose, ou du simple fait que je m’autorisais quelques regards indiscrets sur le corps des femmes ? Je n’ai pas envie de le savoir, ce n’est pas avec elle que je me permettrais de discuter de Rose de toute façon, alors si elle est venue dans cette intention, elle perd son temps.

« N’as-tu pas un cours qui t’attend, je ne voudrais pas te mettre en retard, à moins que tu es décidé de faire ta petite délinquante, et de sécher ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Observer n'est pas espionner [Adrian & Nina]   Sam 14 Mai - 0:18






Adrian  - Nina
“ Observer n'est pas espionner ”
 

A vrai dire, je ne m'étais pas mise à compter le nombre de personnes observant Adrian lors de mon pseudo cours. Je ne m'entend pas franchement avec mes camarades ni même avec l'école. Rebelle, dira-t-on, mais je ne pense pas. J'ai juste appris à ouvrir les yeux. 
Adrian tentait de faire de l'ironie. Je sens bien que le jeune homme à quelque chose à se reprocher, pourtant il n'y a rien de mal à prendre plaisir à regarder certaines choses. Il n'a pas besoin qu'on lui fasse de leçon et je ne suis pas celle qui lui en donnerai de toute façon. Que de belles rimes dans mes pensées... Ça me fait sourire. 

"Je ne sais pas mais tu devrais savoir, toi qui nous regardais attentivement. Mes camarades et moi ne filons pas sur un parfait nuage si tu vois ce que je veux dire..."

Je ne sais pas si je peux me confier à Adrian, d'ailleurs, le ferait-il? Bonne question! Je ne compte plus sur grand monde mais j'avoue qu'une amitié solide dans l'Académie ne me ferait pas de mal. 
Je devrais écouter Nathaniel et quitter l'école. Cependant, si je quitte l'école, je vais où, je fais quoi? Je ne sais pas. En aucun cas je ne rentrerai chez moi sans diplôme, ce n'est clairement pas possible. Il y a encore la possibilité de vivre dans la rue, mais je n'assumerai pas une seconde. La seule solution est de rester dans cette foutue école jusqu'à mon diplôme... Après je ferrais ce que je peux. Il faut quand même que je réfléchisse à un plan B: celui-là n'est pas mon préféré. Mais pour l'instant je suis occupée, et l'envie n'est pas avec moi. J'ai peur de finir bredouille si j'y réfléchis maintenant. 

Je revint à Adrian, il avait l'air perdu dans ses pensées, elles devaient être passionnantes. Il est quand même très beau: c'est fou. Mais que fait-il là? Il devrait être en cours lui aussi... Enfin je n'ai rien à dire, je devrais y être mais ça fait plus de deux mois que je n'y assiste plus. Une histoire d'ennuie mortelle, je dirais. 

"Oh, délinquante est bien grand mot. Disons plutôt que je suis originale et choisis ou pas d'aller en cours. Malheureusement, le ou pas domine la plupart du temps. Enfin bon, je ne suis pas en cours mais toi non plus donc... c'est magnifique!"

Mais qu'est-ce que je disais moi? Me perturbait-il tant pour que j'en dise n'importe quoi? On va mettre ça sur le dos de la fatigue plutôt, c'est mieux je pense.
J'ai comme l'impression que j'ai besoin de lui et lui de moi. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais je sens que l'on va s'entraider. Même si je n'ai pas son titre, ni son pouvoir, ni... en fait je ne lui arrive pas à la cheville s'il on écoute tout ça. En y repensant, sa vie doit être compliquée, il doit être un exemple de tous à cause de son titre. Je ne supporterai pas ça. Mais bon, je me fou pas mal des titres et l'argent m'importe peu si ce n'est pas le mien. 

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Observer n'est pas espionner [Adrian & Nina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Observer n'est pas espionner [Adrian & Nina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espionner... [Avec Alban]
» Adrian Mutu
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» NINA PETITE X FOX F - 2 ANS SPA ETANG BLEU VERDUN 55
» (Terminé)~ Bon, on y va [PV:Nina|Capture] ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers: