Partagez | 
 

 Révéles-moi ce que j'ai envie de savoir [Julian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Révéles-moi ce que j'ai envie de savoir [Julian]   Lun 16 Mai - 0:00




Révèles-moi ce que j'ai envie de savoir
Julian & Elisa

Cette photo, ce dossier, j’avais pas voulu voir ce que j’avais sous les yeux, mais je devais bien me rendre à l’évidence, l’homme sur cette photo, était l’homme avec lequel j’avais couché dans les bois.. Pourquoi avait-il un dossier à l’unité ? Pourquoi était-il sous surveillance, et pourquoi ne l-avait-on pas enfermé avec les autres ? Ce n’était pas mon genre de chose, de fouiller les dossiers des types avec qui je couchais, mais comme je l’avais déjà dis, en temps normal, je partais, et je me contentais de les oublier, ce qui n’était pas arrivé avec ce type, qui m’était resté en mémoire depuis notre dernière rencontre. Je n’avais pas fais l’erreur de voler le dossier, cela aurait paru trop visible, j’avais fais des photocopies, et j’avais ramené le double à la maison, prenant soin de le cacher d’Owen, autant évité qu’il fourre son nez la dedans, cette histoire était déjà assez compliqué comme cela. A vrai dire, je pense que le dossier n’est pas tout à fait complet, ils en gardent sans doute une autre trace quelque part, car je n’ai pas compris grand-chose à tous ces écrits, une seule chose à attirer mon attention, le prénom de cette femme, Emma, qui, j’ignore pourquoi, a déclenché une certaine jalousie en moi. Qu’avait donc ce type pour me rendre folle à ce point ? Ce n’était pas mon genre de m’emporter face à un simple nom dans un dossier, et pourtant, j’avais terriblement envie de voir sa tête au bout d’une fourche, à cette Emma.

A partir des informations que j’avais, retrouver sa trace n’avait pas été bien dure, même s’il avait tout de même fallu que je fasse quelque recherche personnelle. Trouver les endroits stratégiques, ou il pourrait mettre les pieds m’avait pris quelques jours, mais j’avais réduis cette liste à un minimum, et je comptais bien lui mettre la main dessus, ce soir, et que je sache enfin ce qu’il en est, et que je comprenne au passage cette obsession que j’avais pour lui. Pourquoi fallait-il que je choisisse le seul homme Strigoï, qui se retrouve sur la liste de l’unité, pourquoi ? Je n’avais aucun indice pour savoir où il pourrait se rendre ce soir, j’avais choisi les usines par pure hasard, du moins, parce que c’était un lieu calme, et plutôt discret, mais en dehors de cela, je n’avais aucun moyen pour savoir s’il viendrait ici, ou s’il préférerait un autre lieu calme de la ville. J’ignore par quel miracle j’avais choisi le bon lieu, mais c’était mon jour de chance ce soir, je n’avais plus qu’à espéré que cela ne me joue pas de mauvais tour, c’était pas gagné.. En revanche, je ne m’attendais pas à le voir ce battre, surtout pas contre l’un des siens, et remporter ce combat.. Est-ce que cela a quelque chose à voir avec ton séjour à l’unité ? Fais-tu parti de ces Strigoïs qui chassent pour nous ? J’en ai pas l’impression, mais j’espère obtenir mes réponses ce soir.

J’aurais sans doute du prendre la fuite, un Strigoï qui combat, ce n’est jamais une bonne chose lorsqu’il se retrouve face à une humaine après cela, surtout s’il se laisse envahir par ces pulsions, mais allez savoir pourquoi je reste plantée là, à le regarder abattre cet homme sans la moindre pitié.. Une idée stupide me passe par la tête, et je ne réfléchis même pas avant de la mettre à exécution. J’attrape une lame accroché à ma ceinture, d’une quinzaine de centimètre, et je m’élance vers lui pour frapper un bon coup.. J’espère que tu auras le réflexe nécessaire, je n’aimerais pas que tu meurs ce soir..

« Apprends-moi à me battre comme toi »

Je sais que je suis douée, mais je suis loin de l’être autant que lui. Alors oui, tu es mon ennemi, mais je veux que tu améliores ma technique, que tu me dises ce qui ne va pas, pourquoi je prends de mauvais coup, qu’est-ce que je pourrais apprendre de plus. Est-ce que tu accepteras, j’espère bien, de toute façon pour l’instant, tu es obligé de te battre si tu ne veux pas prendre un mauvais coup. Tu n’as pas l’air de te battre avec des armes du moins, pas autant que moi, mais je ne peux pas compter sur mes crocs, et ma rapidité pour m’en sortir, alors j’espère que tu sais tout de même te battre avec des armes pour m’apprendre. Je sors une nouvelle arme de ma ceinture, à peut près semblable à celle que je tiens déjà, et la lui lance. Tu as les armes en main pour m’apprendre, à toi d’accepter, ou de refuser. Est-ce que je devrais attendre pour lui poser des questions ? Sans doute, c’est jamais bon de mêler sentiments, au milieu d’un combat, mais mes questions me brûlent trop les lèvres pour que j’attends plus.

« Pourquoi est-ce que j’ai retrouvé un dossier de toi à l’unité ? Et qui est cette Emma ? »

Vous sentez le venin dans mes mots ? Je n’ai encore aucune idée de qui est cette fille, à quoi elle peut bien ressembler, mais je la déteste déjà..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Révéles-moi ce que j'ai envie de savoir [Julian]   Jeu 19 Mai - 21:55


Révèles-moi ce que j'ai envie de savoir
Elisa & Julian

Des pistes qui mènent à des impasses. C’est presque inévitable dans une quête mais c’est surtout innombrable dernièrement. Je cumule et petit à petit, cela use de ma patience. J’allais bientôt exploiter ma dernière piste et cela en serait ensuite fini. Certes, pour apprendre des choses sur l’entourage d’Emma, il n’y aurait rien de mieux que d’aller directement à la source… Mais cela lui laisserait bien trop de pouvoir. Connaître les actions de l’ennemi, c’est avoir un coup d’avance. Je n’oublie pas notre dernière rencontre, ces moments entre haine et incompréhension, quand nous avons rouvert une part de notre histoire… Mais rien ne change. Strictement rien. Le passé est toujours le même et si je veux pouvoir continuer, il me faut rayer deux noms de la carte : Emma et l’Unité 101. Or, sans le premier point, je ne pouvais accéder au deuxième. Alors même si ma patience était mise à rude épreuve, je prendrais le temps pour ne pas me rater. J’aurais Emma. C’est la seule chose qui compte.

Notre course poursuite s’arrête soudainement quand l’homme face à moi fait demi-tour, se rendant surement compte que je n’aurais pas arrêté de le courser. Il tente de se jeter sur moi, tous crocs dehors pour en finir le plus vite. Grave erreur. Ne pas confondre vitesse et précipitation, ne connais-tu pas ce proverbe ? Contrairement à lui, j’use de ma vitesse à bon escient, me décalant sur le côté et enroulant mon bras autour de sa nuque. Je suis prêt à la lui briser quand il arrive à me planter une lame en argent dans la jambe. La douleur me déconcentre une seconde, ce qui fut suffisant pour lui permettre de se libérer. Mes sourcils se froncent légèrement, seul signe d’émotion sur mon visage avant que je n’arrache la lame que je laisse retomber par terre. Dernière action d’un condamné, n’est-ce pas ?

« Je ne t’ai rien fait, mec, alors casses-toi. J’ai pas tes infos mais ce n’est pas une raison pour tenter de me plomber. »

Sauf que comme tu l’as dis, tu n’as pas mes infos. Tu n’as pas d’utilité et pire, tu as maintenant des informations que tu ne devrais pas posséder. Tu pourrais mettre Emma ou un de ses alliés au courant de mes recherches. Je ne peux pas me permettre d’ébruiter l’affaire. Surtout que ces Gabriel et Lucian sont apparus bien connus dans ce lieu. Non, je ne peux décidément pas me le permettre.
Parler ne servirait à rien, il n’a pas besoin d’explications pour mourir. Il n’a pas besoin de temps en plus. Il a tenté de me convaincre une dernière fois, il a échoué, à lui d’affronter son destin. Je m’élance rapidement sur lui, entamant un échange de coups qui ne durent pas. Il frappe fort et souvent, mais je frappe tout aussi fort, sauf que je touche des points vitaux à chaque fois. Même si ses organes se régénèrent après le passage de mes poings, sa guérison le ralentit tout comme la douleur. Je finis par prendre le dessus, plongeant ma main dans sa poitrine, j’en retire son cœur battant. Il a l’occasion de le voir une seconde dans ma main, émettre son dernier battement avant qu’il ne s’écroule.

Mais je n’ai pas le temps de me reposer, mes instincts de guerrier sont toujours éveillés, me permettant de me rendre compte d’une présence indésirable. Je laisse retomber le cœur sur le cadavre, me retournant et croisant du regard une chevelure brune. Je ne prends pas le temps d’analyser la situation, ayant remarqué l’éclat argenté d’une lame, je bondis hors de portée, entendant ensuite une voix que je connais bien. Cette petite humaine. Une rencontre parmi tant d’autres, qui revient me hanter pourtant quelques fois et qui se trouve devant moi ce soir. J’étais définitivement poursuivi par tous mes ennuis dernièrement.

« Tu ne pourrais pas te battre comme moi. Tu as appris à te battre d’une certaine façon et tu ne pourras pas apprendre de ma méthode. Tes réflexes te trahiront, tes muscles sont déjà habitués. Trop pour changer. »

Je peux corriger ta façon de te battre, pas t’apprendre à te battre comme moi. Mais de toute façon, je ne compte pas me battre avec toi. Nous avons unis nos corps, quelques semaines auparavant. C’était un échange marquant et fort sympathique, mais je ne compte pas renouer ce soir. Alors oui, je rattrape cette arme par réflexe, tout comme je te contre par réflexe mais ensuite, tu prends la parole et je lâche l’affaire. Je ne comptais pas me battre mais on dirait que je vais maintenant devoir faire passer mon point de vue.

Ma lame tombe sur le sol pendant que ma main entoure son poignet, appuyant sur ses nerfs pour la faire lâcher sa lame. De mon autre main, je la plaque contre le mur, ma main au niveau de son cou que je serre doucement. Je ne l’empêche pas de respirer mais je lui rappelle d’une pression de la main que je peux tout à fait l’étouffer. Je me suis laissé aller au désir une fois avec toi, je ne compte pas me laisser aller aux confidences maintenant. Surtout sur ce genre de sujets. Tu t’approches de zones dangereuses, Elisa. Et je ne te laisserais pas accéder à mon monde. Jamais.

« Deux réponses que tu n’auras pas, si tu tiens à survivre ensuite, je devrais te tuer sinon. Je ne sais pas pourquoi tu as fait des recherches mais abandonnes-les tout de suite. Mon lien avec l’unité, Emma. Rien ne te concerne. »

Le comprends-tu ? Je l’espère car je ne veux pas faire passer mon point de vue de manière plus percutante. Presque malgré moi, mes yeux se baissent sur ses lèvres avant que je ne retourne de nouveau à ses hypnotiques prunelles. Pour les humaines, elle était surement magnifique et elle était bien plus belle que certaines Strigoïs… Mais je le sais, elle n’hésite pas à s’en servir. J’ai cédé une fois, je ne recommencerais pas. Je ne permettrais pas des confidences sur l’oreiller. Je connais son passé militaire, je connais toutes ses méthodes… Je ne me ferais pas avoir. Pas à quelques mois du but de ma vie.

« Si tu as deux sous de jugeote, soldate, tu oublieras tout ce que tu as découvert et moi également. Laisses donc cette parenthèse agréable dans le passé et oublies le présent. Tu n’aimeras pas la suite des événements sinon. »

Et même si tu crois que je te parle d’une mise à mort à cause de ma main sur ta gorge… Je parle plutôt de mon deuxième projet. Je compte détruire ta vie, indirectement, mais je n’hésiterais pas. Alors oublies tout et sois prête à me haïr, ça serait la chose la plus intelligente que tu puisses faire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Révéles-moi ce que j'ai envie de savoir [Julian]   Jeu 2 Juin - 15:40




Révèles-moi ce que j'ai envie de savoir
Julian & Elisa


Pourquoi est-ce que je cherche à savoir toutes ces choses sur toi ? Après tout, tu es un Strigoï, l'un de mes ennemis, alors pourquoi est-ce que je m'intéresse à lui à ce point ? Pour la même raison que j'ai préféré céder à son corps, plutôt que de le tuer à notre première rencontre. J'ai besoin de ces réponses, j'ai besoin d'avoir toutes les cartes en main pour savoir ce qui m'attire temps chez lui. Je ne peux pas prétendre être accroc au sexe avec lui, si ce n'était que cela, je ne chercherais pas à ce point à en savoir plus sur lui, ce ne serait qu'un jouet, rien de plus, alors du moment qu'il resterait bon au lit, je me ficherais de son passé, je me ficherais de ce qu'il pourrait devenir.. Mais ce n'est pas le cas, je ressentais ce besoin, et c'était pour cette raison que je l'avais recherché à travers la ville. Et j'avais fini par le trouver dans une situation à laquelle je n'étais pas prête à faire face. Pourquoi as-tu tué cet homme ? Pourquoi te bats-tu contre l'un des tiens ? Encore des questions auxquelles je n'ais pas de réponse. C'est une erreur de ne pas m'avoir vu venir, je suis une chasseuse, j'aurais pu te blesser, voir même te tuer. Je ne perd pas l'occasion de l'attaquer, pour lui montrer que ce n'est pas parce que je suis humaine, qu'il ne risque rien. Il s'écarte juste à temps, mais au fond, je ne voulais pas m'en prendre à lui, j'ai autre chose à faire, sur laquelle il pourra mettre utile. Je lui lance une arme, et attaque une nouvelle fois, alors qu'il contre mon coup. Apprend-moi à me battre comme toi. Je veux être la meilleure, et apprendre d'une personne comme toi, qui a pu amélioré sa technique au fil du temps, cela ne peut que mettre utile. Tu as raison, j'ai des habitudes, mais tu ne trouveras pas plus motivé que moi, alors je t'assure que tu pourrais faire des miracles avec moi.

« Tu as tord, je suis une très bonne élève, surtout lorsque le professeur est sexy »

J'attaque une seconde fois, mais il m'étonne en laissant tomber son arme au sol, et en bloquant mon poignet d'une main, avant de me plaquer au mur, sa seconde main autour de ma gorge. Je dois l’admettre, je ne m’attendais pas à ce que la situation évolue de la sorte. Avec n’importe qui d’autre, je n’aurais pas manqué de réagir, de me battre, jusqu’à le foutre à terre, mais avec lui, je me laisse faire. D’abord parce que je suis presque certaine que je ne remporterais pas ce combat, j’ai pu avoir un aperçu de sa manière de combattre, et je ne suis pas entraîner à contrer un homme avec autant d’expérience, mais aussi, parce que je n’ai pas envie de me battre avec lui, ou pas de cette manière en tout cas. Je suis désolée, mon beau, mais si tu ne voulais pas que je m’intéresse a toi, ne fallait pas me céder la première fois. Tu peux déjà t’estimer heureux, le dernier de ton espèce qui a voulu m’approcher à finis à l’unité. Je ne compte pas te vendre, quoi que je risque, je garderais cela pour moi, mais je n’abandonnerais pas, ce n’est pas dans mon caractère. Je sais la menace qui pèse sur moi, je sais qu’il serait sans doute en mesure de me tuer d’une simple pression de main, mais je m’en fiche. Je ne perds pas ma confiance pour autant, je garde la tête haute, et n’hésite pas à croiser son regard.

« Alors tu peux me tuer, parce que je n’abandonnerais pas »

Je ne devrais sans doute pas le provoquer de la sorte, je ne devrais pas le pousser à me tuer, mais pourquoi est-ce que je lui mentirais de toute façon ? D’une manière ou d’une autre, je poursuivrais mes recherches, que tu m’offres les réponses que je souhaite, ou non. Je l’ai trouverais moi-même. Je trouverais cette Emma, et je lui poserais mes questions à elle. Tu sais, lorsque l’on menace les bonnes personnes, on obtient toujours des réponses. Je n’agirais pas ainsi avec toi, parce que ce n’est pas ainsi que je désire qu’évolue notre relation, ce n’est pas comme ça que je veux t’arracher ces réponses, mais je n’hésiterais pas à le faire avec elle. C’est sans doute con, mais malgré la menace qui pèse sur moi, je ne peux m’empêcher d’apprécier cette proximité avec lui. J’aurai même bien tenter quelque chose, mais à en croire ces paroles, ce ne serait pas forcément apprécier. Crois-moi, tu t’en mordras les doigts, ou tu finiras par réclamer toi-même, c’est une certitude.

« Et si je ne veux pas oublier ? Si ce n’est pas qu’une parenthèse agréable ? »

Je ne sais pas encore ce que c’est avec certitude, si c’est toutes ces interrogations à son encontre qui le rende aussi intéressant, ou si quelque chose se cache derrière tout ca, mais je compte bien le découvrir, et ce n’est pas en t’oubliant que je le ferais. L’une de mes mains est toujours bloqué par sa poigne, mais l’autre, elle, et libre, et je me permets d’attraper son poignet qui enserre ma gorge, pas pour le forcer à me relâcher, juste pour lui indiquer que c’est ce que j’attends, ou peut-être pour avoir un contact de plus avec lui. Je t’empêcherais même pas de me tuer si c’est ce que tu souhaites, mais je peux toujours espérer te faire changer d’avis. Et pour une fois, je compte pas juste utiliser mon charme pour te faire céder, mais aussi, et principalement ma tête, pour te faire comprendre que tu n’as pas forcément le meilleur point de vu là-dessus.

« Tu peux me tuer parce que j’ai montré un peu trop d’intérêt à ton sujet, ou tu peux cesser de voir de mauvaises choses partout, pour juste vivre, et profiter de ce dont tu as envie.. C’est ce que je fais, moi »

Je lâche son poignet pour laisser mon doigts glisser le long de sa mâchoire, plus dans un geste tendre, que dans l’intention d’éveiller son désir. J’ignore qui est cette Emma, j’ignore d’où te vient ce lien avec l’unité, mais j’ai comme l’impression que tu te bats contre quelque chose qui a son importance à tes yeux. Je ne compte pas t’arrêter, si c’est ce que tu crains, tu es libre d’agir comme tu le souhaites, mais cela ne t’oblige pas à te priver des petits plaisirs de la vie.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Révéles-moi ce que j'ai envie de savoir [Julian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Révéles-moi ce que j'ai envie de savoir [Julian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» PV ♦ Ouais, bah j'ai pas envie d'avoir une pimbêche blonde dans mon groupe.
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Les Usines-
Sauter vers: