Partagez | 
 

 La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 11:21




Elisa Parker


feat. Jessica Lowndes

Date de Naissance : 10 février ~ Lieu de Naissance : Irlande
Âge : 32 ans ~ Statut : Célibataire ~ Groupe désiré : Humain
Elément (pour les Moroï) :Feu / Eau / Air / Terre


Caractère,  

D'une nature douce et fragile étant enfant, j'ai bien vite appris à mettre ces deux aspects de ma personnalité de côté. Lorsque l'on a un père comme le mien, vaut mieux savoir ce battre si l'on ne veut pas perdre le combat. Je suis passé de cette petite douce, à une femme affirmée, téméraire, qui n'a pas peur de se jeter tête la première dans la bataille. J'ai appris à manier les armes à la perfection, à faire preuve de sang froid, et d'un peu de jugeote pour ne pas perdre la vie. Apprenez à me connaître, et vous réaliserez que je ne manque jamais d'idée pour contre attaquer. Je ne fais jamais dans la pitié, lorsque j'ai une proie dans le viseur, je l'abat, et vous ne verrez jamais la moindre larme couler sur mon visage. Ma force née de mon intelligence. Je ne me jetterais jamais dans un combat perdu d'avance, je sais mesurer le danger, mais je n'abandonnerais pas pour autant une mission qui me tient à cœur. Je suis une femme déterminée. Je mettrais tout en œuvre pour être la meilleure.  L'amour, je ne le connais pas en dehors de celui que je porte à mon frère. J'imagine que l'on peut aussi dire que je suis une femme possessive, je déteste qu'une autre que moi boucle une mission, je veux être la meilleure, dans tous les domaines. Possessive, je le suis également avec mon frère. C'est plutôt bête, il sait ce qu'il fait, il est grand, fort, sûr de lui, mais je ne veux plus jamais prendre le risque de le retrouver dans un tel état, alors je continue de veiller sur lui, et sur les gens qui peuvent l'approcher.
Son physique

Lorsque l'on travaille pour l'armée, votre physique devient le cadet de vos soucis. Vous prenez des coups, vous en donnez, vous ressortez avec de mauvais bleus, des points qui saignent, vous n'êtes jamais très sexy en tenue de combat, alors pourquoi prendre la peine de soigner son apparence en dehors de ces horaires ? On ne sait jamais lorsqu'un ennemi pourrait nous tomber dessus, il faut être prête à combattre n'importe quelle éventualité, et tout le monde sait que des talons aiguilles ne sont pas franchement pratique pour se battre. Je ne le nierais pas, mais la beauté est une chose essentielle chez moi pour attirer mes proies, alors je ne peux pas me permettre de sortir habillée comme un sac. Toujours à la pointe de la mode, habillée à la perfection lorsque je ne suis pas en entraînement, je ne laisse rien au hasard. Mes cheveux la plupart du temps détachés pour les laisser volés au vent. Si je suis très porté sur mon physique, ce n'est pas pour autant que je me maquille comme une voiture volée, me contentant d'une touche de rouge à lèvre, et un brin de fard à paupière.



Son Histoire

Racontez nous sa vie

Une petite fille modèle, timide, toujours dans son coin, à se réfugier dans son propre monde, je ne prenais rien au sérieux, toujours à rêvasser, à prendre la vie du bon côté, c'est la petite fille que j'étais à l'époque, du moins jusqu'à ce que j'eus l'âge d'apprendre à me battre. Mon père n'a pas perdu de temps à me mettre dans le bain. Les entraînements, les combats, tout c'est enchaîné très vite. J'ai appris à manier les armes, toutes sortes d'armes, de l'épée, à l'arc, mais mon arme favorite reste ma dague qui ne me quitte jamais depuis cette époque. J'ignorais l'utilité de tous ses entraînements, mais j'étais la meilleure, toujours à me dépasser, à me battre comme si ma survie en dépendait, j'ai appris que bien plus tard que c'était effectivement le cas, que ma survie dépendait de ma performance, que j'aurais tout aussi bien pu connaître le même sort que mon frère si je n'avais pas été aussi doué au combat.

Mon frère apprenait à se battre lui aussi. Je ne crois pas l'avoir vu revenir un jour, sans toutes ces traces de coups, de bleus, de blessures. Comment pouvait-il prendre tous ces coups, là où je parvenais à remporter une victoire ? Je n'ai compris ce qu'il se passait qu'un soir où je suis parvenu à suivre mon père jusqu'à la cave. Je n'avais jamais mis les pieds ici, c'était interdit, mais ce soir, si je voulais comprendre, je n'avais pas d'autre choix. Je suis tombé face à plusieurs porte, une seule m'intéresse, celle où j'entais les cris de mon père, en train de hurler sur quelqu'un, que j'ai vite identifié comme étant mon frère. L'œil contre la serrure de la porte, je l'ai vu frapper Owen, plus fort, plus douloureusement à chaque coup. Pourquoi lui faire cela ? Je l'ignorais, mais je me devais de trouver une solution. Je suis revenu chaque soir, apercevant mon père faire subir des horreurs à mon frère chaque soir, jusqu'à ce fameux, celui où les coups on était plus douloureux que les autres, ce fameux soir où j'ai appris la mort de ma mère de la manière la moins douce possible, ce fameux soir où je l'ai vu abusé du corps de mon frère. Ce soir a été le premier soir à m'atteindre comme personne ne l'avait jamais fais. Les joues couvertes de larmes, je me suis cachée derrière un carton, attendant que mon père quitte la salle, ce père que jamais plus je ne pourrais croisé sans lui balancer toute ma haine à la tête.

J'ai attendu qu'il quitte la salle, et lorsqu'il l'a enfin fais, un long moment plus tard, je n'ai pas hésité une seconde avant de me précipité dans la salle, détachant mon frère, le traînant comme je pouvais jusqu'à nos chambres. J'ai préparé quelques affaires, me suis vêtu de nos armes fétiches, et j'ai quitté la maison à ces côtés, bien décidé à ne jamais remettre les pieds ici. J'ai soigné ces blessures, soigné sa fièvre, et j'ai usé du peu d'argent que j'avais avec moi pour trouver un allé jusqu'à l'Italie. Le voyage n'a pas été de tout repos. L'arrivée non plus, il nous a fallu travaillé dur, Owen avait un travail plutôt fixe, qui rapportait beaucoup, moi je me contentais de quelques petits boulot par-ci, par-là pour combler les trous, et enfin, nous avons pu quitter ce pays pour rejoindre l'Amérique.

L'installation c'est avéré difficile, mais nous nous sommes battu, et nous avons finis par nous faire une place dans cette ville. Mon frère continuait son travail, plus légalement cette fois-ci, et moi, je continuais à gagner un peu d'argent comme je le pouvais, continuant mes entraînements seul, ou contre mon frère. Je n'ai jamais abandonné cette idée de savoir me battre, cela pouvait peut-être me sauver la vie un jour, en l'occurrence, cela m'a offert un métier stable. Une place dans l'armée, un nouveau monde à découvrir, et de nouvelle règle a respecter.


Aujourd'hui,

Ma vie a-t-elle vraiment changé avec cette fuite ? Nous sommes parti pour fuir les coups de notre père, les ordres donnés à tout bout de champ, et nous nous retrouvons embrigadés dans l'armée, où les ordres sont plus strictes encore. Aucune erreur ne sera pardonnée, cela tombe bien, je ne faute jamais. L'unité est devenu toute notre vie, depuis que nous en sommes une partie intégrante. Grimper les échelons n'a pas été simple, mais nous y sommes parvenu. Aujourd'hui, ma mission est de ramené le plus de ces monstres jusqu'à l'unité, et je ne fauterais pas. Je parviendrais à aller jusqu'au bout de ma mission, et aucun d'entre me barrera la route, Moroï ou Strigoï, votre destin sera le même.



Qui se cache derrière ?
Prénom/Pseudo : Laure
Age : 18 ans
Comment es-tu arrivé ici ?
Un avis sur le forum ?
Tes petits hobbies ?
Avatar : Jessica Lowndes





Codage par Slana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 12:38

Re bienvenue avec ce compte Very Happy :geek:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 12:48

Re-bienvenuee sur le forum avec cette super humaine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 13:01

Merci, toutes les deux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 13:25

Re bienvenue!
Bon courage pour ta fiche que j'ai hâte de lire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 13:35

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 14:11

J'ai hâte de rp avec elle, j'ai moins hâte de devoir la combattre par contre x)
Re-bienvenue et merci d'avoir pris ce compte !




Bienvenue


Le staff de Vampire Academy est heureux de valider ta fiche de présentation. Tu vas dès à présent rejoindre le groupe des Humains .

N'oublie pas de lire le règlement (ICI) et de le signer. Il faudra aussi recenser ton avatar dans le listing (ICI). Puis nous te conseillons d'ouvrir un sujet dans le journal de bord (ICI) où tu pourras demander des liens avec les autres membres. Si tu le souhaites, tu peux, pourquoi pas, demander un logement ou un commerce (ICI). S'il s'agit d'un DC, n'oublie pas d'aller le recenser dans le listing (ICI).

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff (ces membres sont affichés sur la Page d'accueil)

Nous te souhaitons un bon jeu sur le forum. !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 14:13

Merci !
Pourtant, tu n'échapperas pas au combat !!
Malheureusement pour toi, vu tes comptes, elle pourra pas vraiment être tendre avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 14:31

Ma soeur, la meilleure des petites soeurs (je vais me faire taper ^^) est là !!!
Ah je suis trop contente Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   Mer 17 Fév - 14:37

Pourquoi tu te ferais frapper ?
Je suis la meilleure des petites sœur, t'as raison !! xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Art de la Guerre: V2
» Si tu veux la paix, prépare la guerre.
» Lady Sif > Déesse de la Guerre > une femme parmi les hommes.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Les Humains-
Sauter vers: