Partagez | 
 

 C'est fini ft. Erik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: C'est fini ft. Erik   Dim 15 Mai - 23:15

C'est fini
Erik Badica & Hailey Underwood

"All the things that I have done, pump the blood and leave it alone. See it all... Just go and solve it all" I need you ~ M83

Elle s'y était résolu. Il fallait qu'elle le fasse, elle avait enfin trouvé le "courage" de tout dire à Erik. De dire qu'elle était faible, qu'elle ne pouvait pas continuer à être sa Gardienne. Il lui avait fallu pas mal de mois avant de s'y résoudre. Il lui avait fallu des mois avant de se l'avouer à elle même. Elle avait eu beaucoup de mal à se dire elle même qu'elle ne pourrait plus jamais protéger Erik, qu'elle ne lui serait plus jamais indispensable. Personne n'est indispensable. Hailey croyait le contraire jusqu'avant tout cela. Elle pensait qu'Erik aurait toujours besoin d'elle, au même titre qu'il lui était totalement impossible de vivre sans savoir que Erik était près d'elle. Il lui était vital. Mais il faudrait qu'elle aprenne à vivre sans lui. Sans ce lien qui les unissait si puissemment. Il était son meilleur ami, comme un frère, un père... Il avait toujours été une partie d'elle, une partie à laquelle elle s'était accrochée jusqu'au jour où on lui dit qu'elle serait sa gardienne. Ce jour-là, ce lien s'était concrétisé, elle savait qu'elle lui était indispensable, et qu'elle ne pourrait jamais ô grand jamais se dispenser de la présence de Erik dans sa vie. Elle était accro à son meilleur ami. Elle n'avait jamais autant eu besoin d'une personne que de lui. Elle avait réussi à vivre sans ses parents, elle réussirait, difficilement, mais elle réussirait à vivre sans Louis. Mais elle ne pourrait jamais vivre normalement sans Erik. Mais il le fallait. Il fallait qu'elle se résolve à lâcher prise. Il fallait qu'elle lui dise qu'elle ne pouvait pas être sa gardienne, que tout cela, ce n'était que de la poudre aux yeux. Qu'ils avaient rêvé une vie l'un avec l'autre, toujours là l'un pour l'autre. Cela c'était presque concrétisé avec la place qu'elle utilisait dans sa vie. Mais il ne faut rien considérer comme acquis. Jamais. Et ce lien qu'ils pensaient indestructible explosait en plein vol : elle ne pouvait plus être sa Gardienne. C'était trop dangereux pour lui. Que cela soit dangereux pour elle, de cela, elle s'en fichait. Elle avait promis sa vie en échange de celle d'Erik, elle se jetterait dans la mélée sans hésiter si il y avait la plus faible des faibles chance de sauver Erik. Elle avait promis sa vie... Elle n'avait pas promis celle d'Erik. Elle n'avait pas le droit de le mettre en danger pour protéger sa fierté. Elle devait tout lui dire.

Sa petite discussion avec Rose Hataway, LA Rose Hataway l'avait emplie de tristesse. Et c'est normal. Deux Gardiennes au même tempérament seulement, une avait réussi et l'autre non. Rose avait fait de son caractère une force infinie, alors qu'Hailey ene avait fait une faiblesse minable. C'était ridicule. Rose Hataway ? Elle était née pour être Gardienne. C'était la personne la plus apte sur cette Terre à être Gardienne. Ou en tout cas elle était une des plus aptes. Hailey ? Elle n'aurait jamais dû avoir son diplôme. Elle n'aurait jamais dû pouvoir continuer son parcours scolaire pour devenir Gardienne. Elle n'aurait jamais dû pouvoir veiller sur Erik. Elle ne méritait pas tout cela, et elle allait corriger le tir. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle était là, plantée devant la porte de son bureau, les mains plantées dans son long manteau noir, tout droit. Elle essayait de calmer sa respiration et de retenir les larmes qui fleurissaient au bord de ses paupières. Elle ravala un sanglot et elle porta trois petits coups à la porte de son bureau. Elle entra lorsqu'elle entendi la voix de Erik.

- Bonjour Erik... Il faut que je te dise quelque chose d'important.... C'est très important attends s'il te plaît.

Elle s'approcha du bureau derrière lequel Erik était assis. Elle resta debout et ne prit même pas la peine d'enlever son manteau. Elle comptait lui dire qu'elle ne pouvait pas être sa gardienne et puis vite fait repartir pour ne pas voir ce qu'elle perdait. Elle ne voulait pas rendre la douleur encore plus grande. Elle voulait faire cela vaite fait bien fait.

- Je ne peux plus être ta Gardienne.

Le dire de but en blanc, c'était la façon la plus rapide et la moins compliquée. Mais c'était aussi la façon la plus tranchante et la plus douloureuse. Cela l'était au moins pour Hailey dont les larmes ne resteraient pas bien longtemps cachées derrière ses paupières. Pour ne pas voir Erik plus longtemps, elle tourna le regard. Une photo d'elle et de lui... Ses larmes coulèrent.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: C'est fini ft. Erik   Mar 7 Juin - 14:51


 
ft. Hailey & Erik

 
C'est fini.

 


   Karen... Elle est là. Elle me tend la main. Je ne sais pas si je dois l'attraper ou la laisser partir. J'hésite bien trop longtemps à l'attraper. Elle disparaît. Et elle réapparaît loin de moi. Je tombe à genoux. Je me sens con. La lumière qui m'entoure devient ténèbres. Des silhouettes de femmes reviennent vers moi. Karen ? Pourquoi y a-t'il du sang autour de ta bouche ? L'autre femme se rapproche. Je reconnais Amaëlle la Strigoï. Un humain avance. Elle le vide de son sang en face de moi. Ses cris me transperce les tympans. Puis je m’aperçois que cet humains, c'est moi. Ce cri, c'est le mien.

   Je me réveille en sueur. Je remarque que j'étais en train d'hurler dans la vrai vie que lorsque je m'arrête. Il faut que je me change les idées. Je me lève et prends une douche froide. Karen est morte il y a même pas une semaine. Dire qu'elle est morte est un bien grand mot. Elle a suivit son frère. Elle l'a préféré à moi. Elle était mon pilier avec Hailey. J'avais... J'ai besoin de l'un comme de l'autre. Mais elle m'a abandonné. Je me noie dans le boulot depuis quelques temps. Peut-être que j'ai envie d'oublier ainsi. Il y a aussi eu des élèves et Madeleine. Elles m'ont tenus compagnie. Chacune à leurs façons. Je m'habille et pars m'enfermer dans mon bureau.

   Je ne sais pas depuis combien de temps je suis noyé dans mes papiers. J'ai mal à la tête. Je me sens vide. Des larmes coulent le long de mes joues. Je ne sais pas pourquoi elles sont là. Je ne veux pas les laisser couler. Mais je n'ai pas le choix. Ça m'énerve. Je me lève. Je renverse une commode. Je me sers un verre de vodka. Il faut que je me calme. Les larmes coulent de plus en plus. On toque timidement à la porte. Trois coup. Je m'essuie les joues rapidement. Je ne prête pas attention au bordel que je viens de foutre. Je dis à la personne qui vient de frapper d'entrer. Elle est dans mon dos et je ne peux pas savoir de qui il s'agit. J'attends qu'elle parle. Je n'ai pas la force de commencer un dialogue avec qui que ce soit...

- Bonjour Erik...

   Hailey ! Mon cœur manque un battement tant je suis heureux de savoir qu'elle est là. Ma meilleure et ma seule amie. Je me rassieds sur mon fauteuil. Je lui fait signe de prendre place en face de moi. Elle n'a pas l'air de vouloir. Elle fait une drôle de tête. Ça me fait peur. J'ai peur de la perdre elle aussi...

- Il faut que je te dise quelque chose d'important... C'est très important attends s'il te plaît.

   Je ne sais pas pourquoi elle me demande d'attendre. N'ayant pas la force de parler pour le moment, j'obéis. Je la regarde. Elle est si belle quand elle est triste comme ça, mais elle l'est d'autant plus lorsqu'elle est heureuse. Je n'aime pas la voir triste.

- Je ne peux plus être ta gardienne.

   Douche froide. Non ! Hailey ne peut pas m'abandonner elle aussi ! Elle ne me regarde pas. Elle s'est tournée. Un élan de rage me prend. Je me lève. La chaise de mon bureau tombe. Je m'en tape. Je marche. Je cours. Je prends Hailey dans mes bras. Elle est tout ce que j'ai. Je la sens pleurer. Je la tourne et la regarde dans les yeux. J'essaie de sourire. Mon sourire qui se veut réconfortant est triste. J'ai besoin d'Hailey. Je relâche mon étreinte. Je me force à murmurer de ma voix bisée à force d'hurler toutes les nuits.

- Ne me quitte pas... Hailey je t'en supplie... Ne me laisse pas toi aussi...


   D'ordinaire, j'ai une voix douce. Cette fois, elle est brisée. Ceci ajouté aux larmes qui me serrent la gorge. J'ai du mal à parler. J'ai besoin d'Hailey. J'ai peur de la perdre.

- Pourquoi tu ne peux plus être ma gardienne ? Tu crois vraiment que je vais te laisser partir ? J'ai besoin de toi Hailey... J'ai besoin de mon rayon de soleil...

 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: C'est fini ft. Erik   Mer 8 Juin - 12:35

Hailey Underwood a écrit:
C'est fini
Erik Badica & Hailey Underwood

"All the things that I have done, pump the blood and leave it alone. See it all... Just go and solve it all" I need you ~ M83

Avant son assignation, Hailey s'était demandé plusieurs fois si elle ferait une bonne gardienne, si elle serait capable de protéger Erik, si elle aurait la volonté de préférer la vie de son meilleur ami à la sienne. Elle en avait plusieurs fois parlé avec Erik, et il lui avait tout le temps apaisé ses craintes. Pour lui, cela ne faisait aucun doutes, elle aurait fait une gardienne formidable. Cependant, les évènements actuels avaient fait penser à Hailey qu'elle n'était pas une si bonne gardienne que cela, et qu'elle aurait dû plus se poser la question. Non, non elle ne faisait pas une bonne gardienne, elle faisait même une gardienne minable. Elle était incapable de se protéger seule, de sauver sa peau d'une Strigoï qui la prenait à tort pour une meurtrière. Elle ne pouvait pas sauver d'une femme qui vivait dans un mélodrame et qui avait la majeure partie de son esprit, elle était rentrée complètement amochée, à moitié en vie, et elle avait préféré aller s'enfermer dans l'alcool et la tristesse. Et elle avait traîné plus de deux mois à tout dire la vérité à Erik. Elle n'avait vraiment aucun courage. Elle avait tout perdu. Comment pouvait-elle protéger Erik ? Sans courage, pleine de faiblesse, elle en serait tout bonnement incapable. Andreï était parti, elle était maintenant la seule gardienne à protéger Erik. C'était bien trop dangereux pour lui, il fallait mieux qu'il soit sans gardien, plutôt qu'avec un gardien dans qui il fonde des espérances faussées. Hailey serait incapable de le protéger. Son coeur se brisait à chaque fois qu'elle le pensait. Et elle le pensait à chaque instant. Son coeur n'était maintenant qu'un petit tas de gravier. Pour le bien de son meilleur ami, elle avait perdu sa raison de vivre. Cela lui donnait envie de vomir, mais il était important pour elle qu'elle le sache en sécurité, auprès d'un gardien compétent.

Hailey lui avait tourné le dos, elle voulait qu'il la croie dure. Déterminée à vouloir en finir. Elle ne voulait pas qu'il la voie avec de la peine. Parce que la séparation serait bien plus dure pour les deux. Si elle paraissait dure, seul le contre-coup serait douloureux. Elle lui avait tourné le dos et laissait ses larmes couler sur ses joues. Elle allait partir, elle avait déjà fait un pas qu'elle l'entendit de se lever. Son siège de bureau se renversa, elle l'entendit au bruit du choc sur le sol. Elle le savait avant d'ailleurs. En entendant la façon dont Erik s'était levé, il était impossible pour le siège de rester en place. Elle le sentit arriver et ses bras imposants l'encadrèrent avec force, elle ne pourrait pas s'échapper. Si, techniquement si, mais elle n'en n'avait pas la force. A la place, elle laissa sortir ses sanglots, qui lui secouèrent la poitrine. Elle tremblait de son meilleur ami qui la plaça face à lui. Elle baissa la tête pour ne pas lui faire face. Elle se pinçait les lèvres, pour éviter de pleurer encore plus fort. Hailey finit par lever la tête, reprenant son air déterminé, tant bien que mal. Erik sourit, triste. Cela lui donna encore plus la nausée. Il resserra un peu son étreinte, en posant ses mains sur les bras de Hailey. Ne me laisse pas toi aussi... Qui était la personne qui l'avait laissé ? Quelqu'un l'abandonnait et Hailey aussi... Hailey étouffait ses sanglots, Erik ne devait pas les voir. Il avait besoin d'elle ? Hailey avait aussi besoin de lui, tout le temps, tout le temps. Ils ne se voyaient pas assez, et Hailey avait tout le temps besoin de lui. Il lui était indispensable. C'était pour cela qu'elle devait le quitter. Elle ne voulait pas le voir mourir. Elle préférait le savoir en vie, lui en voulant de s'être défilée, plutôt que de devoir lui rendre visite toutes les semaines au cimetière. Est ce qu'il pouvait le comprendre ça ? Hailey s'enfermait dans la colère pour ne pas pleurer. Hailey ôta les bars de son meilleur ami de ses bras. Son contact lui faisait trop mal. D'une voix pleine de sanglots elle lui dit.

- Erik, c'est mieux...pour toi et moi...que je laisse...ma place.

Ma place... A ces mots elle fondit une nouvelle fois en larmes. Sa place. Elle avait eu une place. Elle ne s'en rendait compte que maintenant. Mais pour une fois, une seule fois dans sa vie, elle avait eu une place déterminée. Sa mère ne lui en avait jamais donnée une réelle, Louis, c'était trop compliqué. Elle n'avait jamais eu d'homme dans sa vie. La seule et unique personne qui ne lui avait jamais donné autre chose que de l'amour, c'était son meilleur ami, son Moroï. C'était auprès de lui qu'avait toujours été sa place. Et elle n'en était pas digne. Cette place ne lui revenait pas, à quelqu'un d'autre de plus compétent. Elle avait pu compter sur Erik, mais elle montrait que l'inverse n'était pas forcément vrai. Qu'il était même bien faux. Elle abandonnait sa place. Elle aurait pu être égoïste, la garder. Mais la vie de Erik était bien trop importante. D'un certain côté elle remplissait son rôle de gardienne en l'abandonnait. Elle donnait sa vie pour celle de son Moroï. Erik ne le comprenait tout simplement pas. Elle voulait qu'il croie que pour Hailey, l'abandonner serait facile. Elle voulait qu'il la déteste, qu'il fasse en sorte de ne plus jamais la recroiser. Le revoir après serait trop dur pour Hailey.

- Erik. Je ne veux plus, être ta gardienne.

Elle avait bien appuyé sur le "veux". Elle voulait qu'il croie que ce n'était qu'un choix. Qu'un caprice à la noix. Déteste la... Tout serait tellement plus simple ainsi. Elle se tenait droite devant lui. Ses larmes ne coulaient plus. Elle avait pris une apparence froide, une apparence stricte, le tout appuyé par son manteau noir droit, son pantalon droit gris anthracite et sa chemise blanche repassée qu'elle avait glissé dans la ceinture. En apparence, elle était professionnelle. Un revirement d'un coup. Elle n'avait pas cru cela possible. Mais en intérieur, elle mourrait. Elle voulait le prendre dans ses bras et lui expliquer pourquoi elle s'en allait. Mais si elle le lui disait, il ne la laisserait pas partir. Et elle ne pouvait pas courir le risque de rester à ses côtés.

- Tu ne dois pas m'empêcher de partir Erik.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Saint Vladimir
Maître suprême du jeux

avatar
Messages : 541

MessageSujet: Re: C'est fini ft. Erik   Lun 18 Juil - 11:38


Retrouvailles le temps d'une seconde



   Karen... Elle est là. Elle me tend la main. Je ne sais pas si je dois l'attraper ou la laisser partir. J'hésite bien trop longtemps à l'attraper. Elle disparaît. Et elle réapparaît loin de moi. Je tombe à genoux. Je me sens con. La lumière qui m'entoure devient ténèbres. Des silhouettes de femmes reviennent vers moi. Karen ? Pourquoi y a-t'il du sang autour de ta bouche ? L'autre femme se rapproche. Je reconnais Amaëlle la Strigoï. Un humain avance. Elle le vide de son sang en face de moi. Ses cris me transperce les tympans. Puis je m’aperçois que cet humains, c'est moi. Ce cri, c'est le mien.

   Je me réveille en sueur. Je remarque que j'étais en train d'hurler dans la vrai vie que lorsque je m'arrête. Il faut que je me change les idées. Je me lève et prends une douche froide. Karen est morte il y a même pas une semaine. Dire qu'elle est morte est un bien grand mot. Elle a suivit son frère. Elle l'a préféré à moi. Elle était mon pilier avec Hailey. J'avais... J'ai besoin de l'un comme de l'autre. Mais elle m'a abandonné. Je me noie dans le boulot depuis quelques temps. Peut-être que j'ai envie d'oublier ainsi. Il y a aussi eu des élèves et Madeleine. Elles m'ont tenus compagnie. Chacune à leurs façons. Je m'habille et pars m'enfermer dans mon bureau.

   Je ne sais pas depuis combien de temps je suis noyé dans mes papiers. J'ai mal à la tête. Je me sens vide. Des larmes coulent le long de mes joues. Je ne sais pas pourquoi elles sont là. Je ne veux pas les laisser couler. Mais je n'ai pas le choix. Ça m'énerve. Je me lève. Je renverse une commode. Je me sers un verre de vodka. Il faut que je me calme. Les larmes coulent de plus en plus. On toque timidement à la porte. Trois coup. Je m'essuie les joues rapidement. Je ne prête pas attention au bordel que je viens de foutre. Je dis à la personne qui vient de frapper d'entrer. Elle est dans mon dos et je ne peux pas savoir de qui il s'agit. J'attends qu'elle parle. Je n'ai pas la force de commencer un dialogue avec qui que ce soit...

- Bonjour Erik...

   Hailey ! Mon cœur manque un battement tant je suis heureux de savoir qu'elle est là. Ma meilleure et ma seule amie. Je me rassieds sur mon fauteuil. Je lui fait signe de prendre place en face de moi. Elle n'a pas l'air de vouloir. Elle fait une drôle de tête. Ça me fait peur. J'ai peur de la perdre elle aussi...

- Il faut que je te dise quelque chose d'important... C'est très important attends s'il te plaît.

   Je ne sais pas pourquoi elle me demande d'attendre. N'ayant pas la force de parler pour le moment, j'obéis. Je la regarde. Elle est si belle quand elle est triste comme ça, mais elle l'est d'autant plus lorsqu'elle est heureuse. Je n'aime pas la voir triste.

- Je ne peux plus être ta gardienne.

   Douche froide. Non ! Hailey ne peut pas m'abandonner elle aussi ! Elle ne me regarde pas. Elle s'est tournée. Un élan de rage me prend. Je me lève. La chaise de mon bureau tombe. Je m'en tape. Je marche. Je cours. Je prends Hailey dans mes bras. Elle est tout ce que j'ai. Je la sens pleurer. Je la tourne et la regarde dans les yeux. J'essaie de sourire. Mon sourire qui se veut réconfortant est triste. J'ai besoin d'Hailey. Je relâche mon étreinte. Je me force à murmurer de ma voix bisée à force d'hurler toutes les nuits.

- Ne me quitte pas... Hailey je t'en supplie... Ne me laisse pas toi aussi...


   D'ordinaire, j'ai une voix douce. Cette fois, elle est brisée. Ceci ajouté aux larmes qui me serrent la gorge. J'ai du mal à parler. J'ai besoin d'Hailey. J'ai peur de la perdre.

- Pourquoi tu ne peux plus être ma gardienne ? Tu crois vraiment que je vais te laisser partir ? J'ai besoin de toi Hailey... J'ai besoin de mon rayon de soleil...

Revenir en haut Aller en bas
http://vampireacademyrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est fini ft. Erik   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est fini ft. Erik
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Lapis Philosophorum |Pierre| [PV Vanille] [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Bureau du directeur-
Sauter vers: