Partagez | 
 

 [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Mer 2 Mar - 19:52




L'obscurité sera bientôt éternel
Strigoïs

J'ignore qui je pourrais bien trouver dans ce plan, sans doute des personnes que je connais, et d'autre dont j'ignore le nom. Je suis assez étonné qu'Hector n'est pas daigné prendre en compte cette petite soirée. Je le pensais plutôt du genre à apprécier les carnages dans le style, c'est en tout cas ce qu'il m'avait laissé entendre lors de notre dernière rencontre. Le massacre, tu avais aimé cela, presque autant que le sang qui avait coulé dans nos corps. J'avais apprécié cela, mais pour l'instant, ce n'est pas à l'ordre du jour, tu n'es pas là, cela n'en fera que plus pour moi. Tu n'imagines pas ce que tu rates, mais encore une fois, tant pis pour toi. Je ne m'attarderais pas davantage sur ce détail, une présence attire toute mon attention. Jake. Je me souviens de notre dernière rencontre comme s'il s'agissait d'hier. Pourrait-on passé une autre nuit ensemble ? Apparemment, c'est déjà ce que tu as en tête, et l'idée que tu accélères les choses me convient bien. Après tout, les connaissances étaient déjà fais, nous n'avions pas besoin de traîner là-dessus, nous avions remarqué la dernière fois que cela ne nous avait rien apporté.

Je me retrouve dans ces bras, alors qu'il me dit vouloir déballer le cadeau que je lui offre. Tu n'imagines pas à quel point j'aimerais aussi que tu le déballes, mais cela ne serait pas marrant si je ne te donnais pas un peu de résistance, tu ne crois pas ? Combien de temps penses-tu qu'il s'écoule avant que je ne cède pour ton corps. Dix minutes ? Plus, moins ? Au vu des caresses que tu m'offres, je ne suis même pas certaine de tenir moi-même les dix minutes que je me suis fixé. Tu as décidé d'aller bien vite ce soir, mais cela ne me dérange pas, j'aime les hommes qui savent ce qu'ils veulent, et tu m'as tout l'air d'être sur de toi, c'est tout à ton avantage. Tu as raison, en fin de compte, ne faisons pas durer le plaisir inutilement, continuons sur ta lancée. J'approche davantage mon corps du sien, m'emparant de ces lèvres dans un baiser des plus sauvage. Je crois que tu n'avais rien contre un peu de brutalité la dernière fois, tant que cela fait naître un peu plus de plaisir entre nous, ce n'est que meilleur, tu n'es pas d'accord ?

Je m'écarte de ces lèvres à regret, sentant ces douces caresses. Uses-tu toujours de la même méthode avec les femmes ? Es-tu toujours doux dans un premier temps, et ne laisses-tu ton côté sauvage prendre le dessus que dans un second temps. Je n'ai rien contre cette idée, j'apprécie la douceur, autant que la sauvagerie, les deux sont plaisant à leurs manières, mais je pensais que tu étais le genre d'homme à donner des expériences uniques à chaque fois. Je me suis peut-être trompé, nous le verrons bien, je dois bien admettre que je me retrouverais déçu que tu me donnes le même schéma que dans cette maison au milieu des bois. Pourquoi veux-tu quitter cet endroit ? Nous sommes bien ici, tu ne trouves pas ? Rentrer au château serait une perte de temps, et l'idée d'attendre la fin de ce massacre pour te sauter dessus est inenvisageable. Je n'attendrais jamais autant de temps. Voilà pourquoi l'idée de rester ici ne me dérange pas le moins du monde. Mais tu veux bouger, j'imagine que je devrais pouvoir prendre cette décision pour toi. Il me soulève dans ces bras, avant de me laisser la moindre chance de m'exprimer, et mes jambes s'enroule automatiquement autour de sa taille, alors que mon dos touche la paroi derrière moi. Ces lèvres m'offrent une douce caresse le long de mon corps, passant par ma mâchoire, mon cou, et ma poitrine, avant qu'il ne revienne face à moi, me demandant mon avis. Mon avis sur quoi, au juste ? A oui, le château. Tu as tendance à me faire perdre la tête.


« Ramène-moi au château.. maintenant ! »


Je m'empare une nouvelle fois de ces lèvres, me frottant un peu plus contre son corps. Cette fois-ci, je n'ai pas l'intention de te lâcher avant que tu m'ais offert ce que je souhaite. Ma langue se mêle à la sienne, m'écorchant contre ces canines, mais je ne cherche pas à me retirer. Je crois que tu avais apprécié le goût de mon sang, la dernière fois, alors pourquoi ne pas renouveler l'expérience ?

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Jeu 3 Mar - 3:28





Pour faciliter le déroulement de l'évéments, un ordre de passage a été tiré, merci de le respecter ! Voici l'ordre : Irina Kozolv, Sebastian Oakes, Elea Nichols, Jake Gordon, Promesse, Lucian O'Brien, Alistair O'Brien. De la même manière, pour ne pas bloquer les participants, au bout d'une durée de deux jours sans réponse, nous nous autorisons à sauter le tour de l'un des participants, qui bien évidement, pourra répondre au tour suivant.

L'obscurité sera bientôt éternel - Partie 2



Je fouille cette maison de fonds en comble, quelque chose ne m’inspire pas confiance. Je n’aime pas lorsque les choses sont trop belles, trop faciles, en général il y a toujours quelque chose qui cloche. Où se trouve donc le piège ? Je suis du genre à voir le mal partout, me méfier de tout, mais souvent mon instinct me prouve que j’ai raison. Alors je continue de chercher, sachant bien que je finirai par trouver quelque chose à un moment ou à un autre. Annuler la mission est tout ce qu’il me passe par la tête, malheureusement dans ces souterrains tout le monde devient injoignable et ça ne me conforte qu’un peu plus dans mon avis que tout ceci est une bien mauvaise idée. Je jette un coup d’œil à l’heure de mon portable lorsque j’entends du bruit, c’est déjà le moment. Je les entends arriver et ce sont d’abord Irina et Sebastian qui me rejoignent, me demandant si tout va bien et quel est mon ressenti face à la situation. Tu as visé dans le mille Sebastian, toute cette histoire m'apparaît de plus en plus comme une mauvaise idée.

- Je me suis toujours méfié des plans trop parfaits, encore plus lorsqu’ils sont organisés par une moroï inconnue. Je n’ai pourtant rien trouvé, mais peut-être que c’est nous qui sommes à trouver.

Ou alors j’ai mal cherché, mais je me fais assez confiance sur ce point, il n’y a rien dans la maison. Evidemment je n’ai pas non plus cherché dans les murs, mais bon à moins que cette maison et été construite récemment, je ne vois pas où pourrait se situer le piège. Pourtant je reste sur mon avis qu’il y en a bel et bien un. Mon attention est alors détournée par l’arrivée d’Elea... Strigoï. Je suis tellement focalisé sur mes recherches sur Isallys que je ne vois même plus le monde évoluer autour de moi. Il y a quelques jours Elea était encore une dhampir lorsque je l’ai revu et maintenant la voilà strigoï, ce qui ne semble étonner que moi apparemment. Enfin bref, il n’y a pas vraiment de quoi s'en soucier, au moins s’il y a un piège elle sera plus à même de survivre sous cette forme.

- Les autres devront prendre leur mal en patience.

Mon ton est sec sans l’être trop, ces mots ne sont pas adressés à Elea mais aux strigoïs plus bas qui doivent probablement nous écouter. Je ne sais pas combien ils sont, je sais juste que tant que les choses ne seront pas clairs, ils attendront en bas. Je la quitte finalement du regard, observant de nouveau l’heure. Nous voilà tous réunis à l’heure indiquée mais aucune trace de la moroï censée nous rejoindre pour nous indiquer la marche à suivre et pourtant elle ne m’a pas l’air d’être du genre à arriver en retard. Il y a définitivement quelque chose qui ne me plaît pas. Je passe devant l’une des fenêtres, jetant un regard dans les alentours pour voir si elle n’arriverait pas.

Rien d’intéressant, je m’apprête à me reporter mon attention sur mes camarades pour leur dire qu’on fait demi-tour lorsqu’au dernier moment, mon regard tombe sur ces deux personnes mal cachées. Le premier visage ne devrait pas m’étonner puisqu’il s’agit de celui d’Arya, mais l’autre en revanche... Je reste bloqué quelques secondes sur le visage d’Alistair, me disant que ce doit être une hallucination, que ce n’est pas possible autrement, mais je regrette d’avoir perdu ce temps précieux à les fixer. Ils remarquent mon regard sur eux ce qui semble les faire réagir, mais moi aussi. Je savais qu’il y avait un piège. Je savais que c’était trop beau.

- C’est un piège, que tout le monde sorte de cette maison !

Et que tout le monde quitte les souterrains également, car s’il y a une explosion nul ne sait jusqu’où les dégâts iront. On entend tous ce bip, on sait tous ce qu’il représente et on ne perd pas de temps à nous regarder dans le blanc des yeux, du moins Sebastian et moi-même sommes les premiers à réagir. Je me doutais qu’il protégerait Elea, alors je me suis chargé de protéger Irina, l’attrapant dans mes bras pour nous diriger en dehors de cette maison au moment même où tout explose et s’écroule, nous expulsant plusieurs mètres plus loin. Mes oreilles sifflent pendant un certain temps, je me redresse difficilement pour ne pas écraser le corps d’Irina, sentant ces brûlures dans mon dos, mais très sincèrement la seule chose à laquelle je peux penser n’est pas la douleur mais Alistair. Je le cherche du regard, ne le trouvant plus là où je l’avais vu, mais je me dis qu’il doit bien être dans les parages. Je ne sais pas comment va Irina, je sais juste que je suis sur le point de me relever pour rejoindre mon plus vieil ennemi et me lancer dans un combat malgré mon état.

Code par Slana

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Jeu 3 Mar - 20:48

L'obscurité sera bientôt éternel
 
La fin, le renouveau. A chaque instant de notre vie, l'instant de notre mort approche. Rien n'est immortel, tout est éternel, rien ne reste, tout se fige... Quand se finit la vie et quand commence la mort ? Quand commence la vie et quand arrive la mort ? Tant de questions mais nous n'aurons les réponses qu'au dernier instant, en attendant... Carpe Diem.
Une préparation minutieuse et un plan parfaitement travaillé, des heures de réflexion et nous aboutissons enfin à un résultat concret. D’ici quelques minutes, tout allait exploser et partir en fumée. Enfin, j’allais me débarrasser en même temps de mon fils. Je n’ai pas le temps de rêvasser, comme à chaque fois, Arya est pile à l’heure, ce n’est guère étonnant, la ponctualité est une de ses valeurs.

« Cette soirée n’aurait pas pu mieux tomber étant donné les projets de la reine. Cette fois, on y est... A toi l’honneur. »


Tiens donc ? Quel projet ? Aurait-elle décidée d’œuvrer dans le même sens qu’Arya et deviendrait-elle une bonne reine ? Ca serait étonnant… Je ne reniais pas cette femme avait de la poigne mais ces idéaux n’étaient pas toujours parfaits. Enfin, nous pourrons en parler à un autre moment. J’actionne la bombe, sachant qu’il lui faudra dix secondes pour exploser, dix dont Arya doit déjà se faire le décompte… Pendant que je croise le regard de mon garçon. On dirait que nous sommes repérés… Dans les dix secondes d’intervalles qu’il a, je l’entends hurler quelque chose et enfin, l’explosion survient, terrassant la plupart des Strigoïs qui se trouvaient dans les tunnels mais ne touchant presque pas ceux de la maison… C’était terriblement embêtant. Décevant également. Des semaines de travail, mis en péril par les quelques mots de mon garçon… Mais je n’ai toujours pas dit mon dernier mot.

Je tends la main, attrapant ce que la jeunesse dorée appelle un fusil antichar… Le genre de petits engins qui tire littéralement des ovnis pouvant trouer le corps. Avec ça dans le torse, je voudrais bien savoir comment le cœur de mon garçon survivra. Il aura légèrement du mal à fonctionner selon mes estimations mais mon garçon apprécie de me détromper assez souvent. Ils prennent quelques secondes pour se redresser, le temps d’armer mon tir. J’observe Lucian se redresser et je vise directement son cœur, appuyant sur la gâchette pour laisser partir mon tir. Cet engin avait de la puissance car le tir propulse mon arme vers le haut et malgré ma force de Strigoï, je suis sur le point de laisser tomber l’arme. Je ne sais pas où tu nous as procuré cette petite beauté Arya, mais si mon fils survit à ça, il sera définitivement un immortel…
Il y a juste un petit problème dans le tableau parfait qui s’annonce, c’est cette femme que Lucian a protégé et qui s’est redressé à temps pour se prendre le tir au niveau de son épaule… Enfin, vu la puissance de l’engin, disons qu’elle a un gros trou qui n’est pas si loin que ça de son cœur… On dirait que cette arme est diablement efficace. A retenir. Même si elle ne me sert plus à rien, vu que je n’avais qu’une balle dans le chargeur… Dommage.
Pendant que Lucian réceptionne la femme contre lui, je me tourne vers Arya pour lui donner quelques recommandations. Sauf que mon ouïe et les tremblements sous mes pieds me font craindre le pire…

« On dirait que les choses ne sont pas déroulées parfaitement, Arya. Je te conseille de retourner à la fête, on risque d’avoir besoin de toi. Je m’occupe des Strigoïs, je ne pourrais surement pas tuer les survivants, mais je m’assurerais qu’ils ne s’approchent pas des Moroïs. Dépêches-toi. »

Je sais qu’elle agira de la bonne façon alors je cache le fusil dans un des buissons et je me mets à courir, changeant de lieu pour que Lucian ne puisse pas m’observer. Commence maintenant l’attente, l’attente de voir comment ils agiront… Le premier qui tentera de s’approcher de la salle des fêtes ira saluer les anges pour moi… Alors, décidez-vous, Strigoïs, comment agirez-vous maintenant ?
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Ven 4 Mar - 16:31





L'obscurité sera bientôt éternel
Strigoïs

Plus nous avançons à l'intérieur de ce tunnel, et plus je me dis que je ne suis pas à ma place. Ce n'est pas du tout le genre de chose que je fais, ni mener les troupes, ni attaquer des moroïs. Ce n'était pas mon truc à l'époque, est-ce que je me suis transformée à ce point là ? Je ne crois pas, où je ne me poserais pas toutes ces questions, je me contenterais d'avancer, sans regarder en arrière. Je crois que la présence de Sebastian me réconforte, bien que j'aurais préféré que Lucian soit là, lui aussi. Cela aurait été bien plus simple pour moi de me reposer sur lui, bien que j'accordais mon entière confiance à Sebastian. Nous ne tardons pas à rejoindre la maison, le lieu de rencontre, et je découvre Lucian.. Qui n'a pas l'air dans son état normal. Quelque chose le préoccupe, et j'ai bien l'impression que cela à un rapport avec toute cette mise en scène. Que croit-il qu'il va se passer ? Tu n'es sans doute pas inquiet pour rien, et visiblement, je ne suis pas la seule à avoir perçu qu'il y avait un problème lorsque Sebastian nous rejoint.

« Tu crois que nous devrions faire demi tour ? »

Pourquoi t'inquiètes-tu Lucian ? Je n'ai jamais participé à ce genre de chose auparavant, mais tu n'es pas dans ton état normal. Pourtant, tu n'es pas du genre à te poser des questions pour rien, alors si tu es inquiet, c'est qu'il y a réellement le problème. Malheureusement, je vous serez inutile pour trouver lequel, à vrai dire, je ne serais même pas où commencer à chercher. J'observe Lucian s'approcher de la fenêtre, faire les cents pas. Tu es trop inquiet, et je n'aime pas cela. Il reste un moment planté devant la fenêtre, et je me demande s'il a enfin compris ce qui clochait, mais il ne bouge toujours pas. Et bien ? Que fais-tu ?

J'ai juste le temps de l'entendre prononcer ces paroles, ignorant ce qui a bien pu le faire réagir, que je me retrouve dans ces bras, puis projeter en arrière. Bordel ! Qu'est-ce qui se passe au juste ? Mon dos cogne violement le sol, alors que nous atterrissons tous les deux hors de la maison. Est-ce que tu peux m'expliquer, Lucian, parce que je ne comprends pas. J'ai besoin d'explication, mais il c'est déjà redressé, fixant un point au loin. Je me redresse, sentant quelques picotement dans mes bras, seul partie de mon corps que Lucian n'est pas parvenu à protéger, mais ce n'est rien en comparaison de ces propres blessures. Je ne sais pas ce que tu as en tête, mais ne compte pas sur moi pour te laisser partir dans cet état. Si c'est l'auteur de ce massacre que tu comptes combattre, tu n'es pas en état de le faire. J'attrape son bras, me relevant pour lui barrer la route.

« Tu n'iras nulle.. »

Je n'ai pas le temps de terminer ma phrase, qu'une balle me percute, traversant mon corps. La douleur est fulgurante, je n'ai même pas la force de crier. Est-ce que la balle à toucher mon cœur ? Je l'ignore, je serais bien incapable de dire quelle partie de mon corps la balle à touché, j'ai mal partout. J'ai l'impression que mon corps est en feu, que la souffrance ne cessera jamais. Je crache du sang, avant de m'écrouler dans ces bras. Si je dois mourir aujourd'hui, je ne serais pas morte pour rien, je t'aurais au moins empêcher de prendre cette balle. Ne t'occupes pas de moi, Lucian, profites de l'occasion qui t'es donné pour sauver tes fesses, je ne tiens pas à ce que tu périsses ici, toi aussi. Malgré la douleur, mes pensées se tourne vers Jessy. Excuse-moi de t'abandonner comme ça, je n'avais pas prévu un tel incident. J'espère que tu arriveras à passer au dessus de ça, et poursuivre ta vie. J'espère que tu le feras pour moi.

diesel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Lun 7 Mar - 14:52

Event Strigoïs




Le déroulement de la soirée suit son cours péniblement, mais nous approchons du but ultime. Je dois avouer que je suis sur le qui-vive et ça ne s'arrange pas quand nous rejoignons mon collègue et ami, Lucian. Il semble avoir perçu que quelque chose cloché. Je le rejoins exigeant d'Éléa qu'elle reste à l'entrer de la grotte. Je regarde autour de nous, repense à, comment elle m'a appelé plus tôt. Maman poule. Me comparait à cela m'agace, car ce n'est pas ce que je veux être pour elle, je veux simplement la garder en vie, si j'avais voulu sa mort alors elle aurait poussé son dernier souffle entre mes mains. Il était hors de question que je risque sa vie maintenant qu'elle n'était plus humaine. Je sens son corps se coller dans mon dos. Je réprime un grognement en écoutant ce qu'elle a, à me dire.

-Avant que tu m’hurles dessus papa, laisse-moi parler. Je suis juste venue signaler que vous allez vous retrouver avec une mutinerie sur les bras car vos copains strigoïs en ont marre d’attendre comme des idiots pour ne pas dire autre chose. Ils ont les crocs, je crois.

Les autres devront prendre leur mal en patience.

Je grimace, pas contre Lucian, mais contre ma charmante compagne. Je me retourne pour attrapait son bras. Ignorant un instant Lucian et Irina qui continue à scruter l'endroit. Je suis en colère après Éléa, ne peut-elle pas obéir pour changer. Si j'avais su qu'elle serait aussi pénible en étant strigoï, et bien non, je n'aurais pas renoncé. Je croise les bras inconscients du danger imminent, tellement plonger dans mes pensées pour trouver, comment lui faire, comprendre ce que j'attends d'elle. Pourquoi faut-il que ce soit si compliqué. Je desserre ma prise sur son bras, même si elle ne doit plus avoir mal, puisqu'elle a , la force d'une immortelle.

Cesse de te comporter comme une enfant s'il te plaît, tu vois bien que ce n'est ni le lieu ni l'endroit. Ne me fais pas regretter de t'avoir laissé ven..

Je sens comme si une tornade venait de faire son apparition alors que Lucian vient de hurler de sortir de la maison. Mon réflexe est simple à ce moment précis, me jeter sur Éléa pour la protéger alors qu'une explosion retentit et fait écrouler tout autour de nous. Tant pis pour moi. Coucher sur le sol, les oreilles bourdonnantes. Mon visage me brûle à plusieurs endroits, j'ai l'impression que l'on vient de m'allumer comme une torche humaine. Ça brûle, pique. Ma vue est brouillée et j'ai l'impression que l'on m'a poignardée a plusieurs endroits de mon corps. Je sens bien le corps de ma douce Éléa en dessous du mien. Je sens son corps se mouver, elle n'a rien en tout cas, elle aura sûrement moins souffert que moi. Je fais un effort surhumain pour me laisser retomber à ses côtés pour l'a laissé se relever. Je tente d'en faire de même, mais je ne peux pas. J'attrape un bout de verre, d'une fenêtre, j’imagine, planter à quelques millimètres de l'endroit où se trouve mon cœur, et tire un coup sec en grognant. Je lance le bout un peu plus loin, mais ce n'est pas le seul. Je perçois le corps d’Irina non loin de nous et Lucian où est-il ? Je tâtonne sur le sol pour trouver la main d'Éléa que j'attrape.

Elea, tu m'entends ma belle. Sauve-toi et prend Irina avec toi.

Les multiples bouts de vitre et  de bois dans mon corps me font souffrir. J'aimerais tellement avoir une bouteille de rhum en cet instant. Mes yeux se ferment sans que je ne contrôle quoi que ce soit. Je ne peux pas me relever, je me sens si faible. Saleté d'humanité qui m'a fait être présente ce soir, elle va me coûter la vie. Plus de mille d'existence pour finir ma vie en étant piégé comme un con pour une moroï a la noix. Je vois un visage au-dessus de moi, je délire sûrement, mais c'est celui de lexie qui me souris. J'arrive ma belle toi et moi allons enfin nous retrouver.



L'obscurité sera bientôt éternel •

Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Lun 14 Mar - 5:59

L'obscurité sera bientôt éternelle

Je me doute que Sébastian n’appréciera pas le fait que je lui désobéisse et vienne le rejoindre. Sauf que ma patience a atteint son maximum et que les rangs de strigoïs commencent à s’agiter. En même temps, je les comprends parfaitement. On nous avait promis à manger, et voilà qu’on se retrouvait comme des moutons dans un couloir avant l’abatage. Ce n’était pas le deal et j’en étais moi-même la première énervée. Surtout que je n’arrivais pas encore à comprendre l’étendue de toutes ses sensations qui me submergeaient depuis ma transformation en strigoï. Tous mes sentiments étaient accentuaient et il n’y avait aucun moyen de gérer ça.

Lucian me répond mais je l’écoute que discrètement. J’ai surtout faim …Je n’ai même pas le temps de répondre que Sébastian attrape mon bras pour m’emmener à l’écart. Maman poule va-t-elle encore pointé le bout de son bec ? Je n’espère pas, car j’en ai plus que marre qu’il me traite comme une enfant. Il pourrait m’expliquer comment gérer mes émotions au lieu de me réprimander depuis que nous étions partis ! S’il regrettait de m’avoir transformé, il n’avait qu’à me le dire aussi ! Je trouverai bien un autre strigoï si jamais et je me battrai corps et âme pour le récupérer. Et encore des réprimandes … Tu veux que je n’agisse plus comme une enfant ? Alors montre-moi le chemin à suivre au lieu d’hurler dès que je dévie. Je n’écoute pas réellement la fin de ce qu’il dit, voulant uniquement l’embrasser. Ses lèvres ont un mouvement hypnotique, si bien que j’entends vaguement Lucian hurlait quelque chose, mais je ne réagis pas pendant une fraction de seconde.
Sauf que Sébastian le fait pour moi. Une explosion et mon corps percutant le sol. Mes bras me brûlent légèrement, mais c’est tout. Le corps de Seb collait au mien, j’ai l’impression d’étouffer. Dans d’autres circonstances, dans un autre lieu, dans l’intimité, ça ne m’aurait pas dérangé. Mais pas ici. J’essaye de me redresser et c’est sûrement ce qui le fait réagir. Je me redresse et regarde autour de moi. Mes oreilles sifflent je n’entends presque rien comme je ne vois presque rien. Mais tout revient petit à petit. Je m’apprête à me relever, lorsque la main du strigoï agrippe la mienne. Je me tourne vers lui et les larmes coulent. Je ne peux rien faire pour m’en empêcher. Qu’est-ce que je dois faire ? Non je ne partirai pas sans toi. Je secoue la tête de gauche à droite, laissant mes larmes coulaient. Je m’avance vers lui en me trainant sur le sol alors que je le vois fermer les yeux. Non tu n’as pas le droit de m’abandonner Sébastian Oakes ! Pas après tout ce qu’on a vécu ! Haine, passion, et quelque chose ressemblant à de l’amour. Tu dois m’apprendre ce qu’est l’éternité et je ne veux pas d’un autre professeur que toi ! Je le secoue, pour qu’il ouvre de nouveau les yeux. Je t’en prie, reste avec moi …
-Seb … ouvre les yeux, je t’en supplie … Ne me laisse pas seule, je n’y arriverai pas sans toi … Dis-moi quoi faire, je le ferai … Mais ne me demande pas de t’abandonner …je ne le ferai pas. Si faut que je m’ouvre toutes les veines pour que tu vives, dis-le-moi, s’il te plait … Je suis désolée, tout est ma faute ...
J’ai uniquement envie d’hurler de douleur. J’ai l’impression qu’on coule de l’argent à l’intérieur de mon corps, sans que rien ne puisse l’arrêter. Mon attention se porte sur Irina et je me demande où est Lucian. J’aimerai aller voir si la strigoï va bien, mais je n’ose pas laisser Sébastian seul … J’ai uniquement trop peur qu’il disparaisse …
-Irina, tu vas bien ? Tu as besoin de quelque chose ? Seb, je suis désolée, ça va faire mal …
Et s’en attendre, je tire un morceau de bois logé dans son torse. Je ne sais pas ce que je dois faire d’autres, qu’est-ce que je peux faire pour l’aider, alors je me mets en quête de retirer, morceaux après morceaux, tout ce que l’explosion a envoyé dans le corps de mon strigoï. Je suis tellement désolée Sébastian …
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   Mar 15 Mar - 18:02



   
   L'obscurité sera bientôt éternel
   Event Strigoïs

U
n piège. Je savais que toute cette histoire était une mauvaise idée, que j’aurais dû me fier à ma première intuition et ne pas y aller, ne pas donner mon accord pour que d’autres viennent avec Sebastian et moi. J’ai été naïf, ou peut-être trop prétentieux en pensant que nous étions de toute façon assez fort pour que rien ne nous arrive. Pourtant il me suffit de voir ce visage à travers l’une des fenêtres pour comprendre à quel point j’ai eu tort. Alistair est là et a prévu notre fin à tous. J’ai seulement le temps de prévenir les autres, leur hurler de déguerpir d’ici avant l’explosion. Protégeant Irina avec mon corps, on vole tous les deux sous la violence de l’explosion, atterrissant quelques mètres plus loin au sol. Je grogne. Mon dos est douloureux, complètement brûlé mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Alistair est ici ? Alors je dois le trouver et le tuer.

Je me redresse, cherchant Alistair du regard. Il doit encore être là, je peux encore l’attraper. Je suis prêt à partir à sa poursuite lorsqu’Irina se redresse à son tour, sa main agrippant mon bras alors qu’elle affirme que je n’irais nulle part. Désolé Irina mais ne compte pas sur moi pour le laisser filer. Je m’apprête à lui répondre lorsqu’un bruit sourd retentit. Je sens quelque chose érafler mon bras, rien de grave ou de douloureux. Je me dis que cet idiot d’Alistair m’a manqué, puis je repose mon regard sur Irina et je la vois cracher du sang, je vois cette tâche s'agrandir sur son vêtement et ce trou dans son corps. Elle tombe en dans mes bras. Je la rattrape, l’allongeant au sol, contre mes jambes.

- Irina... Irina reste avec moi.

Je l’entends respirer difficilement. Son corps tremble de douleur contre moi. Son regard se perd dans le vide, comme si elle n’était plus vraiment avec moi. Il est hors de question que tu meurs ce soir Irina, pas comme ça, pas pour moi. Je cherche Sebastian et Elea du regard, peut-être pourront-ils m’aider, mais je constate que Sebastian aussi lutte pour survivre. Pourquoi sommes-nous venus ici ? Pourquoi ai-je été si stupide ? Ça ne me ressemble pas et à cause de moi on risque tous d’y passer. Je plaque mes mains sur sa blessure, essayant de maintenir une certaine pression dessus pour empêcher son sang de couler.

- Reste avoir moi !

J’entends du bruit à quelques pas de moi, une branche qui se brise. Deux moroïs retiennent leur respiration. J’entends leurs battements de cœur s’accélérer. Finalement parmi tous ce chaos nous aurons eu droit à un minimum de chance. J’abandonne Irina, je ne sais pas où se trouve Alistair, sûrement à protéger la salle des fêtes un peu plus loin. Manque de pot pour lui, ces deux-là ont échappé à sa vigilance. J’arrive devant, un jeune couple qui devait être là simplement pour passer du bon temps. Vous n’auriez jamais dû vous aventurer loin de la salle, mais c’est un bon point pour nous. J’attrape un morceau de bois par tarre que je plante dans le bas ventre de la fille puis au milieu du torse du garçon. Plus rien ne pourra les sauver hormis du sang de strigoï et je n’ai pas l’intention de leur en offrir, ni de laisser à Alistair le temps de le faire. J’attrape ces deux moroïs et en balance un vers Elea pour qu’elle l’offre à Sebastian tandis que je traîne l’autre vers Irina.

- Ce n’est pas encore ton heure ma belle, vide-le jusqu’à la dernière goutte et fiche le camp d’ici avec Sebastian et les autres.

Je sais qu’elle est dans un sale état mais j’espère bien qu’elle est un minimum consciente pour m’avoir entendu. Les premières gouttes de sang glissent dans la gorge d’Irina et semblent l’éveiller. Je suis soulagé lorsque je la vois agripper son poignet, je sais que je peux maintenant la laisser. Je me redresse, cherchant Alistair, usant de ma rapidité pour me retrouver là où je l’avais aperçu mais il n’y a personne.

- ALISTAIR ! Cesse donc de te cacher, toi et moi avons des comptes à régler !

Je sais très bien que je ne le tuerai pas dans cet état, je ne suis pas stupide. Je tiens simplement à faire diversion, sachant pertinemment qu’il se concentrera sur son moi, ce qui laissera le temps à Irina, Sebastian et les autres de se remettre de leurs blessures et fuir. Je continue de regarder autour de moi sans trouver le moindre signe d’Alistair.

- On dirait que je vais devoir te forcer à te montrer.

Et sur ces derniers mots je me dirige tout droit vers la salle des fêtes, prêt à commettre mon propre carnage s’il le faut. Arrête-moi et sauve-les ou laisse-moi faire et je t’assure qu’il y aura bien plus de morts du côté des moroïs que des strigoïs.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT STRIGOÏS] L'obscurité sera bientôt éternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dans quelle tiers sera le Floette-éternel d'AZ ?
» EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» FLASH - Aristide sera de retour le 17 Mars 2011
» « La mission sera accomplie et le mandat respecté », affirme Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Sous terrains-
Sauter vers: