Partagez | 
 

 [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Jeu 18 Fév - 12:34





Pour faciliter le déroulement de l'évéments, un ordre de passage a été tiré, merci de le respecter ! Voici l'ordre : Arya Szelsky, Jessy Barrymore, Lilith Nerwann, Aaron Tomson, Vasilisa Dragomir, Thomas Mason, Charlène Conta, Adrian Ivashkov, Aurora Castle, Alekseï Ivashkov, et Selina Ivashkov. De la même manière, pour ne pas bloquer les participants, au bout d'une durée de deux jours sans réponse, nous nous autorisons à sauter le tour de l'un des participants, qui bien évidement, pourra répondre au tour suivant.



Grande assemblée



Une réception d'une grande envergure, comme toujours, je ne fais pas les choses à motié. Les moroïs, de sang royal ou non, accomapagnés de leurs gardiens sont parvenu à se libérer pour assister à ce dîner de dernière minute, arrivant par centaine. Pafait ! Je n'avais plus qu'à soigner mon entrée, et faire en sorte de garder le dernier mot de cette entrevue. Je m'avance sur l'estrade, où je rejoins mon trône, faisant taire les diverses discussion par mon entrée soudaine. J'observe la foule, m'assurant de croiser un maximum des regards avant de prendre la parole d'une voix forte, qui porte dans toute la salle.

- Bonjour, je ne vous ai pas réuni en ce grand jour pour un simple dîner de coutume. Des échos sont remontés jusqu'à mes oreilles, et l'idée que certains d'entre nous, les moroïs, partons nous battre aux côtés des Dhampirs en faisant appel à nos dons a été lancée.


Les murmures s'élèvent dans la salle, et je ne doute pas que je ne tarderais pas à recevoir des commentaires à ce sujet, autant dans le sens de cette nouvelle idée, que contre mes propos. Mais je n'en ai pas encore finis, alors avant que quiconque prenne la parole, j'enchaîne immédiatement avec une autre idée.

- Il serait également question d'abaisser l'âge auquel nos novices pourraient recevoir leurs diplômes, et partir au combat. Il ne s'agit que d'idée pour le moment, nous sommes ici pour avoir l'avis de tous, et voir ensemble, quelle serait la stratégie à mettre en place.

Je me tais, à eux d'argumenter s'il le désire, maintenant je ne suis là que pour écouter leurs propositions, et faire en sorte que cette rencontre se déroule dans le calme et la bonne humeur.

Code par Slana

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Ven 19 Fév - 22:35



❝Grande assemblée❞

Ce soir est une nuit des plus importantes, celle qui marquera un tournant définitif entre tous les Moroïs et les Strigoïs de Missoula. Je pense n’avoir jamais été autant anxieuse qu’en cette soirée. Tout ce pour quoi Alistair et moi avons oeuvré est finalement sur le point d’aboutir. Un tunnel, une maison abandonnée à quelques kilomètres de la fête et un passage secret permettant de pouvoir mener directement à cette salle... enfin c’est du moins ce que pensent les Strigoïs pour l’instant mais je sais qu’ils sont en route. J’espérais trouver un prétexte pour justifier mon absence lors de cette soirée mais j’ai appris que la reine Tatiana avait une annonce importante à faire. Mon devoir m’appelle en même temps que ma mission. Je n’ai donc pas le choix, il me faudra assurer les deux.

Je me dépêche de me rendre à la cour où je vais rapidement me préparer. J’opte pour une belle robe blanche à la fois classe et élégante. J’assortis le tout avec de beaux escarpins blancs et m’assois devant mon miroir afin d’arranger mes longs cheveux châtains. Personne ne sait que j’ai coupé et teint mes vrais cheveux lors de mon arrivée en ville pour ma rencontre avec les Strigoïs et il ne doit pas en être autrement pour l’instant. Je reste quelques secondes silencieuse en m’observant devant le miroir. Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas vêtue et coiffée de la sorte... que je n’avais pas repris ma véritable identité. J’ai passé tellement d’années en tant qu’Arya que j’ai l’impression de me redécouvrir en tant qu’Ariana ce soir. Cela dit, je suis certaine de n’avoir rien perdu des usages de la cour et il est à présent temps d’en avoir le coeur net, même si la durée n’en sera que brève.

En arrivant sur les lieux, je prends soin de dissimuler un sac derrière l’entrée principale à un endroit où personne ne le verra. J’y ai mis une tenue de rechange ainsi qu’une autre paire de chaussures afin de pouvoir rapidement me changer et m’éclipser discrètement lorsque le moment sera venu. Je me rends enfin dans la salle des fêtes et commence à observer les personnes qui s’y trouvent. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a beaucoup de monde ce soir... tellement de monde... et les Strigoïs qui se trouvent juste à côté par ma faute. Voilà que je recommence à stresser, même si tout est calculé. J’attrape une coupe de champagne et commence à la boire avant de me calmer et je décide qu’il est temps d’endosser mon rôle plus fermement que jamais. J’affiche ainsi mon plus beau sourire et me décide à aller saluer une bonne partie des personnes présentes. Au bout de quelques minutes, la reine Tatiana fait son entrée et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle nous fait part de deux nouvelles aux conséquences extrêmement importantes qui risquent ainsi de faire débat tout au long de la soirée.

La cour est ainsi... Pleine de personnes de pouvoir dont chaque mot prononcé a son importance car on s’en servira pour nous définir. L’hypocrisie et les faux semblants sont donc souvent de mise lorsque l’on veut se faire bien voir et beaucoup se contentent ainsi d’acquiescer tout ce qui vient de la plus haute autorité sans rien dire. En ce qui me concerne, je suis toujours partie du principe que je ne devais jamais aller contre mes convictions, à condition cependant d’agir avec la plus grande prudence. Je connais les ficelles par coeur. Ainsi, lorsque mes idées sont en contradiction avec celles de la reine comme c’est le cas ce soir pour du moins l’une d’entre elles, je fais en sorte d’exprimer mon avis contradictoire sans pour autant ne jamais donner l’impression de me braquer contre elle. Il est très important toujours savoir bien s’exprimer même lorsque la situation est délicate. Et puisque le débat est lancé et que je n'ai sans doute pas beaucoup de temps avant de devoir m'éclipser, j’en profite pour prendre la parole.


- Il est vrai que les Strigoïs se font de plus en plus menaçants et qu’il est important de renforcer nos défenses. Une alliance entre les Moroïs qui le souhaiteraient et les Dhampirs pourrait en effet peut-être permettre d’aboutir à de meilleures stratégies. Mais ne croyez-vous pas qu’abaisser l’âge légal pour devenir gardien mettrait en péril la vie de ces derniers ? Nos propres gardiens ont déjà du mal à faire face alors qu’ils sont expérimentés. Les plus jeunes seraient encore plus exposés au danger et cela risquerait de donner l’avantage à nos ennemis.

Je m’arrête sur ces paroles et attend d’écouter l’avis de toutes les autres personnes présentes. Bien entendu, je suis absolument contre cette idée de vouloir abaisser l’âge de nos gardiens. Je vois déjà chaque nuit de quelle façon agissent les Strigoïs et la difficulté qu’ont les gardiens à les contrer. Abaisser l’âge des gardiens serait à mon sens équivalent à leur servir de la viande fraîche sur un plateau. Je suis néanmoins heureuse que la première idée évoquée par la reine soit enfin venue sur le tapis. Le meilleur moyen de pouvoir lutter contre les Strigoïs est que nous puissions aider nos gardiens et je sais que cela fonctionne pour l’avoir déjà testé avec Janine à maintes reprises avant mon départ avec Alistair. Mon opinion est en tous cas exprimée, j’attends donc de savoir ce qu’il en sera des autres personnes présentes.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Ven 19 Fév - 23:36


Grande Assemblée

Event Moroïs - Dhampirs


Une grande assemblée entre moroïs et dhampirs... Pourquoi est-ce que tu me parles de ça Aaron ? On sait tous les deux que j’ai pas été invité et que ma présence ferait chier tout le monde. Ok je vois où tu veux en venir, c’est pour ça que tu veux qu’on y aille, pour emmerder la population ? Bah fallait le dire avant du con, je croyais que tu voulais m’embobiner dans un mauvais plan. Enfin s'en est un au final, mais pour eux, nous on viendra mettre un peu l’ambiance. Il faut s’habiller classe tu dis ? Un jean et une chemise ça devrait faire l'affaire, non ? Costard cravate ? Qu’ils aillent se faire foutre, ma tenue est très bien comme ça. Bon bah reste plus qu’à y aller, j’espère que tu connais le chemin. J’espère surtout qu’on s’y amusera parce que franchement, j’avais pas l’intention d’y foutre un pied si tu ne m’avais pas convaincu.

- Bordel c’est dans un coin paumé leur truc ou quoi ?

Je sais même pas si Aaron m’écoute vraiment, peut-être que lui aussi je l’agace, mais bon ça aussi je m’en fous. Je compte sur cette soirée pour nous divertir parce que sincèrement, ça me ferait du bien de ne plus penser à toutes les merdes qui m'arrivent. Ouais, faut vraiment que je me change les idées. Heureusement que t’as pensé à ramener à boire. Je lui vole la bouteille de Vodka des mains pour la énième fois, buvant directement au goulot tout en continuant de marcher. Je m'apprête à lui redemander si on est bientôt arrivé et à sortir une clope, mais on dirait que ce sera pour plus tard puisqu’on y est enfin. On voit maintenant la grande salle des fêtes et on entend déjà un sacré boucan à l’intérieur.

On ne perd pas de temps à entrer, apparemment juste au moment où mamie Ivashkov commence à faire un discours à la con. En parlant d’Ivashkov, où est ma tête à claque préférée ? Sans doute pas loin de la reine. Ah ça y est, je l’ai trouvé ! Aaron et moi nous séparons naturellement, chacun ayant repéré sa victime. Je profite que la personne assise à la gauche d’Adrian se lève pour aller je ne sais où pour prendre sa place, un sourire narquois sur le visage alors qu’il découvre ma présence. La reine continue de parler et je l’écoute d’une oreille distraite, bien que faisant attention aux deux sujets importants dont elle veut discuter. Je profite du brouhaha ambiant pour glisser quelques mots à l’attention d’Adrian. Ça fait un moment que je ne l’ai pas revu, un peu avant la mort de Sarah en fait.

- Je croyais que tu évitais ce genre de conneries, c’est mamie royale qui t’a forcé ?

Ou ta tante, j’en sais rien, elle pourrait bien être sa grand-mère en tous cas. La reine finie de parler, reprenant place sur sa chaise royale alors qu’une autre personne enchaîne, sûrement quelqu’un de la famille royale aussi, faut dire que j’ai pas vraiment suivi les cours de royauté... ça fait beaucoup de royal dans une même phrase. Bref maintenant je m’intéresse un peu plus au sujet de conversation. Apparemment ils ont enfin décidé de bouger leur cul pour que les moroïs passent un peu à l’action plutôt que de se réfugier comme des branleurs derrière leur académie. Par contre au sujet des dhampirs plus jeunes, je dirais que je suis du même avis que cette Ariana, enfin me semble que c'est son nom d’après les murmures que j’entends. Elle s’arrête à son tour, attendant probablement qu’un autre membre de famille royale s’exprime j’imagine, mais non, ce sera moi, après tout j’ai bien le droit de donner mon avis.

- Pour les moroïs j’ai envie de vous dire qu’il était temps. D’ailleurs je pourrais même vous aider à en endurcir quelques-uns, j’ai déjà commencé avec Adrian et je pense qu’on est sur la bonne voie. Après mon entrainement il deviendra un vrai dur à cuir.

J’essaie de rester un minimum poli, pas trop envie que la vieille ordonne à ses valets "qu’on lui coupe la tête". Quant à Adrian, j’imagine qu’il doit être en train de rager sur sa chaise et rien que que le fait d’avoir cette image dans la tête suffit à me faire sourire. Ne perds pas tout de suite patience Adrian, j’en ai pas encore fini avec toi. Avant que quelqu’un d’autre prenne la parole, je poursuis sur le deuxième sujet, quitte à parler une fois, autant tout leur dire.

- Pour les dhampirs, faudra pardonner mon langage mais c’est une belle connerie. Je pourrais moi-même envoyer au tapis vos jeunes recrues, alors imaginez ce que leur feraient des strigoïs...

A vrai dire j’en ai rien à foutre de leur sort, mais ça me ferait surtout chier pour Laora, elle est jeune et j’ai pas trop envie qu’on l’envoie à la guerre pour mourir dès son premier combat. Non c’est décidément une vraie connerie. Sur ce je me rassois sur ma chaise, espérant qu’on ne me jette pas tout de suite dehors et reportant rapidement mon attention sur Adrian. Sourire mauvais sur les lèvres, je glisse ses mots à son encontre.

- Espérons que ça passe, comme ça je pourrais enfin te cogner sans qu’on vienne m’engueuler.


© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Sam 20 Fév - 16:04



Grande Assemblée


Pourquoi diable faire une réunion en dehors de la cours royale et de son château ? Là-bas, il y avait je ne sais combien de gardiens, tout était sécurisé, aucune chance de voir un méchant Strigoïs se ramener… La reine était très conne, rien de nouveau sous le soleil. Encore une fois, j’étais bien heureuse d’être une Dhampir et non pas une Moroï, je n’aurais pas supporté de devoir lui baiser les pieds, là au moins, elle n’en aura rien à foutre de ma gueule. Rapidement, je me gare devant l’entrée de la cour, sortant de la voiture pour attendre Adrian. Ça serait notre première sortie ensemble, une soirée où je devrais le protéger… Du vent. Parce qu’il ne devrait rien se passer de bien extraordinaire si ce n’est des mondanités à la con. On allait tester ma patience et je sens que je ne vais vraiment pas apprécier. Je m’appuis contre la capot, légèrement dérangé par mon tailleur. J’avais fait l’effort d’en enfiler un mais pour rien au monde je n’aurais mis des talons aiguilles. Alors il allait falloir se contenter de ballerines, j’avais déjà fait bien assez d’effort…
Je vois Adrian se ramener, je suppose que si j’avais été vraiment attiré par les hommes et si mes goûts m’auraient attirés vers les plus jeunes, je l’aurais vraiment trouvé attirant mais là, je lui trouvais juste un certain charme.

« Prêt à aller affronter le reste de tes congénères pour je ne sais quelle raison ? »

Je n’attends pas vraiment sa réponse avant de me détacher du capot pour me remettre derrière le volant. De toute façon, il allait bien assez vite pouvoir me répondre, on avait tout un trajet à faire à deux… Je n’aimais pas conduire mais ça ne signifiait pas que je ne savais pas le faire, juste que j’accélérais pour pouvoir en terminer le plus vite possible. Du coup, on arrive assez rapidement dans la salle réservé pour cette soirée. Je jette un coup d’œil à Adrian mais on dirait que c’est bien moi qui allait être le plus emmerdé ce soir, si j’en crois sa tête blasé. Mine de rien, cela amène un léger sourire sur mes lèvres.

« Je suppose que j’ai pas besoin de parler de recommandations pour ta sécurité ? Si t’as besoin d’aide, t’auras qu’à me chercher du regard et je botterais des culs pour toi, je sens qu’on va vite s’emmerder… Enfin je resterais derrière toi. »

On sort de la voiture pour se lancer à l’aventure et entrer dans la salle. Je ne sais pas à quoi m’attendre alors je suis assez surprise par le luxe déployé. Une perte d’argent pour pas grand-chose. Franchement qu’est-ce qu’on en avait à foutre d’avoir des lustres avec je ne sais combien de cristaux ? Enfin, ce n’est guère intéressant. Je ne fais que suivre Adrian, deux pas derrière lui, pendant tout le long de la soirée jusqu’au moment de s’installer sur les chaises. Tout autour de tables rondes ces chaises, sinon ça n’aurait pas été drôle… Je suis le mouvement des autres gardiens, m’installant contre le mur pour attendre du mouvement. Que des moroïs en plein milieu de la salle, ça fait tache, mais c’est la dure réalité. Les Dhampirs sont des armes et non pas des avis à écouter. Pourtant, aujourd’hui et pour la première fois, j’ai bien envie de parler et de foutre des tartes à cette reine. J’en ai rien à faire que les moroïs se battent, ils font ce qu’ils veulent… Mais abaisser l’âge des Dhampirs ? On est déjà envoyé à l’abattoir et ça dure toute notre vie jusqu’au moment où on est trop vieux et on se fait tuer. Alors bordel, laissait nous profiter du peu de temps pendant lequel on peut vivre ! Certes, je n’ai pas réussi à vivre moi, mais je suis sûre que je dois être un cas assez atypiques dans cette salle… En tout cas, je ne suis pas la seule Dhampir à réagir ce soir. J’observe les gens autour de moi, remarquant qu’ils se bougent énormément, prêt à aller donner leurs avis avant de se rétracter. Je croise un long moment le regard d’un autre gardien, l’air calme malgré l’agitation autour de lui, quand ils croisent ensuite le regard de sa Moroï, je comprends que ça doit être son attitude habituelle… Sauf pour elle. Mais je ne suis pas là pour penser à tout cela. Mes yeux se tournent vers Adrian, à temps pour le voir se faire emmerder par un autre moroï. Je fronce les sourcils mais ne réagit pas. Ce n’est pas mon combat. Sauf qu’après un avis où une femme est comme moi et l’avis de cet emmerdeur qui est d’accord avec moi, le dit emmerdeur recommence à faire chier Adrian. Je prends peut-être mon devoir trop au sérieux, mais je ne suis pas une gardienne très présente alors pendant le peu de temps où je le suis, j’aimerais bien qu’on ne fasse pas chier mon Moroï… Bien que ça le convaincrais peut-être de nous faire quitter cette soirée plus rapidement… Non, il ne fallait pas que je pense à cela, ça pouvait être assez méchant.

Je m’avance, profitant de la position debout de certains moroïs et de l’agitation pour avancer discrètement jusqu’à eux. On ne fait pas vraiment attention à moi, quelque chose d’inconcevable quelques minutes plus tôt. Je dépose mes mains contre le dossier de la chaise de l’emmerdeur, me retrouvant au-dessus de lui. Tu aimes la position de faible mon chou ? Je l’espère pour toi parce que tu le resteras… T’as été gentillet dans ton avis avec les Dhampirs mais sache que moi, je ne suis pas une jeune recrue et tu ne me mettras pas au tapis.

« Un petit problème dans le coin ? Aurais-je un cul à botter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Sam 20 Fév - 18:36


   
Moroïs & Dhampirs

   
Grande Assemblée

   
   

   
J'ignore pour quelle raison cette réception avait été organisé, je ne suis d'ailleurs pas certain que nous étions les bienvenus, mais lorsque j'avais eu vent de cette réunion, je n'avais pas pu laisser passer l'occasion d'inviter Jessy à se rendre à cette petite fête avec moi. Que dirais-tu d'aller foutre notre merde dans ce grand bordel ? A en croire ce que l'on disait, une grande majorité des gens se trouvant là-bas, serait de sang royal. Ne penses-tu pas que l'on pourrait trouver quelque chose d'intéressant à faire ? Je suis sur que tu ne manques pas d'idée Jessy. Ma bouteille à la main, je marche en direction de la bâtisse où se déroule la réception. Je n'ai pas le temps de répondre à Jessy, que nous sommes déjà arrivé. Tu as ta réponse, tu n'as pas besoin de précision supplémentaire. Nous rentrons à l'intérieur, pour retrouver la pièce bondé. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les invités ne manquent pas. Je ne reste pas plus longtemps au côté de Jessy, apparemment, il a déjà repéré sa cible, moi, j'ai une bien meilleure idée en tête pour ma part, et j'espère qu'elle te plaira lorsque tu verras l'état lamentable dans lequel se retrouvera la moitié de la salle.

Je me dirige vers les cuisines, à l'arrière de la salle, trouvant une bonne partie des bouteilles stockés pour la suite des événements. Bien ! A moi de jouer maintenant ! J'attrape plusieurs bouteilles, et fais un parfait mélange des alcools. Aucun doute que cela ne manquera pas de leurs monter à la tête assez vite. Je serais ravi de voir ce que donne la grande majorité de ces sangs royaux saoule. Je répète le mouvement plusieurs fois d'affiler, histoire que toutes les bouteilles soient mélangés, et me dirige jusqu'à la table pour en déposer plusieurs, virant les bouteilles d'alcool neutre. A vous de jouer, mes petits, n'hésitez surtout pas à vous servir, j'ai hâte de vous voir dans tous vos états. J'entends d'une oreille distraite la reine prendre la parole, pour se jeter sur un sujet plutôt critique. Je n'écoute pas vraiment le discours de cette jeune femme. Aucun doute que tu vises le poste de la reine dans un avenir proche, cela s'entend dans ton discours. Je m'approche de la jeune inconnu, je serais bien incapable de dire qui est qui, je préfère rester en dehors de tout ce merdier des sangs royaux, alors je ne vois pas l'intérêt de me mettre au courant de telle ou telle personne. Je m'approche de son oreille, pour faire en sorte que seule elle, m'entende.

« Si tu espères un jour récupérer sa place, tu devrais peut-être envisager un plan pour l'éliminer de notre monde, les Ivashkov se montrent plus tenace que l'on imagine »

Je lui adresse un clin d'œil, avant de la quitter sur ces simples mots, pour rejoindre Jessy. J'ignore encore ce qu'il se passe, mais s'il a trouvé sa proie, on dirait bien que la gardienne de celle-ci s'accroche. J'arrive juste à temps pour entendre les derniers mots de celle-ci. C'est avec un grand sourire que je décide de me mêler à la conversation.

« J'ignore ce qu'il se passe par ici, mais je n'ai rien contre l'idée que tu t'occupes de mon cul, ma jolie »

Ce n'est pas la meilleure des façons pour draguer une femme, je le reconnais, mais avec des propos comme les siens, je ne pouvais que sauter sur l'occasion pour faire une entrée digne de ce nom. Je m'appuie sur la chaise de celui qui semble être son petit protégé, sans vraiment prendre attention à lui. Je suppose que tu as tes raisons de t'intéresser à lui, Jessy, mais en ce qui me concerne, je suis bien plus intéressait par cette jeune Dhampir. Peut-être que cela me fera défaut, peut-être qu'elle me résistera, au vu de son caractère, j'en suis presque certain, mais j'aurais au moins essayé, et je ne compte pas abandonner tout de suite. Je fais diversion, profites-en pour martyriser encore un peu ce jeune moroï, tu veux. Ne laisses pas passer une occasion comme celle que je t'offre, cela serait dommage. Je change d'appui, me reprochant un peu plus de la jeune femme, de manière à me retrouver les yeux dans les yeux avec elle. Je ne doute pas que Jessy soit suffisamment grand pour ce défendre seul, mais je lui laisse l'occasion de s'occuper de son moroï sans interruption, alors autant qu'il en profite, moi, je m'occupe d'elle.

« En revanche, si tu viens chercher des noises à mon pote, il se pourrait que notre rencontre se passe dans des circonstances toutes autres »

Je ne sais pas comment tu prendras ces paroles. Peut-être l'auras-tu mauvaise, mais je ne suis pas certain que tu gagnerais à te mettre à dos un homme comme moi. Je peux être plutôt con quand je me mets à emmerder les gens, et crois-moi, je ne le fais pas toujours de manière très sympathique. Et je n'ai pas peur de me frotter à toi, que tu saches de battre ou non, tu ne rivaliseras jamais avec ma cruauté.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Lun 22 Fév - 19:07




Grande Assemblée



Un autre événement organisé par la reine Tatiana. J’avais déjà été à plusieurs de ces colloques pour différents sujets, mais je n’avais jamais vraiment parlé puisque les sujets ne me touchaient pas particulièrement. Et puis, qu’était-ce l’opinion d’une jeune adolescente rebelle qui avait fuguée avec sa meilleure amie pouvait bien valoir ? Je me faisais toujours un devoir d’y aller pour représenter ma famille. Étant la dernière descendante des Dragomir, il aurait été mal vu que je ne sois pas présente.

Je me préparai pour la soirée. Je ne savais pas quoi mettre. On devait être bien habillé. Je parcourais mon garde robe pour savoir quelle robe de soirée aillait être l’heureuse élue. D’autres diront qu’il ne faillait pas trop en mettre, mais moi j’avais pour mon dire, qu’il faillait mieux être trop habillé que de ne l’être pas assez. Je choisis finalement une robe longue bleu marin. Elle est échancrée au niveau de la poitrine et le haut et couvert de dentelle tandis que le bas est superposé d’étage de soie. J’adorais cette robe. Je pris mes cheveux et les remontai rapidement en un chignon lousse. J’appliquai un peu de maquillage avant d’enfiler mes talons hauts. Je quittai me chambre pour me diriger à la salle.

Arrivée sur place, il y avait déjà plusieurs personnes présentes dont quelques unes que je connaissais où que j’avais déjà vu. Je me déplaçai dans la salle en saluant plusieurs sur mon passage. Je finis par remarquer une jeune femme en blanc à l’écart. Personne ne devrait être seule dans se genre d’évènement. Cela ne fait que le rendre plus ennuyeux encore.  Je me dirigeai donc vers elle pour me présenter.

-Bonjour, je ne crois pas qu’on le sait déjà rencontrer. Je m’appelle Vasilisa, enchanté, dis-je simplement en attendant de voir sa réaction.

Peu de temps après notre introduction, la reine fit son apparition en débutant son discours. J’étais heureuse d’apprendre que la reine avait eu vent des moroïs qui souhaitaient se battre auprès des dhampirs. Je trouvais personnellement l’idée géniale. Même si Rose serait plus au moins d’accord, je me voyais déjà soigner les dhampirs blessés sur le champ de bataille et ainsi sauver des vies qui auraient pu être perdu. Cette idée m’enchantait et j’espérais vraiment qu’elle soit acceptée.  Cependant, en attendant les murmures de désapprobation dans la salle, je me doutais que ce n’était pas encore une mentalité développée chez certain. Ce n’était pas grave, c’était une chose que je pourrais peut-être changer.

Quand elle continua sur l’autre idée d’abaisser l’âge des gardiens, je ne pu retenir un soupir de frustration. Je croyais que cette idée avait été écartée depuis des lustres. Je ne pouvais pas croire qu’il ramenait ça encore sur le plancher.  C’était une très mauvaise idée !  Ils étaient déjà jeunes quand ils sortaient de l’école. C’était hors de question que cette idée passe, peu importe qu’elle en serra la conséquence. J’étais entrain de formuler ma réponse quand ma voisine parla la première. Ce qu’elle dit était vrai tout comme ce que Jessy. Même si je n’aimais pas ce jeune homme, j’étais contente qu’il soit de mon coté. Les recrues étaient bien entrainés, mais il y avait des lacunes comme toujours dans chaque programme. Il faudrait qu’il soit revisité. Peut-être nous manquait-il quelque chose ? J’aurais aimé qu’un dhampir nous donne son point de vu, mais cela ne semblait pas être le cas pour l’instant. Je décidai de prendre la parole à mon tour.

-Je crois qu’accepter les moroïs volontaires est une excellente idée et serait un atout incroyable au combat. Cependant, je crois qu’il est totalement inacceptable de réduire l’âge pour les dhampirs… se serait tout simplement les envoyer au bucher, dis-je en marquant une pause. Tu n’étais pas la seule à pouvoir faire des pauses dramatiques dans ton discours reine Tatiana. Je crois plutôt inclure les moroïs au combat serait plus acceptable et si M. Barrymore peut mettre certain novice au tapis, je crois une réforme dans les cours donnés au dhampir est à envisager, terminai-je. Nous verrons bien le résultat.



Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Mar 23 Fév - 10:14


Grande Assemblée !
MOROÏS - DHAMPIRS


Cha' debout si ta ... votre mère débarque dans votre chambre, elle voudra vous voir debout et prête.  
Cette voix qui me réveille sonne merveilleusement bien à mon oreille. J'aime l'entendre tous les matins et toute la journée. Si je le pouvais, j'aimerais d'ailleurs que ce soit la seule que je sois obligé d'entendre. Mais c'était peiné perdu. Je levé les bras, gardant les yeux fermés pour attraper mon garde du corps par le cou et le pousser à m'embrasser. Je sens la tension dans tout son corps. Il lutte pour résister et puis me donne un simple baiser chaste avant de se dégager sans mal de mon emprise.

Pas ici, debout.  
Bien chef.  

J'ouvre enfin les yeux et secoue mes jambes pour dégager les couvertures qui recouvrent mon corps. Je l'aperçois qui s'éloigne et se poste devant la porte, me regardant d'un air désireux puis reprendre son sérieux comme ci de rien. J'ignorais comment il arrivait à faire ça et je ne pouvais que me sentir fière de lui encore plus, c'était mon gardien, pas le seul, mais celui qui représentait tout à mes yeux et il était juste parfait. Si ma mère ne m'avait pas ordonnée d'assister à cette grande assemblée durant lequel la reine avait un message a faire passé ,j'aurais trouvé un prétexte pour quitter le palais avec Thomas et nous aurions pu trouver un endroit discret pour passer nos nerfs. Je sens mes joues chauffées en repensant à nos nombreuses rencontres, et dois faire un effort surhumain pour empêcher les visions de nos corps entrelacés.

Mère... Déclarais-je alors qu'elle rentrait en toisant Thomas comme toujours et se dirigeant vers moi, avec une boîte dans les mains et son air accusateur.

Enfile ça, tu veux et tache de te tenir correctement ce soir, tu ne voudrez pas décevoir ton père une nouvelle fois

Je ne réponds pas et me retiens de ne pas lever les yeux au ciel. Je n'avais plus 12 ans et pourtant dé fois, j'en avais l'impression vue la façon dont elle me parle. Elle me scrute dans les moindres détails, me rendant mal à l'aise  bien qu'elle soit ma mère. Pourquoi faisait-elle ça. Elle me tend alors la boîte et m'invite à l'ouvrir. J'éclate de rire, c'est une blague.

Ouais nan, mais si tu ne veux que j'aie honte, je ne porterais pas ça. Je te promets de bien me tenir si tu acceptes que je porte la tenue de mon choix.

Elle se détourne en hochant la tête, son regard en dit long, mais je suis soulagé de n'avoir pas à porter ce qu'elle m'avait apporté. Je rigole encore alors que j'attrape la tenue que j'avais choisi la vielle vue le regard que Thomas avait eu quand je l'avais essayé, je savais déjà qu'elle lui plaisait à lui. Je n'avais rien besoin de plus si ce n'est que de motivation, et d'alcool, pour supporter cette soirée pompeuse. Une robe bustier noire qui s’arrête juste au-dessus des genoux. Juste pour rire, j'ai pris les gros cailloux, moches que mère a glissés dans la boîte. Je le troquerais contre deux trois bouteilles si je trouve une personne avec qui marchander. Je laisse mes cheveux détachés et ne cherche pas à faire une coiffure soignée. Je les place sur le côté avant de me regarder une dernière fois dans le miroir. Je vois le regarde de Thomas derrière moi.

C'est bon, j'ai fini, on y va !

Je sais que nous sommes en retard et j'imagine que rien que pour ça notre arrivée ne passera pas forcément inaperçue. Je m'en fiche. Mon gardien et amant à mes trousses, je rentre dans le véhicule qui nous conduit à l'endroit de la réunion. Je ne prends pas le risque de toucher la main de Thomas, vu les récents événements avec Mathéo, mieux vaux pour nous, être discret. J'aurais bien l'occasion de l'attraper pendant la soirée pour une partie de plaisir dans une pièce a l'abri des regards. Quand nous arrivons, je suis surprise. Une salle des fêtes, elle est sérieuse la vieille. Elle me surprendra toujours. Je descends quand Thomas ouvre la portière ; sa main se place dans le bas du dos pour me faire avancer. Un frisson me parcourt, mais je ne dis rien.

Une fois à l’intérieur, je me placerais avec les autres gardiens princesse, s'il vous faut quoi que ce soit, vous savez quoi faire.

Bien sûr Thomas, mais je pense qu'il ne pourra rien m'arriver à part de l'ennui.

Je lui fais une grimace en guise de sourire et avance enfin. Je n'entends que la fin d'une réponse d'une fille de l'assemblée qu'il me semble connaître. Oui, c'est Arya, Suger, je suis contente de la voir là. Ce qu'elle vient de dire, me faire, froncer les sourcils. Serait-ce donc ça le sujet de la réunion. Les strigoi et les gardiens. Je me permets de demander à une personne de quoi il s'agit en fait. Celle-ci me toise d'abord puis en entendant mon nom quand je me présente, fini par me parler du discours de la reine. Bon, je n'ai vraiment rien à foutre la moi, mais trop tard. Je n'ai aucune opinion sur le sujet parce que je m'en fous. Moi, j'aimerais qu'on arrête de refuser l'amour entre dhampirs et moroïs. Se servir de nos pouvoirs, bien sûr que ça serait super si ça pouvait éviter à nos gardiens d'en prendre plein la tronche à notre place. Je me retourne parce que j'y ai déjà songé quand Thomas avait été si peiné par la balle que j'avais prise.

J'avance alors dans l'assemblée pour me mêler à la foule. Puisque je suis là autant donné mon opinion et puis tout le monde semble le faire alors pourquoi me gêner. J'attrape un verre de champagne que j'avale d'une traite. Et une voix que je connais se met aussi à donner son avis. Vasilisa, ça fait un moment que l'on doit se voir, mais il semblerait qu'elle comme moi, ayons du mal à organiser notre agenda pour cette rencontre. Elle finit sa phrase et je pose mon verre, et éclaircis ma voix.

Si je pouvais être en mesure, d'aider, un ou plusieurs gardiens grâce à mon don, je le ferai sans hésiter. En ce qui concerne l'âge des dhampirs, là, c'est ridicule, nos gardiens âgés ont déjà bien du mal à gérer alors des jeunes, ils feront quoi, leur cracher des gros mots, leur tirer les cheveux, soyons réalistes cinq minutes, je ne vois même pas comment vous pouvez l'envisager.

Tiens-toi correctement Charlène, est bien voilà qui est fait. Je me tourne à la recherche d'alcool, je vais en avoir besoin.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Mer 24 Fév - 11:06





Grande assemblée
Moroïs & Dhampirs

J'avais tenté de tirer les verres du nez à ma tante, mais pas moyen qu'elle me révèle les raisons de tel rassemblement. J'en avais été quelque peu contrarié, habituellement, il n'y avait pas de secret entre elle et moi, et aujourd'hui, elle s'évertuait à vouloir garder ce sujet dans la plus strict des intimités. Cela devait être important, mais cela ne m'empêchait pas d'en vouloir à ma tante de ne pas me mettre dans la confidence. Que voulez-vous, un enfant gâté faisait des caprices pour rien, c'était bien connu. Résultat des courses, j'étais en retard pour me préparer, il allait falloir que j'active le rythme, et je détestais devoir me presser. Un costume sur mesure, spécialement acheté pour l'occasion. La richesse faisait parfois bien les choses. En temps normal, je n'aurais peut-être pas pris la peine de m'habiller aussi élégamment, mais ma tante avait pris un point d'honneur à me rappeler que je ne devais pas débouler dans la salle, habiller comme le dernier des zozos, alors j'avais fais un effort sur ma présentation. Mais ne comptez pas sur moi pour refaire cela à chacune des réunions. Je n'avais pas compris pourquoi ma tante avait tenu à ce que cette réunion s'organise à l'extérieur, alors que la cour aurait été bien plus sécurisé, mais après tout, elle m'avait fais comprendre que je n'avais pas mon mot à dire, alors soit.

A la tombée de la nuit, je rejoins Lilith, ma nouvelle gardienne, jusqu'à sa voiture. Elle avait l'air de prendre son rôle très à cœur, et dans un certain sens, cela me faisait plaisir. Peut-être que j'aurais la chance de voir l'un de mes gardiens, accomplir sa tâche, sans périr au premier combat. J'en avais plus qu'assez de devoir les voir perdre la vie, devoir m'adapter tous les quatre matins à de nouveaux gardiens. J'avais besoin de personne fixe, à qui je pouvais faire confiance sans problème. Et j'avais bon espoir que Lilith soit cette personne, ou en tout cas, je l'espérais de tout mon cœur. Je ne réponds pas immédiatement à sa réponse. J'attends même un certain moment, que nous soyons installé dans la voiture, et que nous aillons fais quelques kilomètres

« Nous savons tous les deux que ma présence n'est qu'une formalité, je ne participerais pas au combat de ma tante »

Car au fond, il s'agissait bien de cela, d'un combat. Que ma tante mènerait seule, contre tous. Allez savoir qui le remporterait, elle pouvait s'avérer têtu, de temps à autre. Je crois que c'est en partie ce qui faisait d'elle une si bonne reine, de mon point de vu en tout cas. Nous restons silencieux le reste du chemin. Je me contente d'observer la route, sans prendre soin de retenir le chemin. De toute manière, Lilith sera là à mon retour, alors je n'avais pas à m'inquiété pour cela. Lorsque nous arrivons sur place, ces conseilles me font sourire. Ne t'en fais pas pour moi, Lilith, j'ai sans doute bien plus l'habitude de ce genre de réunion que toi, tout ce passera bien, je ne suis là que pour ma présence, alors je me contenterais de m'asseoir sur ma chaise, et de ne pas en bouger jusqu'à ce que nous puissions repartir. Elle me quitte, allant se poster avec les autres gardiens, et moi je prends place, dans l'une des rangées de chaises où la place est encore vide, et j'ai la chance que celle-ci ne soit pas au première loge, tant mieux, je n'aurais pas apprécié avoir à donné mon avis.

Les premiers avis sont donnés, tout ce déroule normalement, mais je n'avais pas prévu que Jessy puisse intervenir dans ce genre de rassemblement. Que fous-tu là ? Ce n'est pas le genre de lieu où je pensais te rencontrer. N'en as-tu jamais finis avec moi ? Je l'observe un instant, ta tenue fait bien pathétique à côté de la mienne, mais en même temps, cela ne m'étonne pas. Tu n'as jamais été un homme très classe, Jessy, pourquoi changer les bonnes vielles habitudes ? Je n'apprécie pas vraiment l'idée qu'il parle de ma tante de cette façon, je lui aurais bien fais regretter ces paroles, mais je tâche de rester calme, et de ne pas foutre le bordel.

« Tu devrais savoir que je prends mes décisions seul. En revanche, j'ignorais que ma tante invitée les loosers »

Je ne suis pas du genre à répondre au crétin, mais c'est une pique bien mérité après toutes les emmerdes qu'il m'avait attiré. Je suis quelque peu surpris de le voir prendre la parole pour apporter son avis, un avis plutôt intelligent, si l'on enlève la dose de prétention qu'il y ajoute. Et je me surprends à être plutôt d'accord avec lui à quelques points prêt. Mais je ne donnerais pas mon avis ce soir. De toute façon, ma tante sait déjà où se porte ma voix, alors je n'ai nullement besoin d'apporter ma contribution. Je ne réponds pas à sa seconde phrase à mon encontre, il y a rien d'intelligent là-dedans, alors je ne prendrais pas ce plaisir à entrer dans son jeu. Lilith ne tarde pas à nous rejoindre, et d'une certaine façon, j'aurais préféré qu'elle reste en dehors de cela. j'ai beau savoir qu'elle sait parfaitement se défendre seule, je préférerais qu'elle n'ai pas à affronter Jessy tout de suite. Je n'ai d'ailleurs pas le temps de lui répondre, qu'une seconde personne fait son arrivé, à en croire son air crétin, ce doit être une des fréquentations de Jessy. Je n'apprécie d'ailleurs pas la façon dont il s'adresse à Lilith, mais encore une fois, je suis certaine qu'elle est en mesure de se défendre seule, alors je la laisse faire.

« Si tu pouvais me débarrasser de ces deux crétins, ce serait très aimable de ta part »


Je n'attends pas la moindre réponse, avant de me redresser, et de partir en direction du petit comptoir installé dans un coin de la salle. Je me serre un verre, et le porte à ma bouche, trouvant le goût plutôt spécial, mais pas mauvais pour autant. Si j'avais l'intention de me tenir correctement, c'était avant que Jessy face son entrée.

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Dim 28 Fév - 14:19


Grande assemblée !

Moroïs & Dhampirs


Sourire en coins, regards qui en disent long. Je suis dans la salle de bains de notre chambre et passe ma main sur le miroir pour faire, disparaître, la buer qui s'est échappé durant la douche. Mon époux se trouve encore dans la douche alors que je me sèche les cheveux à l'aide d'une serviette épaisse en le regardant, non pas sans rougir. Je ne devrais sans doute, plus réagir ainsi face à lui, vu que nous avions avancé d'un pas, mais ma part d'innocence resté tout de même en moi, et je n'avais pas encore passé le stade de la femme sûr de soi et qui n'a pas honte de se montrer à un homme. Quand j'y pense, j'avais déjà beaucoup évolué en quelques semaines de mariage. Et ce que j'avais fait pour enfin le sentir sur mon corps n'aurait sans doute pas plus à mère. Je rougis une nouvelle fois en repensant à cet instant que j'avais vécu comme la plus belle et la plus effrayante expérience de ma vie. Mais je ne vous raconterais pas cela ici.

Je le vois sortir de la douche et le vois attraper la serviette et la passer autour de son corps. Il a sans doute compris que la nudité me rendait encore nerveuse. Je plisse le nez et me retourne pour lui offrir un sourire qui le remercie pour cette attention et reprend ma coiffure en main. Nul doute que j'ai complètement perdu la notion du temps à ses côtés, puisque si j'avais su quelle heure il était, j'aurais vite eu fait de finir de m'habiller. Une sonnerie me sort de mes pensées, je suis loin d'être prête pour partir et pourtant, le nom de mère apparaît sur l'écran de mon téléphone portable. Je décroche avec une voix tendre et sereine comme toujours...

- Mère... Aleksey et moi, nous y rendons bien entendu... Oh, vous êtes certaine ... Dans ce cas mère, je vous dis à bientôt, pour que nous puissions nous mettre en route, s'il vous plaît ne dites pas à père que nous n'y sommes pas encore.

Tant pis pour mes cheveux, même si c'est pour moi, irrespectueux de se montrer devant la reine sans s'être apprêté correctement. Je sors de la salle de bains, les cheveux détachés et enfile une robe qui me semble mieux que ce jean noir et chemise blanche que je portais pour mes cours. Cela devrait suffire. Aleksey lui est habillé, je ne sais pas comment il a fait pour se vêtir aussi rapidement, mais encore une fois, je suis fière d'être son épouse. Je m'approche de lui alors qu'il m'attend dans le salon, apparemment, je suis celle qui nous retarde. Je baisse la tête, consciente que ce retard est uniquement de ma faute et attrape ma pochette dans laquelle je mets un rouge à lèvres de couleur pâle et mon téléphone

- Je suis désolé de nous avoir mis en retard, nous pouvons y aller maintenant.

Il dépose une étole sur mes épaules que j'avais posées sur la chaise collée au mur le temps de mettre mes affaires dans mon sac. J'esquisse un sourire et me refuse se baiser qui me brûle les lèvres pour éviter tout retard supplémentaire. C'est dingue comme cette envie de lui ne me quitter pas. J'avais pourtant vécu vingt ans sans connaître les plaisirs de la chair et maintenant que j'y avais goutté, j'en voulais toujours plus. J'attrape son bras quand il me le tend et avance avec lui vers notre véhicule. Durant le trajet, je tente de rester concentré sur le sujet de notre déplacement. Je regarde Aleksey et pose ma main sur la sienne, qui est posée sur sa jambe

- Que pensez-vous que la reine est à nous dire de si importante ?! J’imagine que si elle nous fait déplacer dans ce lieu cela doit être assez important.

Je n'en ai aucune idée.

En arrivant, le chauffeur nous ouvre la porte et j'ai honte de me montrer ainsi devant tout ce monde et en plus comme nous étions en retard, sans doute notre arrivée ne passerait pas inaperçu. Je presse le pas et prends de nouveau le bras de mon époux. En arrivant dans la salle, on sent tout de suite qu'il règne une ambiance froide et bizarre. Qu'est-ce que la reine avait bien pu dire pour que cela soit aussi hostile ? Je regarde mon époux alors que j'aperçois notre cousin et la petite conta qui parle à la reine d'une façon que je ne comprends pas. Qu'elle est cette attitude. Je fais une moue et la vois se diriger vers le comptoir au même titre qu'Adrian qui a l'air aussi remonté qu'elle. Mon mari ne dit rien, il observe comme il le fait souvent apparemment. Moi, je refuse un verre de champagne que l'on me tend, on ne sait jamais, des fois que j'aurais un héritier en route, mieux valait être prudent. Je regarde autour de nous pour trouver une personne qui pourrait nous renseigner, et souffle a l'oreille d'Aleksey pour que personne ne nous entend.

- Voilà qui est fort ennuyeux, nous ne savons pas de quoi il en retourne, peut-être pourrions-nous trouver quelqu'un qui saurait nous renseigner. Je suis si honteuse que je me demande encore comment je fais pour tenir sur mes jambes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   Mar 1 Mar - 4:31



❝Grande assemblée❞

Un dîner spécial, deux annonces étonnantes, notre reine est décidément complètement imprévisible. Et malgré l’ampleur du débat et des situations abordées ce soir, ce n’est pourtant pas ce qui me préoccupe le plus. J’aurais dû savoir que dès l’instant où j’allais passer les portes de cette salle de fêtes, les secondes allaient me paraître durer des heures et le stress allait peu à peu commencer à me gagner. Il fallait néanmoins que je finisse par me détendre et pour cela rien de mieux qu’un peu de conversation. Cela tombe plutôt bien puisque mon aparté a d’ailleurs fini par se faire ressentir par une jeune femme qui vient dans ma direction avant de se présenter. Vasilisa... Dragomir sans nul doute, son prénom est unique. Voici donc la dernière princesse de la famille Dragomir dont j’ai tant entendu parler. Elle a beau faire l’objet de nombreuses discussions sans oublier le fait que la reine lui mène parfois la vie dure, elle reste néanmoins une personne admirable quant à ses prises de position. J’ai toujours considéré avec beaucoup de respect les personnes qui portent leurs opinions jusqu’au bout, c’est pourquoi il me tardait de rencontrer Vasilisa et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue. La princesse est tout à fait charmante et très belle dans cette robe qui lui va à ravir, de plus elle se montre très amicale. Je lui adresse un sourire et me présente donc à mon tour.

- Bonjour, tout le plaisir est pour moi Vasilisa, on m’a beaucoup parlé de vous. Je m’appelle Ariana Szelsky, je suis ravie de pouvoir enfin vous rencontrer.

Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas présentée sous mon vrai nom. Pourtant ici, il n’y a que celui-là qui compte. Nous partons nous installer lorsque la reine prend la parole. Maintenant que le débat est lancé, il est évident que cela va prendre de plus en plus d’ampleur au fil de la soirée. Les minutes continuent de s’écouler et je sais que je ne vais pas tarder à devoir m’éclipser, c’est pourquoi je me suis exprimée la première. En attendant le signal de mon départ, j’en profite pour écouter les diverses réactions. C’est alors que j’entends quelqu’un murmurer à mon oreille que je ferai mieux d’envisager un plan afin d’éliminer la reine si je tiens à prendre sa place. Mon sang se glace l’espace d’un instant. Pourquoi me dire cela à moi ? Sait-il qui je suis et ce que je fais ? Mais non allons... Je me reprends aussitôt et tourne mon regard vers l’auteur de ces paroles lorsque je le vois m’adresser un clin d’oeil. Tiens donc, on dirait bien que j’ai affaire à un joueur. Au moins il n’a pas sa langue dans sa poche, même s’il est complètement dingue. Dans les oreilles d’une autre personne, il aurait pu avoir bien des ennuis pour avoir proposé d’assassiner la reine. Mais personne d’autre ne semble l’avoir entendu, ce qui est plutôt de bon augure pour lui. Le soulagement me fait sourire tout en l’observant s’éloigner. A vrai dire, j’irai bien lui dire deux mots en privé à celui-là tout à l’heure. Mais mon regard s’arrête alors aussitôt sur la personne à côté de qui il vient de s’arrêter. Ce Moroï, je le connais... C’est Jessy Barrymore. Le problème, c’est que ce dernier me connaît également mais en tant qu’Arya. Si jamais il me voyait en tant qu’Ariana aujourd’hui, ce serait juste une catastrophe... Je dois à tout prix éviter de le croiser de trop près pour ne pas qu’il fasse le rapprochement et qu’il risque de me reconnaître.

Le débat se poursuit et j’aperçois Charlène Conta prendre la parole. Je suis vraiment heureuse de la voir ici. Je ne peux m’empêcher de sourire en l’entendant parler de ce que deviendront les nouveaux gardiens si on abaisse leur âge. Voilà qui est bien original mais en même temps plutôt réaliste. Ces derniers n’auront pas la moindre chance face à des Strigoïs car ils manqueront encore cruellement d’expérience et la plupart des gens qui sont ici le savent. Je me rapproche de la jeune femme pour venir la saluer tandis que je la vois attraper un verre d’alcool.


- Bonsoir Charlène. A mon avis même leur tirer les cheveux risque d’être difficile à moins qu’ils s’y mettent à plusieurs.

Je lui lance un clin d’oeil joueur pour la rassurer et lui montrer que je suis complètement de son avis. Je sens alors mon téléphone vibrer dans la poche de ma robe. C’est le signal que j’attendais. Je balaie rapidement la salle du regard, commençant à constater qu’un certain nombre de personnes commencent déjà à être saoul. Étonnant, il est pourtant encore assez tôt. Quoi qu’il en soit, cela devrait être parfait pour que personne ne remarque mon absence. Je m’excuse auprès de Charlène, prétextant devoir me rendre aux toilettes quelques instants tandis que je m’éclipse discrètement de la salle.

Je prends la porte de derrière et me dépêche d’aller chercher mon sac à l’endroit où je l’avais caché. Parfait tout est là. Je file dans une petite pièce déserte de la salle avant de m’enfermer pour retirer ma perruque et me changer à toute vitesse tandis qu’Ariana laisse de nouveau place à Arya. Je cache de nouveau mon sac à l’abri des regards et quitte la salle des fêtes sans que personne ne se soucie davantage de moi entre les nombreuses allées et venues. Une fois dehors, je me dirige vers un autre chemin absolument désert au bout duquel je finis par retrouver Alistair. Les derniers préparatifs sont en place. Je tourne la tête afin d’apercevoir une maison abandonnée à quelques kilomètres de l’endroit où nous nous trouvons... une maison à l’intérieur de laquelle tous les Strigoïs que nous avons conviés devraient quasiment être là maintenant, à attendre que je leur livre sur un plateau d’argent le passage qui les conduira directement jusqu’à la salle des fêtes.


- Cette soirée n’aurait pas pu mieux tomber étant donné les projets de la reine. Cette fois, on y est... A toi l’honneur.

Je n’arrive pas à croire que nous y sommes enfin. Dans quelques secondes, cette soirée va définitivement prendre un autre tournant et marquera l’histoire de cette ville. Je me tourne vers Alistair et lui adresse un sourire. L’heure est enfin venue... Nous avons œuvré si dur pour en arriver là et pris tellement de risques. La dernière minute est lancée tandis que j’en compte chaque seconde dans ma tête pour en arriver à ces derniers instants qui font battre mon cœur à toute allure tandis que mon regard est tourné vers la maison abandonnée. 10...9...8...7....6....


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT MOROÏS - DHAMPIRS] Grande Assemblée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [EVENT 2015 | ÈRE GLACIAIRE] Assemblée Spéciale | Libre à tous
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Salle des fêtes-
Sauter vers: