Partagez | 
 

 Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Mer 10 Fév - 19:43

Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ?
Jake & Clary


Arme en main, je m'assure que personne ne m'ai vu achever cet homme, avant de faire disparaître le corps à l'aide de ma poudre magique. Je ne comprenais toujours pas ce qu'il pouvait bien y avoir dans cette fiole, mais cela était efficace, même très efficace, et c'était tout ce qui comptait pour le moment, je n'avais pas à me poser plus de question à ce sujet, ce n'était pas mon job après tout, je laissais cela au professionnel. J'essuie mon arme, avant de la ranger dans mon sac. Pour une fois, j'ai réussi à m'en sortir sans blessure, et sans tache de sang, ce qui relève presque du miracle. Je devrais continuer ma traque, je ne doute pas que je pourrais encore trouver nombreux de ces créatures dans la nature, mais je n'en ai plus envie, pas pour ce soir, j'ai besoin de penser à autre chose, de me vider la tête, d'oublier toute cette traque, au moins pour une soirée.

Je rebrousse chemin, revenant sur mes pas pour retourner vers un quartier plus fréquenté de la ville. Le quartier centre, et ces nombreux bar, et boite. Aucun doute que je trouverais mon bonheur ce soir. Je trouve un petit bar sur mon trajet. Je n'ai encore jamais mis les pieds ici, mais il me semble entendre de la bonne musique, en d'autres termes, une bonne ambiance, alors cela devrait faire la faire pour la soirée. Ce n'était de toute façon que le temps d'une unique soirée, demain je me remettrais à ma traque, mais pour ce soir, j'avais besoin de voir autre chose que des cadavres, des passer ma nuit à autre chose que de la traque. Je dépose mon sac au sol, et m'installe sur l'un des tabouret du comptoir, pour commander un verre, faisant confiance au barman sur le choix de la boisson. De toute façon, je ne m'y connais pas, alors je pourrais pas être d'une grande utilité. J'accoste mon voisin pour lui voler une cigarette, et lui piquer du feu. Cela non plus, ce n'est pas dans mes habitudes, mais après tout, cette soirée semble celle de tous les interdits, alors quitte à me sortir toutes ces choses de l'esprit, autant le faire correctement, non ? Le premier verre disparaît, tout comme la première clope, et je me retrouve vite à cors de cette dernière, mais je peux compter sur le barman pour m'offrir un autre verre. Je n'ai pas besoin de beaucoup de verre pour l'alcool me monte à la tête. Je me sens légèrement vaseuse, mais cette sensation disparaît avec un verre de plus, et j'ai vraiment l'impression de planer à miles lieux de là. J'observe la piste, il y a quelque danseur, mais mon regard se pose en particulier sur un homme, plutôt charmant. Je me lève, laissant mon sac là, de toute façon, en dehors d'un peu d'argent, et de mon arme, je n'ai pas grand chose d'intéressant, alors personne ne me le volera. Je m'approche de lui, faisant rapidement déguerpir la jeune femme lui collant au cul, pour me mettre toute proche de lui. Ce n'est pas franchement dans mes habitudes, mais je n'essaie pas de réfléchir à toutes ces choses, cela me donne un mal de crane pas possible, alors j'essaie seulement d'agir comme les choses me viennent, et là, tout de suite, j'ai comme une envie d'adresser la parole à ce type, bien que je ne le connaisse pas.

« Cela devrait être interdit d'être aussi mignon »

Je ne sais vraiment pas ce qui me prend. Je dois sérieusement avoir abusé pour me comporter de la sorte. Je ne prends même pas conscience du danger que peut représenter cet homme pour moi. Je ne prends pas conscience de son espèce. Je ne prends même pas conscience que je devrais me battre pour ma survie, au lieu de me jeter dans mes bras, mais il faut croire que ce soir, le danger n'est pas ce qui m'effraie. Je le regretterais peut-être demain, mais pour cette soirée, j'ai besoin de me sentir vivante, j'ai besoin d'exister pour quelqu'un, et de me sentir désirable. Me trouveras-tu désirable ? J'imagine qu'on ne tardera pas à le savoir, soit tu me repousses, soit tu acceptes de rentrer dans mon jeu, nous verrons bien si cela me mène dans ton lit, ou six pieds sous terre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Dim 14 Fév - 19:53



Seras-tu une bonne ou une mauvaise rencontre ?
Clary & Jake

Que faire, que faire… Quand on avait des joueurs à disposition mais aucun jeu en tête… Juste attendre que le temps file ? Ce n’est pas mon genre. Mais j’ai du temps à tuer, qui sait si une idée ne me viendra pas en tête au moment où je m’y attendrais le moins ? J’aime laisser au monde la possibilité de me surprendre. C’est pour ça que je reste dans ce bar même si je me dis parfois que je devrais aller au quartier Sud. Dans celui-ci on trouve toujours les quartiers les plus chauds, les fêtes les plus folles… Bref, on n’arrête jamais de s’amuser. Je devrais y aller mais je reste toujours ici. J’attends. Quoi ? Je ne le sais pas. Mais la dernière fois que j’ai attendue ainsi dans un même lieu, à l’encontre de la logique, j’ai croisé pour la première fois Effy. Qui sait quelle sera la rencontre que je ferais aujourd’hui ? J’aime être surpris… Parfois.

Une femme s’approche, je la détaille du regard. Elle serait belle sans son maquillage dégoulinant sur sa figure. Là, elle me semblait un peu fade. Faisait-il trop chaud pour toi ma belle ? Je ne t’aiderais pas à garder la température au bon niveau, sache-le… Mais tu ne m’intéresses pas. Ce n’est pas toi qui réveilleras mon intérêt ce soir donc tu n’es pas celle qui m’intéresse… J’attends qu’elle s’approche avant de l’hypnotiser pour qu’elle aille voir ailleurs si je n’y étais pas. J’en profite pour glisser une courte information dans sa tête… Comme quoi cela pourrait être amusant de jouer la pyromane dans son appartement… Je me demande si tout l’immeuble prendra feu ? Ou peut-être juste elle ? Combien de temps avant que sa peau ne fonde tellement qu’on ne saura plus la reconnaître ? Je ne sais pas… Je dois avouer être curieux. Mais pas au point de la suivre. Je laisse encore quelques minutes à ma surprise. Mais en attendant, je peux bien prendre une distraction…
Cette femme brune m’apparaît comme une assez sympathique. Elle a le genre de beauté que les gens ne doivent pas reconnaître du premier regard. Celle mélancolique d’une femme attendant d’être surprise. Peut-être pourrais-je te surprendre ce soir… Et te montrer un autre type de beauté, celle qui survient pour figer notre visage dans son éternel moment de gloire au moment de la mort… Je ne sais pas. Nous verrons…
En attendant, je profite de sa position sur mes genoux pour nicher mon visage dans le creux de son cou que je mords doucement. Certains croiraient à une étreinte amoureuse. Je dirais plutôt que c’est un avant goût. Son sang n’est pas trop mauvais, pas un nectar, mais suffisant pour réveiller la faim en moi… Peut-être allais-je finir par partir avec elle ? A défaut de jouer avec la mort, je pourrais toujours jouer avec son corps… Sauf que mes plans sont légèrement bousculer. Tout d’abord par l’action de ma brune qui fait glisser ses doigts dans mes cheveux, une action que je déteste, sauf dans le feu de l’action ou par certaines personnes… Je trouvais cela bien trop intime et dérangeant. Et ensuite par l’action d’une autre femme qui d’un simple ordre, fait partir cette femme… Hum une femme sûre d’elle. Intéressant, très intéressant. Je laisse cette petite humaine quitter mes genoux pour retourner dans la salle, pas très sûre sur ses jambes, certains croiront au désir, je pense plutôt aux endorphines…

Je lève mon regard vers celle qui a eu le courage ou l’inconscience de prendre la place désignée de victimes… Et me demande un instant quelle genre de victime elle sera. Finalement, de tortures, je passerais peut-être juste à la case sévices sexuelle… Missoula regorgeait décidemment de belles femmes. Et celle-ci n’était qu’une perle en plus. Et apparemment très sûre d’elle à en croire ses propos. Mignon ? Tu m’offenses presque Sweetheart…

« Venant d’une si belle représentante de la population féminine, je ne sais pas comment prendre ce compliment. Et si tu venais avec moi, Sweetheart ? Que nous explorions un peu plus les interdits et que nous connaissions nos limites… »

Je la détaille du regard. Une belle mais petite femme blonde, avec de belles formes. Oui, on peut dire que la nature l’a bien gâtée. Ses yeux de biches sont également superbes… Mais je n’ai toujours pas décidé de ce que je souhaite voir à l’intérieur. De l’horreur ou du plaisir ? Pourquoi pas les deux après tout… Rien ne m’interdisait de jouer toute la nuit durant avec elle… Autant se laisser porter par la vague et ne pas prévoir, je parie qu’elle saura me surprendre… Et je n’allais pas m’en plaindre. Je laisse mon sourire s’agrandir un peu plus quand je tombe sur son tatouage. Tiens donc, une Alchimiste… Je pensais qu’ils étaient des légendes à force, c’était bien la première sur laquelle je tombais… Il allait décidemment falloir que j’apprenne tout d’elle. Alors oui, Sweetheart, faisons connaissance, en profondeur…

« Je m’appelle Jake, et toi Sweetheart ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Lun 15 Fév - 10:12

Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ?
Jake & Clary


Je ne sais pas pourquoi je me comporte de la sorte, pourquoi je pousse sur la consommation à ce point, ce n'est pas dans mes habitudes. Je suis même plutôt du genre à éviter toutes traces d'alcool, avec un passif comme le mien, avec le nombre d'ennemis que j'ai, cela peut rapidement devenir dangereux. Mais pour cette soirée, je me fiche de tous ces risques, je me fiche de ce qu'il pourrait bien m'arriver. Pour cette soirée, j'ai juste besoin d'oublier ce qui a fait ma vie ces dernières années, d'oublier les étapes qu'elle me réservait pour l'avenir. Alors je bois. J'enchaîne un premier verre, puis un second. Je ne les compte plus. Je porte mon regard sur la foule, jusqu'à distinguer cet homme, largement repérable dans la foule. Je ne sais pas encore qui tu es, mais je ne tarderais pas à le découvrir ! Et cette femme à tes côtés, la trouves-tu intéressante ? Elle ne tardera pas à déguerpir, je t'en fais la promesse. Je m'approche de lui, adresse quelques mots à cette brune, et la pousse presque hors de ces genoux. Tu n'as plus ta place ici, alors fous le camps.

Je croise le regard de mon bel inconnu, dont j'ignore encore le nom. Comment t'appelles-tu ? Cela a-t-il la moindre importance de toute façon ? Vu l'état dans lequel je me trouve, j'aurais sans doute oublier ton nom, donc ce n'est sans doute pas le détail le plus important. J'aperçois le cercle rouge autour de ces yeux, mais même cette information ne me fait pas reculer. Je suis folle, ma conscience me souffle que c'est dangereux, mais je ne bouge pas. Il est sans doute trop tard pour faire demi tour, de toute façon. Maintenant que j'ai fais fuir sa proie précédente, je doute qu'il me laisse repartir comme cela, et je n'ai de toute façon aucune envie de fuir. Définitivement, la folie était le bon mot pour me qualifier ce soir. Je m'approche de lui, laissant trainer mes doigts contre son torse, alors que j'approche mes lèvres de son oreille, pour lui adresser ces quelques mots, bien que je suis sur qu'il m'aurait entendu, même sans cela, vu son audition surdéveloppé.

« Je te suis où tu voudras, mon mignon »

Depuis quand est-ce que j'allume les hommes ainsi ? Ce n'est pas mon style, pourtant, les mots sortent de ma bouche, sans que je n'ai à réfléchir à ce que j'ai envie de dire. Si j'avais su que l'alcool avait un tel effet sur moi, j'aurais peut-être testé ces effets plus tôt. J'ignore si les nausées, les migraines, et autres effets négatifs fonctionneront également sur moi, mais pour l'instant, les sensations qui m'envahissent sont plutôt agréable. Tu veux donc que nous partions d'ici pour aller explorer nos limites, des endroits plus sombres ? Je crois que cette proposition me tente bien. Je crois d'ailleurs avoir des dizaines d'idées de ce que je pourrais faire de toi, mais ne partons pas tout de suite, tu veux bien, j'ai d'autre plan pour toi. Je porte mon regard sur la salle, apercevant la piste de danse. Je ne danse pas, en temps normal, mais aujourd'hui, cette possibilité me donne étrangement envie. Ses paroles attirent de nouveau mon attention sur lui.

« Clary.. Mais ton petit surnom me convient tout autant. Tu aimes danser ? J'ai très envie de danser avec toi ! »

J'attrape sa main, et l'entraîne derrière moi sans vraiment lui laisser l'occasion de répondre. Que tu aimes danser, ou non, je ne te laisse pas le choix ce soir. Je ne cherche pas à rejoindre le centre de la piste, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Je trouve plutôt un recoin assez intime, ce sera parfait pour nous, tu ne trouves pas ? Au moins personne ne viendra nous déranger. Je lâche sa main, et laisse la musique porter mes pas, rythmer mes mouvements, mon corps. Je me colle à lui, alors que je continue toujours à danser. Je t'allume une nouvelle fois, je ne sais pas ce qui me prend, mais j'aime ça. Tu n'auras sans doute pas cette chance une seconde fois, alors profite de mon corps, qui ondule contre le tien. Je colle mon dos à son torse, mes fesses contre ses hanches. Apprécies-tu ce contact, bien que nos vêtements soient de trop ? Je laisse mes mains retomber contre son corps, caressant sa nuque du bout des doigts. Je sens ces mains se poser sur mon corps, mais cela est loin de me gêner, bien au contraire, je n'aurais rien contre l'idée que l'on accélère le rythme. Je finis par me retourner, une bonne dizaine de minute plus tard, croisant une nouvelle fois son regard, et ces cercles rouges auxquels je prenais goût trop rapidement sans doute. Alors, qu'attends-tu pour agir ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Mar 16 Fév - 13:37



Seras-tu une bonne ou une mauvaise rencontre ?
Clary & Jake

Qui es-tu ma nouvelle petite proie ? Une alchimiste si je vois bien mais ce n’est pas ce qui m’intéresse. Ce qui m’intéresse en réalité, chez une femme, c’est soit son plaisir, soit sa terreur… Mais pour l’un comme pour l’autre, il faut la connaître intimement. Connaître son corps pour savoir provoquer son plaisir, connaître son esprit pour savoir faire naître en elle de la terreur. Tu as bu tellement d’alcool, serais-tu capable de me dire une seule information fiable ? Quel genre de buveuse es-tu d’ailleurs ? Si c’est pour te voir t’évanouir et commencer un coma, ça ne serait guère intéressant. Mais je ne connaîtrais la vérité que le moment venu. Tout comme je ne saurais choisir qu’à ce moment là. Plaisir ou douleur ? Désir ou souffrance ? Telle est la question ce soir… Alors viens, laisses-moi te connaître si tu l’oses, nous avons tellement de choses à partager.  
Elle s’approche un peu plus, visiblement bien sûre d’elle. Combien de temps garderas-tu encore cette assurance ? A cette distance, tu as dû comprendre la vérité, surtout que je ne cherche pas à m’en cacher et pourtant, tu ne tentes toujours pas de fuir… Inconsciente ou à la recherche de sensation ? Je le saurais bien assez vite, du moins si tu daignes recentrer ton attention sur moi. Je déteste qu’on m’ignore Sweetheart, sache-le. Pendant que je parle, un de mes mains s’élève pour suivre le trajet de son sang, de son poignet jusqu’à son cou… Quel goût aurait ton sang ? Je le saurais ce soir, je te le promets. Mes yeux croisent les siens pendant qu’elle me répond enfin. Clary. Un diminutif ? Après tout, c’est aussi mon cas…

« J’adore danser, surtout avec les bonnes partenaires et je ne me limite pas à un seul type de danse. »

Comprendras-tu le sous-entendu ? Je pense que oui, il est assez clair. Si cette danse implique deux corps dénudés, je suis encore plus partant pour celles-ci… Mais tu le sauras bien assez vite. Je la laisse m’entraîner sur la piste de danse, mais heureusement, elle ne choisit pas d’aller au centre. Tant mieux, le mur est bien plus proche pour pouvoir t’y plaquer… A moins que tu me repousses si je tente d’aller aussi loin ? Nous le saurons bien assez tôt.
Je ne la lâche pas du regard pendant qu’elle commence à bouger, tout d’abord un peu plus loin et ensuite contre moi, tentes-tu de me rendre désireux ? Tu n’avais pas besoin d’aller jusque là Sweetheart… Mais au moins, le désir qui prime le plus maintenant est celui de ton corps. On dirait que tu joues dans la bonne cour pour te permettre de t’en sortir sans dommage. Son corps aligné contre le mien, je laisse l’une de mes mains glisser doucement contre l’intérieur de sa cuisse, remontant doucement jusqu’à son entrejambe, frôlant celle-ci à chaque fois que ses fesses frôlaient mon sexe.

« Nous pouvons être deux à jouer à ce jeu Sweetheart. Selon toi, qui seras le plus patient ? »

Pendant ce temps, je commence à danser avec elle et suivre le rythme de son corps, mon autre main gentiment posé contre sa hanche. Autant commencer doucement pour le moment, je ne tenais pas encore à choquer tout ce petit monde et encore moins cette délicieuse petite blonde. Je laisse mes crocs gratter délicatement la surface de sa peau, laissant le sang affluer contre celle-ci. On peut dire que sa gorge est une zone dont je ne me lasse pas. Tant qu’à être aussi proche d’elle, autant l’être jusqu’au bout non ? Je fais doucement remonter ma main qui était précédemment contre sa hanche le long de son ventre, glissant sous son vêtement. Elle était définitivement chaude et douce… Une sensation que j’allais devoir explorer un peu plus en détail, je ne pourrais pas me contenter de ce seul avant goût.
Elle se retourne entre mes bras et je la laisse faire, m’écartant de son cou et faisant glisser mes mains sur le bas de ses reins. Je ne peux pas retenir mon petit sourire en croisant ses yeux.

« Avons-nous assez dansé maintenant Sweetheart ? Il serait peut-être temps de tester un autre type de danse. »

De toute façon, je ne compte pas te laisser le temps de contester. Je fais glisser mes mains sur ses fesses, puis en dessous pour agripper ses cuisses, la soulevant dans mes bras. Contrairement à un humain, j’ai bien assez de force pour ne pas à la coller contre un mur alors j’en profite pour aller directement à l’essentiel. Tu as assez joué de mon désir sans que je ne riposte, il est l’heure que je prenne mon dû. Mes lèvres s’écrasent contre les siennes pour un baiser sensuel et surtout bestial. Je ne suis pas doux, je le serais encore moins avec toi. Sauras-tu supporter cette bestialité ? Je n’en sais rien mais nous allons tester… Laisse-moi t’embrasser et goûter un peu plus à tes lèvres, laisses-moi goûter à ton sang… Je mêle ma langue à la sienne, rendant ce baiser un peu plus passionné. Je ne vais pas m’arrêter là Clary, ce n’est qu’un avant goût… Alors Sweetheart, prête à affronter le désir que tu as fais naître en moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Jeu 18 Fév - 18:05

Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ?
Jake & Clary


Pourquoi est-ce que je suis là, à risquer ma vie de cette manière ? Je suis folle, n'importe qui le dirait. Nous, les alchimistes, détestons les Strigoïs, ce n'était pas nouveau, et pourtant j'étais en train de fricoter avec l'un d'entre eux. J'aurais dû prendre mes jambes à mon cou, et prier pour m'en sortir, et qu'est-ce que je faisais, je me jetais tête la première dans ces bras. J'étais folle, personne ne pouvait le nier. Ces doigts suivent la ligne de mes veines, et ce simple mouvement me fait frissonner, bien que j'ignore s'il s'agit d'une bonne, ou d'une mauvaise chose. As-tu envie de me goûter de cette façon, également ? Est-ce que je te laisserais faire ? Ce ne serait pas la première fois que l'un d'entre vous me mord, j'ai déjà vécu cette expérience avec Emrys, est-ce que je serais prête à recommencer ? Totalement ! Je me rappelle encore de l'effet que cela a eu sur moi, cette impression d'être transporté dans un autre monde, sans aucune souffrance. Je veux la retrouver ce soir, alors si tel est ton désir, je ne t'empêcherais pas de le faire. Je suis bien trop à côté de la plaque pour t'en empêcher si tu le désires, de toute façon.

« N'ayons aucune limite ce soir.. »

Je prononce ces paroles, tout proche de ces lèvres. Est-ce que je te rends désireux ? Est-ce que je suis une bonne partenaire ? J'imagine que si tel n'était pas le cas, tu ne m'aurais pas suivis. Je l'entraîne dans un coin un peu isolé. Pour l'instant, je ne souhaite que danser, ce n'est pas pour autant que je ne souhaite pas qu'il est les mains baladeuse, et pour cela, je préfère ne pas me trouver au centre de la salle, je ne sais combien de temps je parviendrais à tenir avant de lui sauter dessus. Je ne suis pas d'une nature très patiente en temps normal, je doute que cette soirée soit la bonne pour tester mes limites. Dès l'instant où mon corps frôle le sien, alors même que cette délicate attention vient de moi, je ne résiste pas à l'envie de faire un peu plus pression contre son sexe. Que ressens-tu en cet instant ? As-tu envie de moi ? Comptes-tu me faire tienne dans ce lieu, ou comptes-tu avoir la politesse de quitter les lieux ? Je ne sais même pas si j'aurais le courage de t'interdire mon corps. Ces mains caressent ma jambe, frôlant mon entre jambe à chacun de mes déhanchés. Ce trop plein de sensation me rend folle. Je joue avec le feu, mais je m'en fiche pas mal.

« A quoi bon faire preuve de patiente.. Aucun de nous deux, le veut »

Je n'ai pas envie d'attendre plus longtemps, pourtant, tu n'as pas finis de jouer avec moi. Ces canines taquinent mon cou, et sa main glissent entre mon vêtement et ma peau, faisant naître de nouvelle sensation en moi. Les lèvres entre ouvertes, je laisse échapper mon premier gémissement, et je ne doute pas que celui-ci ne sera pas le dernier. Je me retourne dans ces bras, lui faisant face. Est-ce que j'ai assez danser ? Je ne sais pas, peut-être reviendrais-je ici après, mais pour l'instant, la seule chose que je souhaite, c'est ton corps, et je ne veux pas attendre pour cela. Ces mains se retrouve sous mes fesses, mes jambes s'enroulent autour de sa taille, et je me retrouve transportée dans ces bras. Ces lèvres s'écrasent brutalement contre les miennes, mais cette soudaine sauvagerie ne me gêne pas le moins du monde. Au contraire, arrêtons de tourner autour du peau. Je m'accroche à son cou, mes mains posées contre sa nuque, et je l'embrasse de plus belle, me collant un peu plus à lui, pour le peu que cela soit possible. J'ai envie de ton corps, s'en attendre. Mes lèvres quittent les siennes, glissant le long de son cou, pour venir murmurer ces mots à son oreille.

« Amènes-moi ailleurs, que l'on passe enfin aux choses sérieuses »

Je lui laisse un petit avant goût, pressant mon corps contre son sexe, et mordillant le lobe de son oreille. Qu'en dis-tu ? Ne ferions-nous mieux pas de quitter cet endroit ? De nous trouver un lieu ou nous pourrons être seuls, pour faire toutes les folies que nous désirons.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Mar 23 Fév - 13:58



Seras-tu une bonne ou une mauvaise rencontre ?
Clary & Jake

Sang ou sexe ? Proie ou partenaire ? Pourquoi pas les deux ? Devrions-nous nous limiter Sweetheart ? Tu as parfaitement su reconnaître ma nature et tu es toujours là… Qu’est-ce que cela signifie si ce n’est que cela ne te dérange pas tant que ça ? On pourra faire les deux, ou une seule chose à la fois, ou rien du tout… Mais si c’est ce dernier cas, tu auras directement le droit à la mort, sans aucune chance à côté… Mes doigts suivent le parcours de ses veines, j’entends presque le cheminement de son sang dans son corps, me concentrant dessus pendant qu’elle me répond qu’il n’y aura pas de limites ce soir. Mes yeux se plongent dans les siens et je remarque la lueur à l’intérieur. Tu parles de ton sang et de ton corps ma belle… Mais même ainsi, crois-moi, tu préféreras qu’il y ait des limites, tu n’aimerais pas que je laisse mon imagination nous amener trop loin. Souhaites-tu t’approcher du précipice de la souffrance ? Je ne pense pas. Pour qui me prends-tu quand tu me regardes dans les yeux ? Pour un beau parleur uniquement ? Je ne nie pas l’être, j’aime charmer, mais ça ne signifie pas que je ne possède pas un côté sombre plus que développé… Espérons pour ta survie et pour ta santé que tu ne t’en approches pas.

Nous approchons de la piste de danse et immédiatement, ma jolie petite proie se transforme en une femme un peu plus sensuelle encore. Comptes-tu commencer nos préliminaires ainsi ? Cela me va, mais je te prouverai rapidement que ce n’est pas la danse dans laquelle j’excelle le plus. Les préliminaires ne durent jamais, je préfère croquer directement dans le plat principal… Mes épousent les courbes les plus intimes de son corps pendant que je la retiens contre moi. Tu comptes danser mais penses-tu réellement que nous tiendrons longtemps ainsi ? Tu t’es présentée toi-même comme la chose la plus appétissante de la soirée et s’il y a bien une chose dans laquelle je n’excelle pas, c’est la retenue. Alors ce n’est pas moi qui nous ferais patienter…
Et tu as bien raison en jugeant que je ne suis pas quelqu’un de patient. Je laisse mes lèvres découvrir la courbe de son cou, mes crocs griffant doucement la surface de sa peau… Combien de temps ma délicate Clary ? Combien de temps avant que nous cédions ? Nous pourrions le faire dès maintenant mais tu as exprimé le souhait de danser alors faisons-le…

Cette danse ne dure pas très longtemps avant que tu ne te retournes dans mes bras pour me faire face. Alors, tu cèdes Sweetheart ? Je prends dans ce cas et avec un grand plaisir… Je te l’ai dis, je ne suis pas du genre à résister au désir et je ne pense pas que tu le sois également dans ton état… Alors passons aux choses sérieuses tu veux, mais d’abord, je compte bien te donner un avant goût pour t’aider à te décider. Je la soulève à bout de bras, la plaquant contre mon corps avant de ravager ses lèvres. Ceci, Sweetheart, n’est qu’un avant-goût du reste de ta soirée. Et visiblement, cela t’aide à te décider, si j’en crois ta neuve passion. Tant mieux, j’aime cette flamme ardente en toi et je ne manquerais pas de l’attiser un peu plus. L’une de mes mains par sur le haut de son dos, entre ses omoplates, pour la coller contre moi, prise au piège Sweetheart… D’un point de vue extérieur, nous devons former un bien drôle de couple. Un duo bien passionné également…
Elle s’écarte de mes lèvres, mais pas forcément de mon corps pour me chuchoter ses prochains souhaits. Tu souhaites donc partir ? Et pourquoi pas ici ? Qu’est-ce qui te dérange tant que ça dans ces personnes ? Même si tout ce monde posait les yeux sur nous, ils finiraient tous morts d’ici la fin de la soirée… Je ne suis pas un ange, je n’ai même jamais prétendu en être un… Mais ça serait du temps perdu hors de ton corps et vu que je ne compte pas reproduire cette soirée, j’imagine que je peux parfaitement accéder à ton désir…

« Nous n’irons pas très loin… A moins que tu ne possèdes une chambre dans les dix mètres aux alentours de cet endroit, ce qui m’étonnerait Sweetheart. »

Je la maintiens contre moi avant de nous diriger vers la sortie à vitesse humaine. Une torture qu’est cette lenteur, mais c’est toujours plus rapide que tuer tous ceux qui m’auraient vu courir trop rapidement pour leurs faibles yeux…
Une fois hors de vue, je nous fais aller rapidement jusqu’à l’arrière ruelle et cette fois par contre, je la plaque contre le mur. Non pas pour m’aider à la soutenir, mais juste pour la coincer entre mon corps et ce mur. Vers qui vas-tu te coller ? Contre mon corps tiède ou contre ce muret si froid ? Quelle importance… Bientôt, les vêtements disparaîtront, nous agirons et qui sait ce qu’il adviendra ensuite… Mes lèvres viennent de nouveau goûter la courbe de sa nuque et cette fois, je fais légèrement couler son sang en griffant sa peau de mes crocs. Je goûte légèrement à son sang dans le même mouvement…

« Exquis. »

Rien que pour ce sang, je pourrais te laisser en vie… Il ne faudrait pas perdre une telle réserve, mais ce n’est pas dit que la prochaine fois que je te croiserais, je me retiendrais de m’abreuver à ta veine… Je relève la tête vers elle, les lèvres maculer de son sang avant de reprendre ses lèvres des miennes. Montres moi donc où sont tes limites… Je compte bien les repousser ce soir en me repaissant de ton corps. La nuit ne fait que commencer pour nous deux ma toute belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Jeu 10 Mar - 11:30

Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ?
Jake & Clary


Pourquoi est-ce que je prononce ces paroles ? Ce n'est pas mon genre de prendre les choses à la légère. Aucune limite, c'est l'envie que j'ai, pourtant, je sais à quel point cela peut-être dangereux. N'avoir aucune limite pourrait me couter la vie. As-tu envie de faire naître la souffrance dans mon corps ? Est-ce que je serais m'opposer à cela ? Je ne l'es jamais fais avec Emrys, pourtant, les tortures qu'il me faisait subir était les pires que je n'aurais jamais pu imaginer, à la fois pour mon corps, mais aussi pour ma cœur. Les souffrances d'Amaelle n'ont jamais été aussi terrible, parce qu'elles n'atteignaient toujours que mon corps. Ce ne serait donc pas une nouvelle expérience que tu profites de mes souffrances et de mon plaisir par la même occasion, et je suis sans doute trop stone pour t'en empêcher. Le feras-tu ? Ou te contenteras-tu juste de mon plaisir ? J'imagine que c'est à moi de te prouver que je suis bien plus apte à te faire apprécier mes caresses, que mes cris. Tu ne seras pas déçu de cette soirée, je te le promets, mon beau.

Pourquoi est-ce que je l'attire sur cette piste de danse ? Je n'aime pas la danse, je n'aime pas attirer les regards sur moi, mais il faut croire que tous les interdits sont de mises ce soir. Cela ne me ressemble pas de me frotter de la sorte à un homme, de l'allumer ainsi. Est-ce que cela lui plait ? Faut croire que oui, vu les mains qu'il laisse traîner sur mon corps, et au bout d'un certain temps, c'est ce qui me motive à me tourner vers lui. On dirait que tu as bien aimé notre petite danse, c'est en tout cas ce que tes actions me laisse comprendre, et je dois admettre que j'apprécie la façon dont tu m'embrasses. Je n'ai pas beaucoup de point de comparaison, à vrai dire, je n'en ai qu'un, Emrys, et même si ce que je ressens en cet instant ne pourra jamais dépasser ce que j'ai vécu avec lui, tu n'en ai pas très loin tout de même. Est-ce toujours comme cela, ou cela dépend-il du partenaire ? Je ne sais pas sur qu'elle base me fixer, je ne sais pas ce que je suis censé ressentir dans ce genre de moment. Peut-être que lorsque j'aurais plus d'expérience dans ce domaine, je serais, mais je n'ai pas envie d'aller voir à gauche et à droite tous les soirs, alors je m'en passerais sans doute. Ce soir n'est qu'une exception, sans doute parce que j'ai un peu trop bu, mais je ne compte pas réitérer l'expérience.

Mes jambes autour de sa taille, je colle un peu plus mon corps au sien alors que mes lèvres découvrent un peu plus les siennes. J'aime l'embrasser, c'est une sensation étrange, et une découverte plus déboussolante encore. Est-ce pour cela que les couples s'embrassent ainsi ? Est-ce toujours aussi agréable, ou est-ce juste toi qui est doué ? Est-ce aussi agréable pour toi, ou est-ce que je m'y prends mal ? A vrai dire, je m'en fou, je n'ai pas envie de penser à toutes ces choses, j'ai juste envie de profiter de l'instant présent, sans me poser de question C'est agréable, et c'est tout ce qui compte. Est-ce que je pourrais me passer de cette sensation ce soir ? J'ai bien peur que tu doives m'épuiser à n'en plus pouvoir pour que j'accepte de te lâcher. En seras-tu capable ? Ou t'arrêteras-tu avant ? Je n'ai pas l'impression que tu souhaites t'arrêter, et c'est plutôt une bonne nouvelle pour moi. Encore un peu, et je n'aurais pas à attendre longtemps. C'est d'ailleurs expressément la demande que je lui fais. Ne pouvons-nous pas quitter les lieux ? Je n'ai aucune envie que ces gens nous voient prendre du plaisir, je veux que tu ne sois qu'à moi pour la soirée, alors si tu veux profiter de mon corps, il te faudra nous sortir de là.

« Le lieu m'importe peu, pourvu que je sois la seule à pouvoir profiter de toi, de ton corps »

Depuis quand je prononce des paroles aussi ouvertement ? Cela n'est pas mon style, pourtant, je ne ressens aucune gène. Est-ce toi qui à un tel effet sur moi, ou est-ce l'alcool ? Je crois que j'apprécie ce manque d'inquiétude, cette impression que tout va bien, que je n'ai pas à me prendre la tête. Est-ce toujours comme cela, lorsque nous sommes saoule. Nous bougeons dans la salle, et bientôt, je sens l'air frais dans mes cheveux, avant que mon dos ne heurte le mur. Ce n'est pas douloureux, juste froid, et cela ne me pousse que d'avantage à me coller à son corps. C'est ce que tu voulais non, un rapprochement plus frappant entre nos deux corps ? Ces lèvres quittent les miens pour descendre le long de mon cou, et je sens la morsure de ces crocs lorsqu'il déchire ma peau. C'est quelque peu douloureux, mais face au plaisir du moment, je l'oublie vite, jusqu'à ce qu'il pose ces lèvres pleines de sang sur les miennes, pleines de mon sang. Exquis peut-être, mais je n'ai pas très envie de gouter à mon propre sang.. Pourtant, je réponds tout de même à son baiser. Quand je te disais qu'il n'y aurait pas de limite, je suis prête à repousser les miennes, à toi de voir comment tu interprèteras cela.

« La prochaine fois, mords, ne fais pas semblant.. »

C'est une provocation ouverte, et j'espère bien qu'il ne résistera pas. Je sais l'effet qu'une morsure peut avoir, je l'ai déjà vécu, et je veux la retrouver avec toi, donne-moi cette dépendance de ton corps, mais aussi celle de tes crocs. En temps normal, les membres de ton espèce ne ce font pas prier lorsqu'on leurs offre une telle possibilité. Que feras-tu toi ? Me mordras-tu ? Ou attendras-tu encore ? Je n'ai pas envie d'attendre plus longtemps. Voyons voir si tu résistes à d'autre provocation. Je frôle son corps du mien, resserrant mon emprise sur sa taille. Tu es encore trop vêtu, mais nous nous occuperons de tes vêtements plus tard, j'ai d'autre projet pour toi. Une idée qui me serait jamais venu à l'esprit en temps normal, mais qui pourtant ce soir, fais route jusqu'à mon cerveau. Je dépose mes lèvres contre son cou, déposant plusieurs baisers, avant de mordre violement sa chair. Je n'ai pas de canine au contraire de lui, alors ma morsure ne doit sans doute pas être plaisante, mais je parviens à percer sa peau, son sang s'écoulant le long de ma gorge. Je m'en mets partout, mais je m'en fiche, je ne fais pas l'erreur de reculer, avant qu'il ne m'y oblige lui-même. Comment prendras-tu cette morsure ? Me feras-tu reculer, ou poursuivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Dim 8 Mai - 15:46



Seras-tu une bonne ou une mauvaise rencontre ?
Clary & Jake

De chasseur à proie, Sweetheart, dis-moi, penses-tu survivre à cette soirée ? Tu m’offres ton corps, je t’offre également le mien pour ce soir. Ces préliminaires ne dureront pas indéfiniment, je finirais dans ton corps, je laisserais ton sang m’abreuver et ensuite ? Devrais-je te tuer ou te laisser en vie ? Dis-moi, ma chère, que préfères-tu ? Tu dois après tout éprouver un désir de mort, petite alchimiste, pour te frotter à l’interdit. Courage ou inconscience ? Quelle importance au final tant que j’obtiens ce que je souhaite. Tu obtiendras également ce que tu souhaites mais je ne te garantis pas que tu repartiras tranquillement d’ici la fin de la soirée.

Nos corps se frôlent et se tentent, pendant que tu te sers du tien pour m’attiser. Voyons, on sait déjà que cela ne durera pas alors pourquoi faire durer le jeu ? Mais je peux bien te laisser cette volonté et m’amuser, voir combien de temps tu résisteras à mes caresses. Visiblement très peu car tu te retournes rapidement entre mes bras pour me proposer d’aller ailleurs. Ailleurs ou ici, je ne vois pas vraiment de différence mais pourquoi pas. Simplement, je ne prétendrais pas être patient jusqu’à te ramener chez toi, Sweetheart, encore plus si tu dois mourir au final.
Tu me confirmes que le lieu t’importe peu et c’est tant mieux. Si cela ne t’allait pas, je n’aurais fais que choquer ses pauvres humains en restant ici… Puis le bétail serait mort. Peut-être toi aussi ? Couverte de sang, tu me serais paru surement plus attirante encore mais si tu avais commencé à hurler d’horreur, je n’aurais certainement pas réfléchi avant de t’arracher la gorge.

« Pour ce soir, ça te sera acquis, Sweetheart. »

Oui, je peux bien te le promettre. Ce soir, je profiterais de ton corps tout comme tu profiteras du bien. Peut-être n’y survivras-tu pas. Mais en tout cas, en ton souvenir, je retournerais dans le manoir sans profiter d’une autre femme.
Mes lèvres s’étirent en un dernier sourire quand je nous amène à l’extérieur, la plaquant ensuite contre les briques. Elle se presse de nouveau contre mon corps, pauvre petit agneau se pressant contre le méchant loup… Tu n’as véritablement aucun instinct de survie. Fascinant et excitant. S’embrasser est passer de mode, mordre ton cou serait un peu plus intéressant, mais autant faire durer les choses, n’est-ce pas ? Je ne fais qu’une légère plaie, laissant ton sang maculer mes lèvres quand je reviens t’embrasser. Oui, délicieusement exquis. Ta réponse l’est également. Ne t’inquiète donc pas pour ça, Sweetheart, la morsure arrivera bien assez vite. Je ne fais jamais dans la demi-mesure, tu en auras une belle collection, n’en doute pas.
Je presse un peu plus mon corps contre le tien, te collant à ce mur en répondant, mes crocs égratignant ta parole à chaque parole.

« Je ne fais jamais semblant. Je te laisse simplement le loisir d’attendre, d’anticiper. Je te laisse être surprise. »

Je l’ai pensé et je le fais toujours, je compte repousser tes limites ce soir. Te faire mélanger l’horreur au bonheur, la souffrance au plaisir. Dans ta tête, tes émotions se mélangeront tellement que tu ne sauras plus laquelle est la plus prenante quand tu jouiras. Je te le promets, Sweetheart, ta soirée est loin d’être terminée.
Je la sens bouger et je lui laisse l’aisance de le faire quand je glisse mes doigts sous son tee-shirt pour caresser doucement la peau de son ventre. Une douceur trompeuse avant que mes ongles ne griffent sa peau, la faisant, je suis sûre, délicieusement rougir. Mais c’est un soupir brusque qui m’échappe quand ses petites dents se plantent dans ma peau. Le mélange de douleur et de plaisir qui ne me fera certainement pas peur mais au contraire, qui nous ouvre un peu plus de possibilités. A titiller le Diable, tu vas finir par le rencontrer ma douce.

« Un point pour toi, Sweetheart, tu as mordu la première mais ne t’attends pas à être celle qui mordra le plus souvent ce soir. »

Oui, je te laisserais l’occasion de recommencer. Et je me laisse le temps de te rendre l’appareil. Retirer gentiment son tee-shirt m’obligerait à la déloger de là et ce n’est pas mon souhait. Combien de temps avant que ta nature humaine ne s’écœure face à tout ce sang ? Un sombre sourire étire mes lèvres quand mes doigts déchirent son tee-shirt, envoyant les morceaux au loin quand je colle un peu plus cette humaine au mur, laissant nos deux intimités se presser quand mes doigts s’enfoncent dans la peau de ses hanches, la maintenant ici.
Mais nous pouvons maintenant être deux à jouer, Sweeatheart. Mes lèvres se déposent contre son cou avant que je ne me morde celui-ci. Tout d’abord mes canines, pendant que j’aspire son sang. Quelques secondes, quelques petites secondes. Et avant que les endorphines n’agissent vraiment et ne l’empêche de ressentir la douleur, je la mords un peu plus fort, laissant mes dents humains s’enfoncer également dans sa chair, laissant son sang envahir totalement ma bouche. Deux à jouer, Clary, je te l’ai promis… Voyons comment tu réagiras maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   Jeu 19 Mai - 15:57

Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ?
Jake & Clary


Tu veux mon corps ? Tu veux mon sang ? J’accepte de te l’offrir à la condition que l’on se tire de ce lieu, je me fiche de savoir où tu pourrais bien m’amener, tout ce que je souhaite, c’est pouvoir être la seule à pouvoir profiter de ce corps. Je ne te laisserais pas profiter de moi ici même, alors je serais toi, j’accepterais ma proposition, parce que je ne t’en ferais pas d’autre, je me contenterais de trouver un autre homme qui pourra me combler davantage que toi. Ne trouves-tu pas que cela serait dommage de nous arrêter en si bonne route ? Ce serait dommage que tu n’es pas l’occasion de goûter à ce corps, que tu désires, tu ne crois pas ? Je n’aurais aucune raison de partir si tu acceptes de me suivre à l’extérieur.. Ne t’en fais pas, je ne compte pas te ramener très loin, je n’ai pas l’habitude de faire ce genre de chose, mais le mur, à l’arrière de la boîte devrait faire l’affaire.. Tu ne tiendras pas plus, et moi non plus de toute façon, alors autant évité d’attiser notre désir plus que nécessaire. Contente-toi d’accepter, et tirons-nous de là. Je suis assez étonné que tu acceptes sans discuter, je t’aurais plutôt pensé du genre à me tenter à rester ici, mais je ne m’interrogeais pas plus que cela sur la question, de toute façon, cela me donne un mal de crâne pas possible, et j’ai d’autre chat a fouetter.

Mon dos cogne avec force contre le mur, mais à vrai dire, je ne ressens qu’une faible douleur.. J’ai l’habitude que l’on me traite de la sorte, je l’étais déjà durant mon séjour auprès d’Emrys et Amaelle, j’ai continué à l’être après cela, à chaque fois que je combats l’un de mes ennemis, il n’est pas rare que je prenne de mauvais coup, alors ce n’est pas un à-coup, qui allait me faire du mal. Sa bouche explore mon cou, laissant une marque de ces canines, avant de revenir m’embrasser, les lèvres imbibés de mon sang. En d’autre circonstance, ce contact m’aurait sans doute fait vomir, mais pas aujourd’hui, aujourd’hui, je trouve même cela très agréable, sans doute suis-je folle. Je ne sais pas pourquoi je cherche à le provoquer, surtout sur une morsure, d’habitude je préfère même les éviter, faut croire que j’ai perdu toute ma raison ce soir, si cela ne me tue pas, j’aurais bien de la chance. Je profite de ces mains sur mon corps, son contact est agréable, mais bien vite la douleur ressurgie de nouveau entre nous, lorsque ces ongles viennent griffer ma peau. Tu veux de la douleur entre nous ? Rappelle-toi que c’est toi qui a cherché. Mes lèvres dansent un petit moment sur son cou, avant que je ne vienne mordre dedans de mes dents. A mon avis, vu la force que je dois mettre pour percer la peau, cela ne doit pas être très agréable pour toi, je me trompe ? Tant pis, de toute façon, tu l’avais mérité. L’avantage du sang de Strigoï c’est qu’il fait taire la douleur de mon dos, et me permet de m’éclaircir quelque peu les idées..

« Le nombre de morsure n’est pas le plus important.. Ce qui a vraiment de l’importance, c’est de mordre au bon endroit »

De mordre à des endroits stratégiques, qui me feront basculer à coup sûr, qui te feront basculer toi aussi, si je commence à te faire découvrir les joies de la morsure. Veux-tu bien reprendre dans tes caresses, maintenant que ta surprise est passée ? Ne t’en fais pas, si tu as trouvé cela agréable, je n’en ai pas encore finis avec toi. Mon haut se déchire entre ces doigts, et je me retrouve en sous-vêtements sous ces yeux. Est-ce que mon corps te plaît ? J’imagine que si tu es encore là, c’est que c’est le cas.. De nouveau ces lèvres contre mon cou, et cette fois je sais que j’aurais le droit à cette morsure. Je n’ai d’ailleurs pas à attendre bien longtemps, quelques secondes, avant que ces canines pénètrent ma peau. Cela n’est pas désagréable, à côté de toutes les morsures que j’ai pu recevoir au combat, c’est même plutôt agréable, mais cela ne reste pas le cas bien longtemps. Je sens ces propres dents humaines percer ma peau, et cela est bien plus douloureux que n’importe quelle morsure que j’ai pu recevoir jusque là. Je ne peux même pas retenir le cri qui s’échappe de ma gorge. Est-ce ainsi que tu comptes procéder toute la soirée ? J’ignore jusqu’où je pourrais supporter la douleur, surtout si tu m’affaiblis avec une perte de sang.. Pourtant, malgré cette blessure, et malgré ma douleur, mon désir pour lui n’a pas diminué.. Bordel, comment fais-tu une chose pareille ? Lorsqu’il s’écarte, je ne peux m’empêcher de porter ma main à ma blessure, et découvrir une plaie qui dégouline de sang.. C’est le moment de décamper, Clary ! Sauf que non, au lieu de ça, je dépose mes doigts couverts de sang contre ces lèvres. Je crois que la folie c’est définitivement emparé de mon esprit ce soir.

« Mourir d’un orgasme serait sans doute la meilleure mort que tu pourras m’offrir, mais j’aimerais bien éviter de vivre l’expérience ce soir »

Alors si tu pouvais ralentir le rythme sur la souffrance, ou accélérer celui de la découverte de mon corps pour passer à ce qui nous intéresse tous les deux, ce serait très sympathique. Je retire à mon tour son première vêtement, bien que je le fasse beaucoup plus délicatement que toi, je profite du beau paysage qui s’offre à moi, caressant sa peau de mes doigts, avant que mes lèvres ne viennent prendre le relais. Je m’arrête quelques instants au niveau de son téton, pour le titiller un peu, avant de mordre à ce même endroit. L’expérience est plus compliqué encore que lorsque j’ai du mordre dans son cou, mais je finis par y parvenir. Son sang me fait plus de bien cette fois ci, puisqu’il me permet de guérir ma blessure, et c’est moi qui me fait bien plus sauvage et avide de son sang, à croire que l’on peut devenir accroc a ce genre de morsure aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seras-tu une bonne, ou une mauvaise rencontre ? [Jake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne ou mauvaise journée ? [ Bailey ]
» Une bonne...ou une mauvaise nouvelle? [PV Etoile d'Améthyste]
» Bonne direction, mauvaise destination (Privé)
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Rue piétonne :: Bar et Café-
Sauter vers: