Partagez | 
 

 Douce vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Douce vengeance   Mer 30 Déc - 1:02


Douce vengeance




Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l'homme.
Friedrich Nietzsche

Le XIXème siècle... un siècle bien rempli avec l’avènement de la philosophie contemporaine. Quand on a l’éternité devant soi, s’y intéresser nous permet entre autre d’occuper le temps. Mais ce qui est surtout intéressant, c’est de comparer les différents courants de pensées selon les siècles. Et il faut croire que quand on parle de vengeance, beaucoup s’accordent à dire que la femme manie cet art à la perfection. On peut remonter comme cela jusqu’à l’antiquité, je pense notamment à un ancien poète qui disait qu’il n’y a personne pour qui la vengeance ait plus d’attrait que pour une femme. Messieurs, vous avez bien raison de redouter la perfidie d’une femme, encore plus lorsqu’elle est en colère et qu’elle est puissante, car c’est mon cas aujourd’hui.

J’ai très rarement connu l’échec depuis ma transformation en Strigoï. La dernière fois que je me suis fait piéger remonte à plusieurs siècles déjà et vous vous doutez bien que les personnes qui ont été assez folles pour tenter de me nuire ne sont plus de ce monde aujourd’hui. Mais voilà, aujourd’hui la situation est différente. Deux gardiens et pas n’importe lesquels ont été suffisamment malins pour faire alliance et me tendre un piège sans que je ne m’en aperçoive. Non seulement je suis tombée dedans, mais leur tentative a en plus bien failli réussir. Je suis passée près de la mort, bien trop près pour pouvoir le tolérer et cela va se payer très cher.

J’ai beaucoup songé à la façon avec laquelle j’allais me venger d’Andrei et de Janine. Je peux vous dire que les idées se sont bousculées en masse dans ma tête. Finalement, je suis parvenue à en trouver une qui me permettra d’en rallier plusieurs à la fois lorsque le moment sera venu et cette idée porte le nom de  « Rose Hathaway ». Oui petite fleur, non seulement je vais te cueillir hors de l’académie, mais je te promets que je vais profiter de chaque instant que nous passerons toutes les deux... ou plutôt devrais-je dire tous les trois. Je ne suis pas la seule qui aimerait voir tomber la famille Hathaway et voilà bien longtemps que je n’ai pas partagé une séance de torture avec Lucian, je suis sûre que cela lui fera très plaisir de te recevoir. Il ne me reste plus qu’à t’avoir... et pour cela pas de temps à perdre. Gabriel s’est mis en tête de retrouver l’identité de ceux qui m’ont piégé afin de les tuer, je dois donc agir rapidement. Ma chère Janine, c’est à toi que je dédie le premier acte de la pièce à laquelle tu prendras bientôt part malgré toi.

Je t’ai beaucoup observé, Rose Hathaway, pas uniquement à cause du nom de famille que tu portes, mais parce qu’il y a quelque chose en toi qui me fascine. Ta force de caractère, ton indépendance, la façon de te battre pour ceux que tu protèges et les convictions que tu as me rappellent un peu celle que je fus à une époque... une époque très lointaine. Mais tu perds ton temps à courir après un fantôme et malheureusement pour toi je connais le tien. Lucian et Dimitri se sont plus ou moins fréquentés durant un temps et il n’est pas étonnant qu’il ait finit par remarquer la façon dont vous étiez liés. J’aimerais bien te dire de ne pas commettre l’erreur qu’ils commettent tous, que l’amour est une faiblesse qui te fera tout perdre, mais une démonstration vaut bien mieux que de belles paroles. Je m’installe donc tranquillement devant mon bureau et commence à rédiger une lettre à l’attention de Rose. Je lui écris que je connais un moyen qui pourrait l’aider à sauver Dimitri mais qui sera risqué. Je la rassure en lui disant que je n’ébruiterai pas ce secret afin que l’académie n’en sache rien et lui propose de venir me retrouver seule dans un grand restaurant du centre ville afin d’en discuter. Pour lui ôter les soupçons qu’elle pourrait avoir quant à mon identité, je lui propose le rendez-vous en pleine journée. Je n’ai pas d’autre choix que de me montrer futée si je tiens à l’attirer jusqu’à moi et pour cela je ne dois pas la laisser penser que je suis une Strigoï. Comment tout cela pourrait-il être possible alors ? Cette ville regorge de nombreux secrets que tous les habitants ne connaissent pas encore, et le troisième étage du restaurant que j’ai privatisé est l’un d’entre eux. Les vitres de cet étage ne laissent pas passer les rayons du soleil et le restaurant possède une trape directement reliée à des souterrains par lesquels je passerais afin de repartir avec ma proie sans avoir à m’exposer. Je termine ma lettre et la met dans une enveloppe, la laissant anonyme. J’expédie le tout et je n’ai plus qu’à attendre l’heure et le jour que je lui ai indiqué afin de savoir si elle sera présente.

Afin de ne pas lui laisser le temps de trop réfléchir, je lui ai proposé de nous retrouver dès le lendemain. L’heure est donc arrivée. J’ai bien l’intention d’affronter la gardienne avant de la capturer. Si elle tient de sa mère, le combat n’en sera plus divertissant. Je termine de m’habiller, attrape deux pieux que je range avec soin et quitte le château peu avant le lever du jour. Je tiens à être prête à la recevoir au moment où elle arrivera. Je me rends donc de nuit dans le restaurant et patiente tranquillement jusqu’à l’heure du déjeuner, ayant fait amener quelques humains afin de me nourrir. Je dois être en pleine forme pour recevoir la future génération Hathaway... ou la dernière. Après m’être bien rassasiée, je fais disparaître les humains et attends tranquillement. Le rendez-vous est prévu pour midi. Va-t-elle venir ? Ou pensera-t-elle que le risque sera trop grand ? Cela va être le moment de le savoir. 11h59 et toujours aucun signe... 12h... Elle n’est pas là. Me serais-je donc trompée à son sujet ? Si je ne l’ai pas cette fois-ci, je trouverai un autre moyen. J’entends soudain la porte de l’ascenseur s’ouvrir et des bruits de pas approcher. C’est elle ! Je me mets dos à la porte d’entrée et fais mine de regarder par la fenêtre tandis que la porte s’ouvre. Je ne me retourne pas... pas encore. Lorsqu’elle verra mes yeux, elle saura qui je suis. Je l’entends entrer dans la pièce et la porte se referme soudain à clefs derrière elle. Elle est donc venue. Je me tourne face à elle et esquisse un sourire du coin des lèvres.


- Bonjour Rose. Je suis ravie que nous nous rencontrions enfin. J’espère que tu ne m’en voudras pas trop pour toute cette mise en scène, mais il fallait que je trouve un moyen de t’attirer ici sans toutes les personnes qui t’entourent constamment.


Je n’en dis pas plus pour le moment, attendant de voir sa réaction. Comprendra-t-elle que tout ceci n’était qu’un piège afin de l’amener jusqu’à moi ? Gardera-t-elle malgré tout l’espoir que ma lettre contenait une part de vérité ? Je ne vais pas tout de suite lui sauter dessus, je suis tout de même un minimum civilisée et je suis loyale en combat ou du moins presque, mais je préfère que mes adversaires sachent parfaitement ce qui les attends au moment où ils vont m’affronter, ce qui sera bientôt le cas.


code par slana
Revenir en haut Aller en bas
 
Douce vengeance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]
» Douce amertume ~Irina et Lorelei~
» Quand tu tiens même plus sur tes pattes. [PV Douce Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Rue piétonne :: Restaurants-
Sauter vers: