Partagez | 
 

 Perdu dans le labyrinthe des merveilles [Jillian/Alec/Callie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Perdu dans le labyrinthe des merveilles [Jillian/Alec/Callie]   Sam 14 Nov - 13:18

Tout est bruit pour qui a peur, perdu dans un labyrinthe avec des monstres à ses trousses.

Un labyrinthe, un dédale de bosquet. Je suis perdue, je ne sais même pas ce que je fais là, et comment je suis arrivée ici. J'ai peur, je ne sais pas si je vais m'en sortir mais je ne vais pas rester immobile de peur de me faire attraper. Je vais le plus vite et discrètement possible, tourne plusieurs fois et me retrouve perdue au milieu de ces pu... PuréeJeNeTrouvePasDeMotsAssezFortPourExprimerCeQueJeRess
ensPourCesPutainsDeSapinettes! Oulà Jill il faut se calmer...

Je me cale dans un coin plus ou moins sombre et soupire. Pourquoi je suis là, j'ai pas demandé à être dans cette galère ! Quelque chose de gluant, froid coule sur mes cheveux jusque dans mon cou. Ça a une drôle d'odeur, comme du sang Moroï. Je pose une main sur ma tête afin de toucher cette chose presque gélatineuse. C'est une sorte de rouge ce qui me fait paniquer encore plus étant donné que ceci ressemble à du sang. Le même sang qui coule dans mes vaines... Et c'est en levant les yeux que je vois un gros serpent, baveux qui sourit en me regardant... Mes jambes réagissent toutes seules et je m'enfuis en courant.

Un carrefour avec une fontaine au milieu me bloque. Je ne sais pas où aller. Alors je décide de faire face à la bête, je ne veux pas mourir sans avoir tenté quoi que ce soit. Enfin je ne veux pas mourir tout court ! Je ne veux pas quitter, ma mère, Adrian, Christian et Eddie, mon nouveau gardien. Bien sûr, il y a plein d'autres personnes qui comptent mais ce sont ceux qui arrivent en premier. J'appelle mon élément, j'espère qu'il voudra bien répondre à mon S.O.S. Je ferme les yeux et essaie de me concentrer sur l'eau de la fontaine. Allé viens s'il te plait ! J'ai envie de pleurer tant j'ai peur mais je ne peux pas laisser tomber. Je tends les mains devant moi, les yeux fermés, en espérant que ça marche. Lorsque je les ouvre, je vois que le serpent à disparu mais que c'est un homme qui se tiens à sa place.

- Oh mon dieu ! Ça va, tu n'as as mal ? Je suis désolée ! Tu n'as rien de cassé au moins ? Je suis désolée, j'ai eu une sorte d'hallucination et.. et... J'ai voulu me défendre... Pardon...

J'entends et des cries au loin et je frissonne. Oui, j'ai peur dans ce fichue labyrinthe. Je veux en sortir le plus vite possible !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Perdu dans le labyrinthe des merveilles [Jillian/Alec/Callie]   Mar 17 Nov - 22:41



Alec & Callie & Jill

Perdu dans le labyrinthe des merveilles

Labyrinthe de haies ou forêt dense ? Je dois dire que je ne savais pas faire la différence entre les deux. Le fait que je trébuche toutes les trente secondes contre des trucs qui n’existaient surement que dans ma tête ne m’aidait pas. Je ne savais pas trop comment faisait ses gens, mais je voyais des trucs sans forcément les sentir quand je tentais de les ramasser. Enfin tant qu’ils ne remplaçaient pas ma machette par une illusion, ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient de mon esprit, je resterais en vie.

Je trébuche une dernière fois mais je sors de la forêt-labyrinthe-aux-lianes-tranchantes… Pour atterrir devant une fontaine. Oui pourquoi pas, tout le monde sait qu’on trouve forcément une fontaine entre deux haies, c’est bien connu… Et dire que je me disais quand Allan m’avait parlé de cet enlèvement massif de Moroïs que j’allais avoir une mission amusante bien que salissante… Quand j’avais su que j’allais finir dans un labyrinthe, je me suis dit qu’avec mon sens de l’orientation pourri, un moins un donnera un plus… Bah raté, je suis à moins quatre mille là, je me retrouve à être totalement perdu.

J’avance un peu et je croise, enfin dois-je le dire, ma première âme qui vive… Qui se met à crier en me voyant. Très bien, calmos ma blondinette, je compte découper personne ce soir avant de m’être sorti de ce labyrinthe. Je me fais dépasser par cette furie qui retourne de là où je viens en courant… Je fais si peur que ça ma petite ? Promis, la prochaine fois que je pars en chasse, je me raserais et j’aurais plus cette barbe de quelques jours…

Je la suis, surement l’une des pires idées que je puisse avoir, on peut dire que cette fille me rafraîchis les idées, sauf que je n’en ai pas besoin là, ça caille déjà bien assez comme ça. La tentation de sortir ma hachette me titille un instant, au moins, je serais débarrassée d’une nuisance, j’oublie pourtant cette idée quand elle parle.

« Oh mon dieu ! Ça va, tu n'as as mal ? Je suis désolée ! Tu n'as rien de cassé au moins ? Je suis désolée, j'ai eu une sorte d'hallucination et.. et... J'ai voulu me défendre... Pardon... »

C’est bon ma petite, sois gentille, reprends ta respiration avant de t’étouffer. Bon, première chose, c’est une Moroï de l’eau, pas la plus dangereuse donc, deuxièmement, elle se met à demander à pardon immédiatement, définitivement pas un danger. Pour l’heure, je me sentais plutôt dans l’idée de la laisser en vie mais pas forcément à ce qu’elle m’accompagne, elle serait un poids pour moi. Pourtant, à force de l’observer, je finis par être mal à l’aise à l’idée de la laisser derrière moi, elle était jeune et elle ne survivrait pas seule. En plus elle faisait petite fille dans ses vêtements trempés par ce qui me semblait être de l’eau… Enfin avec ce labyrinthe, je faisais gaffe avec ce que je semblais remarquer ou non, je ne savais pas vraiment ce qui était réel et ce qui ne l’était pas.

« C’est bon, j’ai déjà pris bien pire qu’une douche froide dans ma vie. Garde de l’énergie pour de vrais ennemis parce que c’est pas de ça dont on manque ce soir. »

Je m’approche d’elle plutôt que de partir et je me rends compte que j’ai déjà pris ma décision. Avec un soupir venu du plus profond de ma gorge, je retire ma veste en cuir, en profitant pour attraper au passage mon briquet et mon paquet de cigarette. Je le tends à la blonde devant moi en lui disant :

« Il faudrait que tu te couvres, la nuit n’est pas terminé et on n’est pas au bout de nos surprises, je le sens. Quel est ton nom ? »

Quelque chose de trivial, demander un prénom mais bon… Nous risquons de nous côtoyer un petit bout de temps. La veste quitte mes mains alors j’en profite pour sortir une cigarette. J’étais trempée, tel un chat amené dans la baignoire, mon téléphone était surement hors d’usage, je m’étais trouvé une nouvelle amie qui avait l’âge d’être une petite sœur et on était perdu dans ce labyrinthe, je méritais ma cigarette je pense. Je l’allume et un reflet blanc attire mes yeux vers un des couleurs du labyrinthe. Il est l’heure de la visite… Ma main se resserre autour de ma machette mais je ne la sors pas tout de suite de mon harnais de torse, attendant de voir qui allait se ramener.

« C’est l’heure de la prochaine pièce de théâtre, l’entracte est terminée… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Perdu dans le labyrinthe des merveilles [Jillian/Alec/Callie]   Sam 5 Déc - 22:18

Perdu dans le labyrinthe des merveilles
Jillian, Alec & Callie
 

Venir vivre au château avait pour le moins, changé bien des choses dans ma vie, et je n'en remercierais sans doute jamais assez Emma. J'avais encore aujourd'hui, du mal à comprendre pourquoi elle m'était venu en aide face à ce gardien, et encore moins pour quelle raison elle m'avait proposé de venir vivre au château, mais j'avais accepté sans la moindre hésitation. J'ignorais alors comment les choses se dérouleraient là-bas, mais j'étais certaine d'une chose, cela ne pourrait jamais être pire qu'avec Kate. Et cela ne l'a effectivement, jamais été. J'ai retrouvé ma liberté, et le pouvoir de faire mes propres choix. Je n'avais aucun doute que Kate ne m'aurait jamais laissé participer à un tel événement, alors que Emma elle, ainsi que tous les autres membres du château, m'avaient plus qu'invité à m'y rendre. Cela aurait été dommage de rater une telle fête alors même que je n'avais qu'à traverser la cour pour me rendre au labyrinthe. Une fête qui se promettait haute en émotion, et des plus agréables. L'odeur est enivrante. La peur est présente dans chacune des cellules de leurs corps. Ce sang moroï, mélangé au doux nectar des gardiens. J'étais libre de tuer, de faire souffrir, ou de terroriser n'importe qui ce trouvant dans ce labyrinthe. Je n'avais qu'à rester en vie.

Je me repère facilement à travers le labyrinthe. J'ai eu suffisamment de temps pour l'observer, et savoir où mettre les pieds pour ne pas tomber sur l'un de ces foutus cul de sac. Je croise cet homme, ce moroï au détour d'une haie. Dommage pour toi mon beau, mais tu seras ma première victime de la soirée. Je me fiche pas mal que toutes les personnes présentes ici soient des innocentes, elles ne sont là que pour notre plaisir, et je ne compte pas en laisser repartir un seul vivant. Je l'attrape par la gorge, le plaquant violemment au sol, mon corps frôlant le sien pour le maintenir en place. Il tremble, il est terrorisé, mais je m'en moque pas mal, et mes crocs s'enfonce rapidement dans sa veine, tirant le sang de son corps jusqu'au mien. Ce n'est que le premier d'une longue liste. A plus je bois, à plus ma soif est grande. Je n'ai jamais ressenti cette sensation. Ma soif finit toujours par s'apaiser après deux ou trois corps. Mais ce n'est pas le cas ce soir. Le dixième corps retombe au sol, et ma faim est toujours aussi présente. Que se passe-t-il ? Je ne cherche même pas à le savoir. J'aime bien trop cette sensation pour m'en défaire. Je ne sais pas d'où elle vient, je ne sais pas combien de temps elle durera, mais j'en profite, comme s'il n'y avait rien de plus important au monde.

De nouvelles odeurs me guident, me poussant à accélérer le pas jusqu'à rejoindre le centre du labyrinthe, la fontaine. Avant que je ne me rende réellement compte de mes actes, un délicieux nectar coule de nouveau dans ma gorge, chaud, agréable, divin. Je ne me rappelle pas un jour avoir goûté un sang aussi tentateur que celui-ci. Je ne veux pas m'en détacher. Je ne veux pas laisser le loisir a un autre que moi de le goûter. Je veux le vider moi même,  jusqu'à ma dernière goutte, et prendre mon temps. J'entends vaguement un cri, mais il me semble lointain, et je ne m'en préoccupe guère. Je ne sais même pas si ma morsure est douloureuse, ou si je tente de la rendre agréable à ma victime. Je ne sais plus rien. Je suis perdu à travers tout ce sang.

J'hume l'odeur de ma victime, et la réalité. Je connais cette odeur. Je la connais même très bien. Je la connais depuis des années, et j'avais pris conscience de cette fabuleuse odeur il y a plusieurs semaines lorsque j'avais retrouver Alec. Je ne pouvais pas lui faire ça, je ne pouvais pas le tuer ainsi. Je ne pouvais pas le tuer, tout simplement. Je le plaque au sol à son tour, me détachant enfin de son cou

《 Je.. Pardonnes-moi.. Pardonnes-moi, mais je ne peux pas l'empêcher.. 》

Malgré mes sentiments à ton égard, je ne peux pas résister. La faim est plus forte. Elle me terrasse. Je n'arrive pas à la combattre. Mes canines pointent de nouveau contre mes lèvres, prêtes à réclamer leurs du.

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Perdu dans le labyrinthe des merveilles [Jillian/Alec/Callie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans le labyrinthe des merveilles [Jillian/Alec/Callie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le labyrinthe, retrouvé par le danger! [PV Dementia]
» perdu dans la forêt !
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Perdu dans le désert !
» Perdu dans ses pensées et son manteau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Les dédales-
Sauter vers: