Partagez | 
 

 Fashion Weak [Ania et Ielena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Fashion Weak [Ania et Ielena]   Jeu 24 Sep - 19:25



Fashion Weak

Ania & Ïelena


Connard. Enfoiré de sa race. Putain de sa mère la catin rouge. Je le hais, je vais le tuer. Je vais l'égorger, lui couper la tête, lui ouvrir le bide, lui sortir ses tripes de son putain de corps de moroï abruti et m'en faire des putain de bijoux !
C'est officiel Morgann O'ouénan : tu es mort. Quand je pense que ce gamin moroï a osé utiliser ses pouvoirs de l'eau contre moi, est-il inconscient ou juste ignorant ? Peut-être même qu'il est juste con après tout ! Je bouillonne intérieurement en repensant à l'humiliation qu'il m'a fait subir tout à l'heure mais à en juger par le regard des passants, ce n'est pas qu'à l’intérieur. Ou peut-être me regardent-ils juste parce que mes cheveux sont en pétard, trempés et incroyablement laid ? Ou peut-être est-ce parce que mon maquillage a coulé à tel point que je retrouve des traces noirs dans mon décolleté ? Suis-je bête, c'est sûrement parce que je me balade comme une furie avec des habits trempés et mes talons à la main ! La seule chose que je veux, c'est rejoindre celle qui pourra me venger plus efficacement que n'importe qui d'autres, y compris moi : Ielena.
Si elle n'avait pas été une strigoï, j'aurais été tenté de dire que j'avais été elle dans une vie antérieure, Ielena et moi on est un peu comme des jumelles fusionnels, sauf qu'elle a vécu presque un siècle avant moi, qu'elle est incroyablement forte et dangereuse et qu'elle est brune.

Je commençe à courir dés lors que j'apperçois sa galerie afin d'échapper aux regards et aux critiques de tous ces gens qui m'entourent: qu'est-ce que je les hais eux aussi! En réalité, j'ai l'impression de haïr absolument tout le monde à cet instant précis sauf celle à qui je viens appeler au secours. J'ouvre la porte du bâtiment et me précipite à l'interieur comme une furie, priant pour qu'elle soit seule. Raté. Elle semble en pleine discussion avec un homme, je ne sais même pas si elle m'a vu. Je me rapproche doucement d'eux puis lorsque je sens enfin son regard sur moi je baisse la tête, honteuse.  

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Fashion Weak [Ania et Ielena]   Dim 11 Oct - 16:43

Fashion Weak
Ania & Ïelena

Ania Chaikovski & Ïelena Nikolaïev



Ce jour-là, comme à peu près tous les jours dans la galerie Nikolaïev, on entendit les hurlements de Ïelena. Que s'était-il passé ? Rien de bien grave, l'assistant de création avait encore eu l'audace de critiquer la nouvelle création. Au début de son entreprise, Ïelena avait eu la faiblesse d'écouter ce blanc-bec incompétent mais maintenant que ses collections faisaient fureur sans l'aide de cet abruti, Ïelena appliquait tout le contraire de ce qu'il disait. Donc au fond elle appliquait ses conseils, mais Ïelena n'étant pas une fine sociologue, elle ne s'en était pas rendu compte. Et puis tant pis ! Donc Ïelena avait foutu l'assistant (dont elle ne connaissait pas le nom d'ailleurs, pourquoi s'embêter à retenir le nom d'un idiot de la sorte ?) à la porte de son bureau avec pour mission de ranger un peu les rayons. Ïelena savait pertinemment qu'elle devrait repasser derrière lui mais au moins cet espèce de parasite ne serait pas dans ses pattes. Ïelena dessina pendant des heures la nouvelle collection, s'inspirant de ce personnage tellement fascinant qu'elle avait rencontré la semaine passée.

Après être repassée derrière l'autre bouffon (inutile de dire que les cris de la Strigoï furent entendus à l'autre bout de la rue) elle s'assit sur un fauteuil majestueux de velours rouge. Alors qu'elle allait prendre un livre pour enfin pouvoir avoir du répit, un homme entra dans la galerie. Qu'est ce qu'on lui voulait encore bon sang de bon Dieu de bonsoir ?! Mais à la vision de cet homme, Ïelena tritura un des ses crocs avec l'index gauche. Elle se leva à son approche, l'examinant du regard. Intéressant. Elle le dirigea dans les rayons (peu remplis, n'oublions pas que nous sommes dans une galerie "Nikolaïev") attrapant une chemise à la volée, et une veste sur un présentoir. Puis elle lui fit essayer. Alors qu'il était dans la cabine, caché par un lourd rideau somptueux, Ïelena se maudit de ne pas pouvoir voir à travers la matière, car elle soupçonnait le paysage d'être magnifique. Il sortit de la cabine, Ïelena se mordit la lèvre. Il était magnifique en effet. La chemise taillée à la perfection semblait avoir été fabriquée pour lui, la chemise faisait ressortir ses magnifiques yeux bruns.

- Cela vous va superbement.
- Oui ? La chemise est très jolie, il faut le dire.
- Tout à fait, et la veste met en valeur...

Blablabla blablabla blablabla... Oui vous êtes très beau, oui vous êtes très sexy, oui pren...non, oui la veste vous vas très bien. Ïelena connaissait la chanson par cœur. Mais au moment où la discussion devenait plus intéressante (lorsque l'on s'appelle Ïelena, je précise) une furie blonde toute dégoulinante débarqua en trombe dans la galerie. Mais Ïelena ne la vit que lorsque la petite moroï arriva à sa hauteur, la tête baissée, honteuse. Ah ! Sa petite peste impertinente préférée. Elle congédia l'homme, lui conseillant de venir un peu plus tard dans la semaine, une affaire importante la prenant de court, elle ne pouvait pas s'occuper de lui immédiatement.

- Tu fais bien d'être honteuse. Comment as-tu pu te retrouver dans un état pareil ?

Elle fit passer ses doigts sur la peau de sa joue toute mouillée. Ïelena l'assit sur le fauteuil rouge, lui présentant un gant de toilette, de l'eau chaude et des vêtements propres. Comment est-ce que Ania avait pu se retrouver dans un état pareil. Ses beaux cheveux blonds étaient dans un état catastrophique, son maquillage lui avait barbouillé le visage, elle avait les yeux gonflés, ses vêtements étaient trempés. Mais que diable avait bien pu lui arriver pour que sa petite Ania se retrouve dans cet état lamentable ?

- Qui a bien pu avoir autant de pouvoir sur toi pour te faire arriver comme...ça ?

Elle avait dit cela d'un ton dur et dédaigneux. Exprès pour entretenir la colère de la jeune moroï. Ïelena adorait tout bonnement cette petite.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
 
Fashion Weak [Ania et Ielena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A weak state by the non-virtue of our constitution?
» 05. If You're too Weak, I Will Take Advantage of You... [Sakura Kami]
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Océania, PNJ du Royaume sous marin
» lito / i'm weak. and what's wrong, with that?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Academy :: Rue piétonne :: Boutiques :: Galerie de Ïelena Nikolaïev-
Sauter vers: